Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne - Communiqué de presse

L'UE va investir 1 milliard d’euros dans les régions situées le long de ses frontières extérieures

Bruxelles, le 7 janvier 2016

La Commission européenne a adopté une série de programmes de coopération transfrontalière s'élevant à 1 milliard d’euros et axés sur le développement économique et social des régions situées de part et d’autre des frontières extérieures de l’UE.

La Commission européenne a adopté une série de programmes de coopération transfrontalière s'élevant à 1 milliard d’euros et axés sur le développement économique et social des régions situées de part et d’autre des frontières extérieures de l’UE.

«La coopération transfrontalière est essentielle pour empêcher la création de nouvelles lignes de fracture. Ce nouveau financement favorisera également un développement régional mieux intégré et plus durable des régions frontalières voisines et une coopération territoriale plus harmonieuse aux frontières extérieures de l’UE», a déclaré le commissaire pour la politique européenne de voisinage et les négociations d’élargissement, M. Johannes Hahn.

«Je suis très heureuse de constater que le Fonds européen de développement régional peut aider au rapprochement entre l'UE et ses voisins. Les programmes de coopération transfrontalière sont des exemples concrets des efforts déployés par l’UE pour aider les citoyens à relever les défis communs, créant ainsi un véritable sentiment de solidarité, tout en stimulant la compétitivité des économies locales», a déclaré la commissaire chargée de la politique régionale, Mme Corina Crețu.

Ce type de coopération transfrontalière est un élément important de la politique de l’UE à l’égard de ses voisins. Elle privilégiera les projets soutenant un développement durable le long des frontières extérieures de l’UE, de manière à réduire les écarts de niveau de vie et à s’attaquer aux problèmes rencontrés de part et d’autre de ces frontières. Pour chaque programme, les pays participants ont dû sélectionner quatre priorités au maximum, parmi lesquelles le développement des PME, la culture, l’environnement et le changement climatique, la lutte contre la pauvreté, l’éducation et la recherche, l’énergie, l’accessibilité et la gestion des frontières.

Le nouveau train de mesures servira à financer des projets dans les 30 pays suivants: Arménie, Géorgie, Moldavie, Belarus, Ukraine et Russie à l'est; Égypte, Israël, Jordanie, Liban, Palestine et Tunisie; Bulgarie, Chypre, Estonie, Finlande, France, Grèce, Italie, Lettonie, Lituanie, Malte, Pologne, Portugal, Roumanie, Suède, Hungrie et Slovaquie parmi les États membres de l'UE, ainsi que la Norvège et la Turquie. Ce financement s’inscrit dans le cadre du Fonds européen de développement régional (FEDER) et de l’instrument européen de voisinage (IEV). Les pays partenaires et l’UE mettront la touche finale aux conventions de financement d'ici la fin de l'année 2016. Les subventions seront accordées au moyen d’appels à propositions qui devraient être lancés courant 2016 ou début 2017.

 

Exemple:

Grâce au projet «Clean river» entre la Roumanie et l’Ukraine — qui s'élève à 3,8 millions d’euros — la coopération transfrontalière au titre de l’IEV permettra de préserver la valeur écologique du bassin du Danube en renforçant la coopération en matière de prévention des catastrophes d’origine humaine.

IP/16/6

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar