Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

Adoption d'un budget humanitaire record pour l’UE en 2016

Bruxelles, le 16 décembre 2015

La Commission européenne porte son budget d'aide humanitaire à un niveau record alors que les besoins dans ce domaine devraient atteindre un sommet historique à l'échelle mondiale en 2016.

La Commission européenne a adopté aujourd’hui son budget d’aide humanitaire pour 2016. Avec une dotation initiale de près de 1,1 milliard d’euros, il s'agit du budget humanitaire de l’UE le plus élevé à ce jour jamais consacré aux catastrophes d’origine naturelle ou humaine. Ce budget record a été adopté alors que les besoins humanitaires augmentent dans le monde entier en raison du nombre croissant de réfugiés et de personnes déplacées à la suite de conflits armés, de l’impact croissant des catastrophes naturelles, du changement climatique et de la crise économique. L’acheminement de l’aide et l’accès aux bénéficiaires sont également devenus plus périlleux.

«L’année prochaine, notre budget atteindra un montant record en raison du niveau malheureusement extrêmement élevé des besoins. L’UE continuera de répondre aux besoins des populations les plus vulnérables. Elle peut être fière de rester l'un des principaux fournisseurs d’aide humanitaire dans le monde en 2016. Dans le même temps, j’appelle les autres donateurs à renforcer leurs engagements. Une réponse mondiale accrue est indispensable, que ce soit pour faire face à la crise des réfugiés ou aux conséquences des catastrophes naturelles», a déclaré M. Christos Stylianides, commissaire européen chargé de l’aide humanitaire et de la gestion des crises.

En 2016, le budget humanitaire couvrira les besoins liés à la dimension extérieure de la crise des réfugiés en Syrie, au Liban, en Jordanie, en Turquie, dans les Balkans occidentaux et en Iraq. Il permettra également d’aider les populations touchées par d’autres conflits, par exemple au Soudan du Sud et en Ukraine, et de répondre aux besoins des populations concernées par des crises complexes et récurrentes dans la région du Sahel et dans le bassin du lac Tchad.

Ces ressources financières permettront également de venir en aide aux populations vulnérables victimes des nombreuses «crises oubliées» dans le monde, notamment les personnes déplacées à l’intérieur de la Colombie, du Myanmar/de la Birmanie et de l’Afghanistan, qui échappent généralement à l’attention de la communauté internationale.

Plus particulièrement, la Commission européenne s’apprête en priorité à accroître en 2016 l'aide humanitaire qu'elle consacre à l’éducation dans les situations d’urgence, qui passera de 1 % à 4 % du budget humanitaire total de l’UE, ce qui correspond à l’objectif fixé par les Nations unies.

Les autres priorités consistent à aider les communautés vulnérables à se préparer et à mieux faire face aux catastrophes naturelles récurrentes, comme celles qui touchent l’Asie du Sud-Est, ainsi qu'à améliorer la fourniture de l’aide.

Contexte

Conformément aux orientations du Conseil européen du 23 septembre 2015, le budget prévoit une enveloppe supplémentaire de 300 millions d’euros pour répondre aux besoins essentiels des populations touchées par la crise en Syrie et en Iraq. Outre le montant de 200 millions d’euros déjà engagé en 2015, la Commission aura donc tenu l'engagement qu'elle avait pris de fournir 500 millions d’euros supplémentaires en 2015-2016 pour faire face aux besoins humanitaires de la crise des réfugiés.

Compte tenu du caractère imprévisible des catastrophes, un montant de 189 millions d’euros restera en réserve en 2016 pour réagir aux catastrophes soudaines, telles que les tremblements de terre et les inondations, ou pour faire face aux crises en cours tout au long de l’année, sur la base d'évaluations des besoins.

L’aide humanitaire de l’UE est impartiale et indépendante. Elle est entièrement fondée sur les besoins et est fournie dans le respect des principes humanitaires.

L’aide humanitaire apportée chaque année par l'UE s’élève en moyenne à un peu plus de 2 euros par citoyen de l'UE. Elle répond aux besoins de plus de 120 millions de personnes dans le monde.

L’aide de l’UE est mise en œuvre par l’intermédiaire d'organisations humanitaires partenaires, notamment les agences des Nations unies, des ONG et des organismes de la Croix-Rouge, qui ont signé des accords de partenariat avec la Commission européenne. Celle-ci suit de près l’utilisation des fonds de l’UE grâce à son réseau mondial d’experts humanitaires.

Liens:

Website of European Commissioner for Humanitarian Aid and Crisis Management, Christos Stylianides

Service d'aide humanitaire et de protection civile de la Commission européenne

Factsheets on EU humanitarian aid

IP/15/6336

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar

Videos



Photos