Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

L’UE va annoncer une enveloppe de 100 millions d’euros d’aide au développement en faveur du Soudan afin de remédier aux causes profondes de la migration irrégulière et des déplacements forcés

Bruxelles, le 5 avril 2016

Lors d’une visite au Soudan ce jour, le commissaire Mimica évoquera la coopération accrue entre l’UE et le Soudan sur des questions d’intérêt commun. Il annoncera également une mesure spéciale pour le pays, d’un montant de 100 millions d’euros, à mettre en œuvre dans le cadre du fonds fiduciaire d’urgence de l’UE pour l’Afrique, institué l’année dernière pour combattre l’instabilité et remédier aux causes profondes de la migration irrégulière et des déplacements forcés.

Lors d’une visite au Soudan ce jour, le commissaire Mimica évoquera la coopération accrue entre l’UE et le Soudan sur des questions d’intérêt commun. Il annoncera également une mesure spéciale pour le pays, d’un montant de 100 millions d’euros, à mettre en œuvre dans le cadre du fonds fiduciaire d’urgence de l’UE pour l’Afrique, institué l’année dernière pour combattre l’instabilité et remédier aux causes profondes de la migration irrégulière et des déplacements forcés.

En visite au Soudan aujourd’hui, le commissaire européen chargé de la coopération internationale et du développement, M. Mimica, évoquera la coopération accrue entre l’UE et le Soudan sur des questions d’intérêt commun. Il annoncera également une mesure spéciale d’un montant de 100 millions d’euros en faveur du pays, à mettre en œuvre dans le cadre du fonds fiduciaire d’urgence de l'UE pour l’Afrique. Ce fonds a été institué l’année dernière pour combattre l’instabilité et remédier aux causes profondes de la migration irrégulière et des déplacements forcés.

Le nouveau financement aura pour but de réduire la pauvreté, de promouvoir la paix et la bonne gouvernance, de soutenir la création d’emplois et d’améliorer la fourniture de services de base (comme l’éducation et la santé) dans les zones touchées par l’insécurité et les flux migratoires importants. Il ciblera les régions périphériques et touchées par le conflit telles que le Darfour, l’Est-Soudan et les zones de transition que sont le Kordofan méridional et le Nil bleu.

À la veille de sa visite, le commissaire Mimica a déclaré: «Plus de dix ans après le début du conflit au Darfour, le nombre de déplacements au Soudan reste très élevé, plus de 3 millions de personnes déplacées à l’intérieur du pays continuant de vivre sur son territoire. Notre nouvelle aide de 100 millions d’euros sera principalement destinée à améliorer les conditions de vie de ceux qui considèrent le Soudan comme leur patrie, à aider les personnes de retour dans le pays à se réintégrer dans la société et à améliorer la sécurité aux frontières.»

La visite du commissaire Mimica permettra de déterminer les priorités et actions concrètes, qui incluront une aide destinée à améliorer les conditions de vie des réfugiés, des personnes déplacées à l’intérieur du pays, de leurs communautés d’accueil et d’autres groupes vulnérables, et à renforcer les contrôles aux frontières, la lutte contre le trafic et la traite d’êtres humains, la prévention de ces deux phénomènes et la réintégration des personnes de retour.

Informations générales

En dehors de la mesure spéciale, le Soudan bénéficie également d’un financement supplémentaire dans le cadre du fonds fiduciaire d’urgence de l'UE pour l’Afrique, notamment au titre d’un programme doté de 40 millions d’euros visant à améliorer la gestion de la migration dans la région. Dix projets, pour un montant total de plus de 250 millions d'euros, ont été adoptés l'année dernière dans le cadre du fonds fiduciaire d’urgence de l’UE pour l’Afrique. D’autres projets, qui porteront tous sur l’instabilité, la migration irrégulière et les déplacements forcés dans la Corne de l’Afrique, devraient être adoptés ce mois-ci.

IP/16/1206

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar