Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE ES NL IT RO

Commission européenne - Communiqué de presse

La Commission européenne et le Fonds européen d’investissement mobilisent 237 millions d’euros sous forme de prêts pour soutenir 20 000 microentreprises européennes

Bruxelles, le 19 octobre 2015

La Commission européenne et le Fonds européen d’investissement mobilisent 237 millions d’euros sous forme de prêts pour faciliter l'accès au financement de 20 000 microentreprises européennes.

20 000 microentreprises auront accès à des prêts d'une valeur totale de 237 millions d’euros, dans le cadre du programme européen pour l’emploi et l’innovation sociale (EaSI). Aujourd'hui, le Fonds européen d’investissement (FEI), qui gère la garantie de l'EaSI au nom de la Commission européenne, et six organismes de microfinance ont signé des accords de garantie qui faciliteront l’accès des microentreprises au financement. La Commission européenne apportera une contribution de 17 millions d’euros à ces garanties, qui devraient permettre d'octroyer des microcrédits pour un montant total de 237 millions d’euros.

Marianne Thyssen, commissaire pour l'emploi, les affaires sociales, les compétences et la mobilité des travailleurs, a déclaré: «Je félicite les six organismes de microcrédit établis en France, en Irlande, en Italie, aux Pays-Bas, en Roumanie et en Espagne, qui signent des accords de garantie et vont ainsi faciliter l'accès de nouvelles microentreprises au financement. La microfinance est un instrument essentiel pour promouvoir l’esprit d’entreprise et combattre l’exclusion sociale et financière. La Commission Juncker s’est engagée à créer de la croissance et des emplois. Aujourd’hui, nous mettons concrètement en œuvre cette priorité».

Le directeur général du FEI,Pier Luigi Gilibert, a ajouté: «Je me réjouis de signer nos premiers accords de microfinance quelques mois seulement après le lancement de la garantie de l'EaSI. Ces 237 millions d’euros donneront un coup de fouet aux secteurs de la microfinance et contribueront à soutenir les microentrepreneurs défavorisés, dont beaucoup étaient précédemment au chômage. Je me félicite également de conclure aujourd'hui des accords avec des organismes, qui, pour beaucoup, ont mis en œuvre avec succès le soutien au microfinancement de l’UE ces dernières années. Nous devrions signer d'autres accords de ce type dans les mois à venir».

Ces six accords de garantie s’adressent aux personnes qui souhaitent créer ou développer leur propre microentreprise, et en particulier à celles qui rencontrent des difficultés pour entrer sur le marché du travail ou obtenir un financement.

Ces premiers accords, qui permettent de proposer des contrats de prêts aux microentreprises, seront signés entre le FEI et Qredits Microfinanciering (Pays-Bas), l’Association pour le droit à l’initiative économique (France), Microfinance Ireland (Irlande), PerMicro (Italie), Laboral Kutxa/Caja Laboral Popular (Espagne) et Nextebank (Roumanie). Six pays sont ainsi déjà concernés, 5 mois à peine après le lancement de l'initiative EaSI.

Au total, la garantie de 96 millions d’euros fournie par l'EaSI devrait permettre de mobiliser plus de 500 millions d’euros sous forme de prêts — 30 800 microcrédits et 1 000 prêts en faveur d'entreprises sociales — sur la période 2014-2020, en vue de promouvoir l’emploi et la croissance en Europe au cours des 15 prochaines années. Cette garantie, gérée par le FEI pour le compte de la Commission européenne, est destinée aux fournisseurs de microfinancement ou de financement social.

Le FEI ne procurera pas d’aide financière directe aux entreprises, mais mettra en œuvre le programme EaSI par le biais d’intermédiaires financiers locaux, tels que les organismes de microfinance, de financement social et de garantie, ainsi que de banques actives dans les 28 pays de l'UE et dans les autres pays participant au programme EaSI[1]. Ces intermédiaires traiteront directement avec les parties intéressées pour leur fournir un soutien dans le cadre de la garantie de l'EaSI.

À propos du programme pour l’emploi et l’innovation sociale

Dans le cadre du programme de l'UE pour l'emploi et l'innovation sociale (EaSI), la Commission européenne consacre un toal de 193 millions d’euros au soutien à la microfinance et au financement de l’entrepreneuriat social pour la période 2014-2020. Sur ce montant, 96 millions d’euros serviront à garantir des prêts. L’objectif est d’améliorer l’accès au microfinancement, c’est-à-dire à des prêts allant jusqu’à 25 000 euros, notamment pour les personnes vulnérables et les microentreprises. De plus, pour la première fois, la Commission européenne soutiendra également des entreprises sociales au moyen d’investissements pouvant atteindre 500 000 euros. Le soutien à la microfinance et à l’entrepreneuriat social sera mis en œuvre grâce à la garantie de l’EaSI, qui permettra aux fournisseurs de microcrédits et aux investisseurs dans des entreprises sociales d’élargir leur offre à des entrepreneurs qui, sinon, ne pourraient pas obtenir de financement, en raison de considérations liées au risque. La Commission européenne a choisi le FEI pour mettre en œuvre la garantie de l’EaSI.

À propos du Fonds européen d’investissement

Le Fonds européen d’investissement (FEI) fait partie du groupe de la Banque européenne d’investissement. Sa principale mission est de soutenir les microentreprises et les PME en leur facilitant l’accès au financement. Il conçoit et met en œuvre des opérations de capital-risque et de capital de croissance ainsi que des instruments de garantie et de microfinancement ciblant spécifiquement ce segment du marché. À ce titre, il contribue à réaliser des objectifs de l’UE en matière de soutien à l’innovation, à la recherche et au développement, ainsi qu'à l’esprit d’entreprise, à la croissance et à l’emploi. Le montant net total des engagements du FEI en faveur de fonds de placement privés s’élevait à plus de 8,8 milliards d’euros fin 2014. Avec des investissements dans plus de 500 fonds, le FEI est un acteur de premier plan du marché européen du capital-risque, en raison de l’importance et de l’étendue de ses investissements, notamment dans la haute technologie et les entreprises en phase de démarrage. Les garanties du FEI pour les portefeuilles de prêts s’élevaient à plus de 5,6 milliards d’euros et portaient sur plus de 350 opérations fin 2014. Le Fonds se place ainsi parmi l’un des principaux garants européens pour les PME et le microfinancement.

En savoir plus

Programme EaSI     

Soutien de l'UE aux entrepreneurs et aux travailleurs indépendants

 


[1] Les pays pouvant participer à l'initiative sont les pays de l'EEE, en vertu de l'accord sur l'EEE, les pays de l'AELE, les pays candidats à l'adhésion à l'UE et les pays candidats potentiels, conformément aux accords-cadres conclus avec ces pays.

IP/15/5862

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar