Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

L'Union européenne verse une aide de 100 millions d'euros à la Tunisie

Bruxelles, le 1er décembre 2015

La Commission européenne a effectué aujourd'hui, au nom de l’Union européenne (UE), le versement d'un prêt de 100 millions d’euros en faveur de la Tunisie.

Il s'agit de la deuxième tranche du programme d’assistance macrofinancière (AMF) de 300 millions d'euros en faveur de la Tunisie. La première tranche, également d'un montant de 100 millions d'euros, a été versée le 7 mai 2015.

M. Pierre Moscovici, commissaire européen pour les affaires économiques et financières, la fiscalité et les douanes, a déclaré: «L'Union européenne est plus que jamais déterminée à être aux côtés du peuple tunisien, après les terribles attentats qui ont frappé leur pays cette année. L'aide financière apportée aujourd'hui vient soutenir l'agenda de réformes économiques et sociales qu'entend mettre en œuvre la Tunisie. C'est une nouvelle marque concrète de notre solidarité envers la Tunisie et de notre appui à la transition politique en marche dans ce pays.»

Le programme d'assistance macrofinancière s’inscrit dans le cadre des efforts plus larges déployés par l’UE et d’autres bailleurs de fonds internationaux pour aider la Tunisie à surmonter ses difficultés économiques. La Tunisie est confrontée à la morosité de la conjoncture économique extérieure, à l’instabilité régionale et à des menaces pesant sur sa sécurité intérieure. L'AMF contribue à la réalisation du programme d’ajustement et de réformes économiques convenu entre la Tunisie et le Fonds monétaire international (FMI) (dans le cadre de l’accord de confirmation) en juin 2013. Son versement est subordonné à la mise en œuvre d’un certain nombre de mesures de politique économique prévues dans un protocole d’accord.

Cette assistance vient s’ajouter à d’autres formes de soutien accordées par l’UE à la Tunisie, dont plus de 800 millions d’euros versés sous la forme de subventions depuis la révolution de 2011, ainsi que des prêts importants octroyés par la Banque européenne d’investissement.

Contexte

Assistance macrofinancière

L'assistance macrofinancière est un instrument exceptionnel de réaction aux crises, que l'UE met à la disposition des pays partenaires voisins. Cette opération d'assistance est complémentaire de l'aide apportée par le FMI. L’UE finance les prêts au titre de l'AMF par des emprunts sur les marchés des capitaux. Les fonds sont ensuite prêtés aux pays bénéficiaires à des conditions financières similaires à celles dont elle a bénéficié.

Le programme d'aide en faveur de la Tunisie a été proposé par la Commission européenne le 5 décembre 2013 et adopté par le Parlement européen et le Conseil le 15 mai 2014 (décision n°534/2014/UE).

Ce second versement a été approuvé par la Commission européenne le 16 novembre.

Relations UE-Tunisie

Depuis 2011, l’UE soutient sans relâche la Tunisie dans son processus de transition démocratique et a considérablement augmenté l'aide accordée à ce pays. À la suite des attentats terroristes qui ont frappé la Tunisie cette année, l’Union a intensifié l'appui qu'elle fournit à ce partenaire.

Le 20 juillet dernier, le président Jean-Claude Juncker et la haute représentante et vice-présidente Federica Mogherini ont rencontré le Premier ministre tunisien Habib Essid. La vice-présidente Federica Mogherini a précisé, dans une déclaration: «Il y a une forte volonté politique de la part de l'Union européenne de soutenir la Tunisie dans ses efforts de transition démocratique, dans ces moments difficiles pour son économie et pour son tourisme en particulier, et dans un moment difficile en ce qui concerne les défis sécuritaires et la lutte contre le terrorisme, qui nous unit tous.»

Cette AMF s'ajoute aux fonds que la Tunisie reçoit dans le cadre de la politique européenne de voisinage et de la politique de développement de l’Union européenne, dont plus de 800 millions d’euros versés au pays à titre de subventions depuis la révolution de 2011.

La Commission a récemment proposé que soit accordé à l’huile d’olive tunisienne un accès temporaire supplémentaire au marché de l’Union, sous la forme d'un contingent tarifaire annuel à droit nul de 35 000 tonnes pour les exportations d'huile d'olive de la Tunisie vers l'Union. Cette mesure sera en vigueur pendant deux ans et vient s'ajouter au contingent de 56 700 tonnes déjà prévu dans l'accord d'association UE-Tunisie. L’huile d’olive est le principal produit agricole que la Tunisie exporte vers l’Union et le secteur de l'huile d'olive fournit directement ou indirectement un emploi à plus d'un million de personnes.

Le commerce est également un volet essentiel du partenariat avec la Tunisie. Mme Cecilia Malmström, commissaire européenne chargée du commerce, a entamé en octobre dernier des négociations sur l'établissement d'une zone de libre-échange approfondi et complet entre l’UE et la Tunisie, en vue de créer un ambitieux partenariat en matière d'échanges commerciaux et d'investissements.

De plus, M. Carlos Moedas Commissaire européen pour la recherche, la science et l'innovation, et le Ministre tunisien de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique,M. Chiheb Bouden, vont signer un accord aujourd'hui même concernant la participation de la Tunisie au programme Horizon 2020, ce qui permettra à différents acteurs établis en Tunisie et impliqués dans les activités de recherche de bénéficier d'autres fonds européens pour la recherche et l'innovation.

Plus d'informations sur les précédentes opérations d'assistance macrofinancière

Informations détaillées sur l’assistance macrofinancière en faveur de la Tunisie

IP/15/6085

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar