Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE ES PL

Commission européenne - Communiqué de presse

Wroclaw et Saint-Sébastien: capitales européennes de la culture en 2016

Bruxelles, le 31 décembre 2015

Le passage du relais aux cités polonaise et espagnole marquera le 31e anniversaire de l'un des projets européens les plus populaires

Wroclaw (Pologne) et Saint-Sébastien (Espagne) sont les capitales européennes de la culture de l’année 2016. Le début officiel de leurs programmes culturels est fixé, respectivement, au 17 janvier pour Wroclaw, en présence de Tibor Navracsics, commissaire chargé de l'éducation, de la culture, de la jeunesse et du sport, et au 23 janvier pour Saint-Sébastien.

Tibor Navracsics a déclaré: «Le fait d'être capitale européenne de la culture aide les villes à créer un sentiment d'appartenance et procure des avantages à long terme à leurs habitants et à leurs économies. J’adresse tous mes vœux de succès à Wroclaw et à Saint-Sébastien, qui s'apprêtent à présenter leurs programmes culturels au cours de l'année à venir.»

La cérémonie d'ouverture de Wroclaw 2016 aura lieu le week-end du 15 au 17 janvier et comprendra une centaine de manifestations culturelles, telles que des concerts, des expositions et des spectacles. Ces festivités atteindront leur apothéose le dimanche 17 janvier, où des défilés partiront des quatre coins de Wroclaw avant de converger vers la place centrale de Rynek pour une grande finale. Ces défilés auront à leur tête des artistes symbolisant les quatre Esprits de Wroclaw (les Quatre Croyances, l'Innovation, la Reconstruction et l'Inondation). Ils feront halte tout au long du parcours pour évoquer le riche passé de cette ville. Plus de 2 000 artistes, chanteurs et musiciens y participeront.

«Espaces de beauté»: telle est la devise de Wroclaw 2016. Elle repose sur les concepts de métamorphose et de diversité, trouvant sa source dans l'histoire unique d'une ville jalonnée par les transformations. Des centaines d'habitants de Wroclaw se produiront à l'occasion de grandes manifestations publiques en 2016. La population est invitée à financer une partie du programme au moyen d'un «système de microsubventions». Toute l'année durant, la ville arborera aussi le titre de capitale mondiale du livre, décerné par l'UNESCO. Elle sera en outre le théâtre d'une édition spéciale de la Nuit européenne de la littérature. Au programme figurent également la Journée internationale du jazz, le festival «Chanter l'Europe» et l'Olympiade internationale du théâtre.

Les capitales européennes de la culture comptent au nombre des projets de l'UE dont la réputation n'est plus à faire. Elles ont vu le jour en 1985, à l'instigation de la ministre grecque de la culture de l'époque, Melina Mercouri.

Saint-Sébastien entamera son année en tant que capitale européenne de la culture par une série de manifestations échelonnées sur cinq jours, à partir du 20 janvier, date à laquelle la grande fête de la ville, la Tamborrada, prendra des accents européens. La cérémonie d'ouverture officielle se tiendra le 23 janvier au théâtre Victoria Eugenia et sera suivie d'un concert. L'exposition «Constelaciones Gaur» aura été inaugurée la veille.

Le programme Donostia-Saint-Sébastien 2016 «Cultura para la convivencia» (Culture pour la coexistence) fait la promotion de meilleures manières de vivre ensemble à travers l'art et la culture. Trois phares refléteront les valeurs à la base du programme: le Phare de la vie (individus et société), le Phare de la paix (respect et coexistence) et le Phare des voix (diversité et compréhension mutuelle). Le programme sera ponctué de plusieurs événements marquants, dont le traité de paix, une exposition montrant diverses formes de représentation de la paix et de la violence en Europe; les «ambassades itinérantes», un projet visant à faire en sorte que des artistes de nationalités différentes gagnent plusieurs cités européennes par des moyens de locomotion divers (bateau, bus et vélo), afin d'y créer - avant de les partager et les diffuser - des œuvres d'art exprimant, entre autres, la diversité linguistique. Le programme «vagues d'énergie» financera des projets culturels proposés et évalués par les habitants eux-mêmes tout au long de l'année.

Toile de fond

Lancée en 1985 par la ministre grecque de la culture de l'époque, Melina Mercouri, l'initiative culturelle «Capitale européenne de la culture» est l'une des plus médiatisées en Europe. Les villes sont sélectionnées sur la base d’un programme culturel qui doit posséder une forte dimension européenne, promouvoir la participation active des habitants de la ville et favoriser le développement à long terme de celle-ci.

Cette initiative est aussi une excellente occasion pour une ville de changer d'image, de se faire connaître du reste du monde, d’attirer davantage de touristes et de repenser son développement sous l’angle culturel.

Elle a des retombées à long terme, non seulement sur la culture, mais également sur le plan social et économique, à la fois pour la ville et pour sa région. Une étude révèle ainsi que les capitales européennes de la culture enregistrent en moyenne une hausse de 12 % du nombre de touristes séjournant au moins une nuit (par rapport à l’année précédente).

Les modalités et conditions actuelles d’attribution du titre sont prévues par une décision du Parlement européen et du Conseil de 2006 (1622/2006/CE).

Après Wroclaw et Saint-Sébastien en 2016, les futures capitales européennes de la culture seront Aarhus (Danemark) et Paphos (Chypre) en 2017, La Valette (Malte) et Leeuwarden (Pays-Bas) en 2018, puis Plovdiv (Bulgarie) et Matera (Italie) en 2019

Pour en savoir plus:

Wroclaw 2016 – Capitale européenne de la culture

Donostia Saint-Sébastien 2016 – Capitale européenne de la culture

Brochure European Capitals of Culture – Thirty years of achievements (Capitales européennes de la culture – Trente années de réalisations - en anglais seulement)

Fiche d'information sur les capitales européennes de la culture (en anglais seulement)

IP/15/6399

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar