Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE HU PL

Commission européenne - Communiqué de presse

Atlas européen des eaux urbaines: une cartographie de la gestion de l'eau dans les villes

Bruxelles, le 27 avril 2017

La Commission européenne a publié aujourd'hui l'Atlas européen des eaux urbaines.

Cette publication, la première de ce type, montre comment des choix différents en matière de gestion de l'eau, ainsi que d'autres facteurs comme la gestion des déchets, le changement climatique et même nos préférences alimentaires, ont une incidence sur la durabilité à long terme de la consommation d'eau dans nos villes.

Le nouvel atlas illustre le rôle de l'eau dans les villes européennes et informe les citoyens, les autorités locales et les experts des bonnes pratiques et des développements de pointe susceptibles de contribuer à une utilisation plus efficace et durable de l'eau, permettant d'économiser cette ressource précieuse. Il cherche aussi à modifier les perceptions traditionnelles selon lesquelles l'eau serait une ressource illimitée et gratuite, et à encourager sa protection. L'atlas européen des eaux urbaines contient des fiches détaillées qui présentent l'état de la gestion de l'eau dans plus de 40 villes et régions européennes, ainsi qu'un certain nombre d'exemples venus d'outre-mer.

Tibor Navracsics, commissaire chargé de l'éducation, de la culture, de la jeunesse et du sport et responsable du service scientifique interne de la Commission européenne, le Centre commun de recherche (JRC), a déclaré à ce sujet: «Le manque d'eau touche plus de 10 pour cent de la population européenne. Afin d'encourager une gestion de l'eau innovante et de favoriser son acceptation par le public, les connaissances scientifiques et technologiques doivent être accessibles à tous. L'atlas européen des eaux urbaines présente des informations scientifiques et techniques de manière intuitive et créative, permettant à chacun de comprendre les enjeux et d'agir en conséquence. Le JRC démontre ainsi une fois de plus l'aide considérable qu'il apporte pour trouver des solutions aux défis auxquels les citoyens européens sont confrontés dans leur espace de vie.»

Karmenu Vella, commissaire pour l'environnement, les affaires maritimes et la pêche, a ajouté à ce sujet: «L'eau est une ressource irremplaçable pour la société, mais elle n'est renouvelable qu'à condition d'être bien gérée. Trois Européens sur quatre habitent dans des villes. Celles-ci n'ont donc pas d'autre choix que de commencer à rationaliser l'usage de l'eau et à mieux gérer cette précieuse ressource. Une politique solide dans le domaine de l'eau est également essentielle pour la concrétisation de l'Agenda 2030 pour le développement durable, tant au sein de l'UE que sur le plan international».

L'atlas a été présenté aujourd'hui lors de la réunion des ministres chargés de la gestion de l'eau des 43 pays membres de l'Union pour la Méditerranée, organisée par le gouvernement maltais à La Valette. La publication de l'atlas est l'un des résultats du projet BlueSCities, financé par le programme de recherche et d'innovation de l'UE Horizon 2020.

Outils de mesure en ligne de la performance des villes

L'atlas s'accompagne de deux outils en ligne qui peuvent aider les villes à gérer l'eau plus durablement. Le «City Blueprint» est un outil interactif conçu pour aider à la prise de décision stratégique, étant donné qu'il rend les résultats et connaissances pertinents des experts faciles d'accès et compréhensibles. Il peut présenter un maximum de 25 aspects différents de la gestion de l'eau afin de donner une vue d'ensemble des points forts et des points faibles de la ville et il propose des options sur mesure pour améliorer la durabilité des services d'approvisionnement en eau dans les villes. Le «City Amberprint» est un outil permettant d'évaluer les progrès accomplis par une ville en matière d'intelligence et de durabilité.

Le «City Blueprint» indique la performance en matière de gestion de l'eau

L'atlas attribue à chaque ville un «City Blueprint»: il s'agit d'un indice composite présentant 25 indicateurs liés à l'eau, aux déchets et au changement climatique en une seule infographie, ce qui donne une vue d'ensemble directe de la façon dont une ville donnée gère actuellement ses ressources en eau. Ces informations sont d'une grande importance pour déterminer les points à améliorer et les investissements à réaliser en priorité, mais elles permettent aussi de visualiser les points forts et les points faibles. Le «Blue City Index» est la note globale obtenue sur la base de ces 25 indicateurs.

L'empreinte sur les ressources en eau est influencée par les préférences alimentaires

L'atlas présente également l'empreinte sur les ressources en eau urbaines («Urban Water Footprint»), une mesure de la consommation d'eau à des fins domestiques et de la quantité d'eau utilisée dans la fabrication des produits agricoles consommés. Son objectif est de sensibiliser le public cible aux vastes quantités d'eau utilisées pour produire des denrées alimentaires et au fait que les besoins en eau sont extrêmement différents en fonction du régime alimentaire. Par exemple, opter pour une alimentation plus saine et plus pauvre en viande permettrait d'économiser jusqu'à 30 % à 40 % de l'eau actuellement utilisée pour la production de denrées alimentaires.

Outre les informations abondantes qu'il contient, l'intérêt de l'atlas réside également dans le fait qu'il encourage les citoyens à s'intéresser aux problématiques liées à l'eau et à s'y engager par l'association des travaux des chercheurs, des artistes, des responsables politiques et des acteurs municipaux à ceux réalisés par des élèves et des enseignants. Par son format innovant et accessible, l'atlas fait élégamment le lien entre la science et l'art.

Contexte

L'atlas des eaux urbaines est le fruit de la collaboration entre le service scientifique interne de la Commission européenne (Centre commun de recherche - JRC) et la Fundació CTM Centre Tecnològic, le KWR Watercycle Research Institute, le European Innovation Partnership on Water et le Network for Water in European Regions and Cities (NETWERC H2O).

L'atlas s'inscrit dans une longue tradition d'atlas produits par le JRC, notamment ceux sur les sols et la gestion des sols à travers le monde et l'atlas européen des espèces d'arbres forestiers.

 

 

IP/17/1110

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar