Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

L'UE annonce de nouvelles décisions visant à mieux gérer la migration et à s'attaquer aux causes profondes de la migration irrégulière et des déplacements forcés

Bruxelles, le 16 décembre 2015

La Commission européenne a annoncé aujourd'hui le lancement de 16 actions au total, dotées de près de 300 millions d'euros, afin de remédier aux causes profondes de la migration irrégulière et des déplacements forcés et de maximaliser les effets positifs de la migration sur le développement.

La Commission européenne a annoncé aujourd'hui le lancement de 16 actions au total, dotées de près de 300 millions d'euros, afin de remédier aux causes profondes de la migration irrégulière et des déplacements forcés et de maximaliser les effets positifs de la migration sur le développement dans les pays d'origine, de transit et de destination des flux migratoires, en ce compris une première série de décisions au titre du fonds fiduciaire d'urgence pour l'Afrique, mis en place par l'UE.

Parmi ce train de mesures, un ensemble de 10 actions, bénéficiant de 253 millions d'euros, en faveur de la Corne de l'Afrique, a été décidé par le comité de gestion du fonds fiduciaire d'urgence pour l'Afrique ‑ établi en un temps record pour répondre aux défis de l'instabilité, de la migration irrégulière et des déplacements forcés ‑, qui se réunissait pour la première fois aujourd'hui. Le comité de gestion tiendra d'autres réunions dès le début de l'année 2016 afin de décider de nouvelles actions.
M. Neven Mimica, commissaire pour la coopération internationale et le développement, a déclaré à ce propos: «L'adoption du plan d'action, qui s'articule autour de cinq domaines prioritaires, lors du sommet de La Valette sur la migration a permis de franchir un premier cap majeur sur la voie d'un partenariat renouvelé avec les pays africains dans le but de s'attaquer à la migration, à la mobilité et aux déplacements forcés au moyen de mesures concrètes. Aujourd'hui, nous posons le deuxième acte fort, et montrons que le travail a véritablement commencé. L'approbation accélérée des nouveaux projets annoncés aujourd'hui démontre que l'on sort du train-train habituel».

Ces nouvelles actions, qui démarreront au début de 2016, seront axées sur le renforcement des capacités des pays de la Corne de l'Afrique en matière de gestion du phénomène migratoire et, en particulier, de lutte contre la traite des êtres humains et le trafic de migrants (40 millions d'euros), sur la création de nouvelles perspectives d'emploi et l'amélioration des moyens de subsistance dans certaines régions d'Éthiopie d'où partent les flux migratoires (67 millions d'euros), sur la facilitation du retour des réfugiés somaliens installés dans la région et en Europe vers les zones stables de Somalie (50 millions d'euros), sur l'amélioration de la réintégration des réfugiés sud-soudanais dans les communautés d'accueil d'Ouganda ou sur la création de conditions propices à leur retour (14,3 millions d'euros), et sur le soutien à la mise en œuvre de l'accord de paix au Soudan du Sud et au retour des déplacés internes vers leurs régions d'origine (77,6 millions d'euros). Toutes ces actions et futures séries de projets bénéficieront des données générées par une nouvelle structure de recherche (4,1 millions d'euros), qui fera en sorte que des éléments d'appréciation soient collectés, diffusés et exploités par les partenaires africains, les donateurs et la communauté internationale dans son ensemble, afin d'étayer ensuite le processus d'élaboration des politiques et des décisions.

Ces 10 actions au titre du fonds fiduciaire d'urgence pour l'Afrique seront pour la plupart mises en œuvre conjointement par la Commission européenne et les États membres de l'UE, en coopération étroite avec les partenaires africains.

Les six autres actions seront financées au titre du programme concernant les biens publics mondiaux et les défis qui les accompagnent de l'instrument de financement de la coopération au développement, au travers de son volet thématique consacré à l'asile et à la migration. Les nouvelles actions tendent à promouvoir le retour volontaire et la réinsertion durable et à appuyer la mise en œuvre du cadre de coopération appelé processus de Rabat. Figureront également parmi les activités menées dans le cadre des nouveaux projets l'amélioration du cadre de recrutement pour les migrations de main-d'œuvre, la réalisation d'actions visant à aider les pays d'Afrique orientale à s'attaquer aux flux de migration mixte et la prise de mesures visant à contribuer à l'intégration effective de la migration dans les politiques de développement.

Ces 16 actions contribueront à la mise en œuvre des engagements pris lors du sommet de La Valette sur la migration entre l'Union et ses partenaires africains, les 11 et 12 novembre 2015. Plus particulièrement, elles se concentreront sur les causes profondes de la migration irrégulière et des déplacements forcés, la migration et la mobilité légales, la protection et l'asile, la prévention et la lutte contre le trafic de migrants et la traite des êtres humains, ainsi que le retour et la réintégration. Les actions annoncées aujourd'hui contribueront également à faire avancer les processus de Khartoum et de Rabat, deux cadres de coopération et de dialogue politique entre l'Union et les pays d'origine, de transit et de destination situés le long des routes migratoires d'Afrique orientale et d'Afrique de l'Ouest respectivement, ainsi que les dialogues de haut niveau sur la migration avec les partenaires africains.

Pour en savoir plus:

Fiche d'information: le fonds fiduciaire d'urgence pour l'Afrique livre sa première série d'actions visant à s'attaquer aux causes profondes de la migration irrégulière et des déplacement forcés

Fiche d'information sur les nouveaux projets de l'UE en matière de migration et d'asile



IP/15/6337

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar