Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

L'enquête Eurobaromètre montre un soutien massif du public au rôle de l'UE en matière de réaction aux situations d'urgence

Bruxelles, le 3 mai 2017

La Commission européenne a publié aujourd'hui les résultats de l'enquête Eurobaromètre concernant les perceptions par l'opinion publique du rôle de l'Union européenne dans les situations d'urgence.

88 % des personnes interrogées pensent qu'il est important que l'UE finance des activités d'aide humanitaire et 90 % ont déclaré qu'il importe que l'UE aide à coordonner la réaction aux catastrophes dans l'UE dans le cadre de son rôle de protection civile. La plupart des citoyens de l'UE (56 %) pensent que leur propre pays ne dispose pas des moyens suffisants pour faire face individuellement à toutes les grandes catastrophes.

«Les résultats de 2017 montrent que l'opinion publique continue de soutenir massivement l'action de l'Union européenne dans les domaines de l'aide humanitaire et de la protection civile. L'Union européenne est un chef de file mondial de l'aide humanitaire. Lorsqu'une catastrophe frappe, il n'existe aucune frontière, et l'opinion publique soutient l'UE dans ses interventions d'urgence tant à l'intérieur qu'à l'étranger. Je veillerai à ce que la Commission continue de mériter la confiance exprimée par les citoyens européens», a déclaré M. Christos Stylianides, commissaire chargé de l'aide humanitaire et de la gestion des crises.

Principaux résultats

  • Aide humanitaire: 88 % des répondants pensent qu'il est important que l'UE finance des activités d'aide humanitaire. Interrogés sur la pression qui pèse actuellement sur les finances publiques de l'Europe, 84 % sont en faveur de la poursuite du financement de l'aide humanitaire de l'UE (un résultat similaire à 2015), et 66 % estiment plus efficace que l'aide humanitaire soit fournie par l'UE dans son ensemble que par chaque pays séparément. Une écrasante majorité (91 %) pense également que l'UE devrait financer l'éducation des enfants et des jeunes victimes de crises, tandis que 86 % sont favorables à l'envoi de volontaires de l'UE à l'étranger.
  • Protection civile: 90 % des Européens pensent qu'il importe que l'UE aide à coordonner la réaction aux catastrophes dans l'UE (dans le cadre de son rôle de protection civile) et 80 % estiment que si la situation d'urgence devait se produire dans leur pays, ils s'attendraient à ce qu'un autre pays de l'UE apporte de l'aide. 86 % estiment aussi que l'UE doit venir en aide à n'importe quel pays touché par une catastrophe, partout dans le monde, en envoyant des experts et de l'équipement. Une grande majorité (87 %) pense également que l'UE a besoin d'une politique de protection civile en raison de la nature transfrontière des crises, et 81 % estiment qu'une action coordonnée au niveau de l'UE pour répondre aux catastrophes est plus efficace que des mesures prises isolément par chaque pays - un résultat stable depuis 2015.
  • Prévention et préparation aux catastrophes: près de la moitié des Européens (49 %) pensent qu'on n'en fait pas assez au niveau régional ou au sein de leur propre pays pour prévenir ou se préparer aux situations d'urgence.
  • Sensibilisation de l'opinion publique: les citoyens de l'Union affichent également un niveau élevé de sensibilisation (71 %) aux activités de l'UE en matière d'aide humanitaire et une sensibilisation importante (55 %) au rôle de coordination de l'UE en réponse aux catastrophes dans l'UE.

 

Contexte:

L'Union européenne dans son ensemble — la Commission européenne et les États membres — est le premier donateur d'aide humanitaire au monde. La Commission européenne fournit une aide vitale aux quatre coins de la planète. Ces interventions sont menées en partenariat avec des agences des Nations unies, des ONG et des organisations internationales telles que la Croix-Rouge.

En outre, l'UE aide à coordonner les mesures prises en réaction aux catastrophes. Le mécanisme de protection civile de l'Union européenne facilite la coopération en matière de prévention des catastrophes, ainsi que de préparation et de réaction à celles-ci, entre 34 États européens: les 28 membres de l'UE, plus l'Islande, le Monténégro, la Norvège, la Serbie, l'ancienne République yougoslave de Macédoine et la Turquie. Les États participants mettent en commun, avec le concours de la Commission, les ressources qui peuvent être débloquées pour les pays sinistrés partout dans le monde. Dès qu'il est activé, le mécanisme coordonne la fourniture de l'aide.

Les sondages Eurobaromètre spéciaux sur l'aide humanitaire et la protection civile (rapports 453 et 454) ont été réalisés dans les 28 États membres de l'UE entre le 26 novembre et le 5 décembre 2016. Quelque 27 929 répondants ont été interrogés en face-à-face.

 

Pour en savoir plus:

Rapport/Résumé/fiches pays pour l'Eurobaromètre 2017 sur l'aide humanitaire

Fiche-info ECHO - aide humanitaire

Rapport/Résumé/fiches pays pour l'Eurobaromètre 2017 sur la protection civile

Fiche-info ECHO - protection civile

IP/17/1201

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar