Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

Agenda urbain pour l'UE: de nouvelles sources de connaissances disponibles pour les villes européennes

Bruxelles, le 12 octobre 2016

Afin de s'adresser davantage aux villes, d'encourager les échanges des meilleures pratiques et le développement de stratégies urbaines, la Commission lance aujourd'hui un nouveau portail Internet pour les villes.

En réponse à un besoin exprimé par de nombreuses villes dans le développement de l'Agenda Urbain de l'UE, le nouveau portail "guichet unique" fournit des informations actualisées sur les politiques européennes telles que l'adaptation au changement climatique, la mobilité ou l'économie circulaire qui impactent directement les villes et les zones urbaines. Les acteurs locaux peuvent également obtenir des informations sur les opportunités de financement offertes par les fonds européens et sur les évènements en lien avec le développement urbain.

Cet outil aidera les villes à relever les défis que constituent un logement abordable, l'efficacité énergétique ou l'accessibilité, en profitant des possibilités de financement européennes.

De plus, la plateforme de données urbaines, hébergée par le Centre de connaissances sur les politiques territoriales opéré par le Centre Commun de Recherche, offre un point d'accès unique aux indicateurs communs sur la situation et les tendances de plus de 800 villes européennes – par exemple sur la démographie, le développement économique ou l'accès aux services. Grâce à cet outil, les professionnels de l'urbanisme pourront comparer plus facilement des données, établir des niveaux de référence et suivre l'évolution des villes, ce qui constitue un des objectifs du programme urbain.

"Plus de 70% de la population européenne vit dans des zones urbaines; c'est là que la transition vers une économie verte se décide. Les villes jouent un rôle crucial dans la stimulation des citoyens et des consommateurs et dans la promotion du changement en investissant dans la rénovation de bâtiments efficiente en énergie, en rendant les transports plus durables, en suscitant la prise de conscience citoyenne, en mettant en œuvre les nouvelles technologies, en soutenant les consommateurs vulnérables etc. Dans cet esprit, nous lançons des instruments qui permettront aux villes d'expérimenter de nouvelles idées et voir si ces dernières sont réalisables et utiles", a expliqué le Vice-président de la Commission européenne pour l'Union énergétique Maroš Šefčovič à l'occasion de la présentation des deux outils dans le contexte de la Semaine européenne des Régions et des Villes.

La Commissaire chargée de la politique régionale, Mme Corina Creţu a ajouté: "Ces plateformes représentent l'essence même de l'Agenda urbain: connecter et apprendre l'un de l'autre. J'aurai bientôt le plaisir d'aller à Quito pour la conférence des Nations Unies Habitat III pour y présenter notre Agenda urbain. Je pense qu'il peut servir d'exemple pour d'autres régions du monde."

En partenariat avec UN Habitat, le programme des Nations Unies qui travaille à un meilleur avenir urbain, la Commission a également publié aujourd'hui le Rapport sur la situation des villes européennes. Celui-ci soutient l'Agenda urbain en évaluant la performance des villes européennes dans ses thématiques phares: emplois et compétences, lutte contre la pauvreté, transition vers une économie à faible émission de carbone. Cette analyse permet aux maires d'évaluer la performance de leurs villes tout en encourageant le partage de connaissances.

Le travail sur l'Agenda urbain de l'UE sera présenté la semaine prochaine à Quito lors de la Conférence des Nations unies sur le logement et le développement urbain durable (Habitat III) qui se tiendra du 17 au 20 octobre. La conférence sera l'occasion d'adopter un "nouveau Programme urbain" global, qui reflétera la vision et l'engagement communs d'exploiter le potentiel de l'urbanisation rapide en faveur du développement durable dans ses dimensions à la fois sociales, environnementales et économiques.

Contexte

Le pacte d'Amsterdam (30 mai 2016) et les conclusions du Conseil (24 juin 2016) ont donné le coup d'envoi du Programme urbain de l'UE et établi ses principes fondamentaux.

Au cœur de l'Agenda, douze partenariats permettent aux villes, aux États-membres, aux institutions de l'UE, aux ONG et aux partenaires commerciaux de collaborer sur un pied d'égalité à l'élaboration de solutions communes pour améliorer la vie dans les zones urbaines de l'UE.

Quatre partenariats pilotes sont d'ores et déjà opérationnels, à savoir: le partenariat sur l'intégration des migrants, coordonné par la ville d'Amsterdam; le partenariat sur la qualité de l'air, coordonné par les Pays-Bas; le partenariat sur le logement, coordonné par la Slovaquie; et le partenariat sur la pauvreté urbaine, coordonné par la Belgique et la France.

D'ici à janvier 2017, quatre nouveaux partenariats seront mis en œuvre: sur l'économie circulaire coordonné par Oslo (Norvège); sur la transition digitale coordonné par l'Estonie, Oulu (Finlande) et Sofia (Bulgarie); sur la mobilité urbaine coordonné par la République tchèque et Karlsruhe (Allemagne) ainsi que sur l'emploi et les compétences coordonné par la Roumanie, Rotterdam (Pays-Bas) et Jelgava (Lituanie).

La Commission soumettra un rapport au Conseil sur les partenariats d'ici la fin de l'année 2017.

Pour plus d'informations:

ONU Habitat pour un meilleur avenir urbain

Pacte d'Amsterdam & Plan de travail

Infographie sur le Programme urbain de l'UE

 

Twitter: @EU_Regional@CorinaCretuEU #EUUrbanAgenda @MarosSefcovic

 

 

 

 

 

 

IP/16/3349

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar