Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne - Communiqué de presse

Déjà 130 milliards d'euros investis dans l'économie réelle en Europe au titre des Fonds structurels et d'investissement européens

Bruxelles, le 20 décembre 2016

Pour la première fois, la Commission a publié un rapport d'avancement couvrant les cinq Fonds. Ce rapport fait état d'une accélération marquée des investissements au cours de ces derniers mois, la mise en œuvre devant atteindre sa vitesse de croisière en 2017.

À la fin de 2015, 274 000 entreprises avaient déjà bénéficié d'une assistance financière au titre des Fonds structurels et d'investissement européens («Fonds ESI») pour la période 2014-2020; déjà 2,7 millions de personnes avaient reçu un soutien dans la recherche d'un emploi ou le développement de leurs compétences; la biodiversité de 11 millions d'hectares de terres agricoles avait été améliorée et un million de projets financés par l'UE avaient été sélectionnés, pour un montant total de près de 60 milliards d'euros.

Ce chiffre a doublé en l'espace de neuf mois, et à l'automne 2016, près de 130 milliards d'euros, soit 20 % de l'enveloppe totale des Fonds ESI, avaient été investis dans les petites entreprises, la recherche, le haut débit, l'efficacité énergétique et des milliers d'autres projets axés sur les grandes priorités de la stratégie de l'UE en matière de croissance et d'emploi. L'objectif de doublement de l'utilisation des instruments financiers dans le cadre des investissements réalisés au titre des Fonds ESI, fixé dans le plan d'investissement, avait déjà été quasiment atteint fin 2015.

M. Jyrki Katainen, vice-président chargé de l'emploi, de la croissance, de l'investissement et de la compétitivité, a déclaré: «Dans de nombreux États membres, les Fonds ESI constituent une source vitale d'investissements publics. Grâce à l'accent qu'ils mettent sur les grandes priorités et au cadre axé sur les performances dans lequel ils s'inscrivent, ces Fonds contribuent de manière significative à la réalisation de nos objectifs de croissance et d'emploi à l'échelle de l'Union.»

Mme Corina Crețu, commissaire responsable de la politique régionale, a déclaré à ce sujet: «Les chiffres parlent d'eux-mêmes. Ils montrent que nous sommes sur la bonne voie en ce qui concerne la mise en œuvre, malgré le cadre plus ambitieux mis en place, qui a déjà permis de soutenir les réformes structurelles et d'éliminer les obstacles aux investissements. Il est temps de donner une véritable impulsion aux projets financés par l'UE, et j'invite l'ensemble des États membres à accélérer encore la sélection et la mise en œuvre.»

Parallèlement à la naissance des premiers projets, les deux premières années de la période 2014-2020 ont été mises à profit par les États membres pour fixer les conditions adéquates permettant de garantir la qualité et la viabilité des investissements, conformément aux nouvelles dispositions du cadre commun établi pour les Fonds.

Ils ont dû, par exemple, mettre en place des stratégies d'investissement et assurer la parfaite conformité avec les normes de l'UE dans toute une série de secteurs — les transports, l'innovation, les technologies numériques, la gestion de l'eau et des déchets… — en vue de créer un environnement propice aux investissements.

Le respect de ces conditions sera non seulement bénéfique pour les investissements consentis au titre des Fonds ESI, mais il aura également une incidence positive sur la qualité de la vie dans l'UE. Par exemple, l'Italie a adopté une stratégie nationale en matière de haut débit alignée sur les objectifs de la stratégie Europe 2020 et cherchant à réduire la fracture numérique.

Des plans d'évaluation ont aussi été constitués pour chacun des programmes relevant des Fonds ESI afin de donner une idée plus claire de leurs résultats dans le temps, en conformité avec l'initiative «Budget de l'UE axé sur les résultats».

Parallèlement à ce rapport, la Commission lance aujourd'hui une version remaniée de la plateforme "Cohesion Open Data". Ce site web, créé pour témoigner de l'engagement de la Commission en matière de responsabilité et de transparence, propose désormais de nouvelles rubriques consacrées à la performance des investissements effectués au titre des Fonds ESI et aux progrès accomplis dans la réalisation des objectifs.

Contexte

L'enveloppe des Fonds ESI pour la période 2014-2020, associée aux cofinancements nationaux, représente un effort d'investissement de 638 milliards d'euros, dont 181 milliards dédiés à la «croissance intelligente», avec des investissements dans la recherche et l'innovation, les technologies numériques et l'aide directe à plus de deux millions de petites entreprises.

Le présent rapport est le premier d'une série de rapports annuels aux institutions de l'UE sur la mise en œuvre des 533 programmes relevant des Fonds ESI. Ce bilan est effectué dans le contexte des grandes nouveautés introduites en 2014 dans le but d'améliorer la qualité des dépenses, telles que la concentration thématique, de nouvelles conditions préalables pour les investissements et un accent plus marqué sur les résultats et les mécanismes de mesure des performances.

Pour en savoir plus

Le rapport de synthèse 2016 des rapports annuels sur la mise en œuvre du programme couvrant la mise en œuvre durant la période 2014-2015 

@CorinaCretuUE   @mariannethyssen  @PhilHoganEU     @KarmenuVella

@EU_Regional     @EU_Social               @EU_Agri             @EU_Mare    

 

 

 

 

 

IP/16/4421

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar