Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne - Communiqué de presse

Optimiser la contribution des Fonds structurels et d’investissement européens à la réalisation des priorités de la Commission

Bruxelles, le 14 décembre 2015

La Commission a adopté aujourd'hui une communication relative à la contribution des Fonds structurels et d’investissement européens (Fonds ESI) à la stratégie de croissance de l'Union, au plan d'investissement et aux priorités de la Commission pour les dix années à venir.

La Commission a adopté aujourd'hui une communication relative à la contribution des Fonds structurels et d’investissement européens (Fonds ESI) à la stratégie de croissance de l'Union, au plan d'investissement et aux priorités de la Commission pour les dix années à venir. Cette communication expose également les résultats des négociations menées avec tous les États membres sur les accords de partenariat et les programmes, ainsi que les principaux défis qui se posent à chaque pays.

Jyrki Katainen, vice-président chargé de l'emploi, de la croissance, de l'investissement et de la compétitivité, a déclaré à ce propos: «Le fait d'associer les Fonds ESI et le Fonds européen pour les investissements stratégiques (EFSI) du plan d'investissement offre potentiellement d'énormes possibilités, dont les autorités locales et régionales n'ont cependant peut-être pas conscience. C'est la raison pour laquelle la commissaire Crețu et moi-même allons bientôt publier des lignes directrices sur la complémentarité des Fonds, afin de garantir que les États membres tirent pleinement parti de ces nouvelles possibilités.»

Mme Corina Crețu, commissaire chargée de la politique régionale, a déclaré à ce propos: «Les Fonds ESI sont actuellement d'autant plus nécessaires que les investissements nationaux et régionaux diminuent. Ils soutiennent vigoureusement le retour de l’Europe à une prospérité durable, en ciblant les secteurs les plus prometteurs, en introduisant davantage de cohésion et de convergence au sein de l’Union et en aidant les régions et les villes à mettre à profit les talents et les idées de leurs populations. Il appartient maintenant aux États membres de gérer les Fonds et de réaliser les investissements de manière efficiente afin que les objectifs détaillés dans la communication puissent être atteints.»

Par exemple, au cours de la période 2014-2020, les Fonds investiront 121 milliards d’euros dans la recherche et l’innovation, les TIC et le soutien aux petites entreprises dans toute l’Europe.Deux millions d’entreprises bénéficieront directement du soutien des Fonds en vue de renforcer leur compétitivité et d’accroître leur capacité de recherche et d’innovation. Près de 15 millions de foyers auront accès au haut débit grâce au Fonds européen de développement régional, tandis que dans les zones rurales, près de 20 millions de personnes disposeront de nouveaux ou de meilleurs services ou infrastructures TIC avec le soutien du Fonds européen agricole pour le développement rural.

Réformés pour la période 2014-2020, les Fonds ESI ciblent clairement quatre grands secteurs générateurs de croissance: la recherche et l’innovation, les technologies numériques, ainsi que le soutien à une économie à faible intensité de carbone et aux petites entreprises. Axés sur l’obtention de résultats et en conformité avec le semestre européen et les recommandations par pays, les investissements des Fonds ESI mettront en place les conditions propices à l'éclosion de projets de qualité, à la prospérité des entreprises et à l’amélioration de la vie quotidienne des citoyens, autant d'éléments qui insuffleront un nouvel élan à l'Europe. 

Contexte

Au cours de la période 2014-2020, 454 milliards d’euros provenant du budget de l’UE (637 milliards d’euros si l'on inclut le cofinancement national) seront investis dans les villes et les régions d’Europe grâce à plus de 500 programmes relevant des Fonds ESI. Les Fonds ESI sont une part importante des investissements publics dans l’Union: entre 2014 et 2016, ils devraient représenter environ 14 % de l’ensemble des investissements publics en moyenne, et ils pourraient atteindre jusqu’à 70 % dans certains États membres.

Comme le prévoit l’article 16 du règlement portant dispositions communes, la communication expose les principaux résultats des négociations menées entre les États membres, leurs partenaires, y compris les acteurs régionaux et locaux, et la Commission sur les accords de partenariat et les programmes. Elle offre, à l’annexe II, une vue d’ensemble des questions clés pour chaque État membre, tandis que l’annexe I met l’accent sur les programmes de coopération interrégionale.

Afin de garantir une transparence maximale pour le public, la Commission lance aujourd'hui la plateforme de données ouvertes pour les Fonds ESI afin de montrer les progrès accomplis dans la mise en œuvre des programmes relevant de ces Fonds.

Pour de plus amples informations 

La communication:

Fiches d’information sur la contribution des Fonds ESI à la réalisation des priorités de la Commission:

 

@CorinaCretuEU @jyrkikatainen #InvestEU

 

 

IP/15/6295

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar