Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne - Communiqué de presse

La Commission européenne se félicite du nouveau programme des Nations unies pour le développement durable à l'horizon 2030

Bruxelles, le 25 septembre 2015

Le programme à l'horizon 2030, un cadre universel conçu pour permettre à tous les pays de contribuer à éradiquer la pauvreté et de parvenir à un développement durable d’ici 2030 et comportant un ensemble ambitieux de 17 objectifs de développement durable, sera adopté aujourd’hui.

Le programme de développement durable à l'horizon 2030 qui doit être adopté aujourd’hui par les Nations unies établit un cadre mondial visant à éradiquer la pauvreté et à parvenir à un développement durable d’ici 2030, en s’appuyant sur les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) adoptés en 2000. Le programme à l'horizon 2030, qui constitue le tout premier accord mondial établissant un programme d’action universel et global, comporte un ensemble ambitieux de 17 objectifs de développement durable (ODD) et de 169 cibles qui leur sont associées, dont la réalisation mobilisera l’ensemble des pays et parties prenantes et aura une incidence sur l’élaboration des politiques nationales. Il englobe également le programme d’action d'Addis-Abeba adopté par les Nations unies en juillet, qui expose les différents moyens nécessaires à la mise en œuvre du programme à l'horizon 2030, y compris les ressources nationales, les financements privés et l’aide publique au développement (APD).

 

L’UE a montré la voie en contribuant à ce processus dès son entame. Elle s’est à présent engagée à faire avancer ce programme, tant en interne (par exemple grâce à des initiatives à venir telles que sa stratégie en faveur de l’économie circulaire, qui a vocation à favoriser des modèles de production et de consommation plus durables) que dans le cadre de ses politiques extérieures, en soutenant les efforts de mise en œuvre déployés dans d’autres pays, en particulier dans ceux qui en ont le plus besoin.

 

Le premier vice-président Frans Timmermans, qui est chargé du développement durable et conduit la délégation de la Commission au nom du président Juncker, a déclaré à ce propos: «Cet accord est un tournant et une avancée majeure dans le contexte de l'action menée au niveau mondial en faveur du développement durable. Je peux dire avec fierté que, dès le début, l’UE s’est fermement engagée à parvenir à un résultat ambitieux, en soutenant un programme universel s'adressant à tous les pays, riches ou pauvres, et intégrant pleinement les dimensions économique, sociale et environnementale du développement durable. Le résultat que nous avons obtenu est un programme historique qui rassemble le monde entier autour d’objectifs communs pour un avenir plus durable. Nous sommes déterminés à mettre en œuvre le programme à l'horizon 2030, qui façonnera nos politiques intérieures et extérieures de sorte que l’Union pèse de tout son poids.»


Le sommet des Nations unies au cours duquel sera adopté le nouveau programme à l'horizon 2030 a lieu au siège de l’Organisation des Nations unies, à New York, du 25 au 27 septembre. Plus de 150 chefs d’État et de gouvernement du monde entier y participeront. La Commission européenne y est représentée par le premier vice-président, M. Frans Timmermans, la haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité/vice-présidente de la Commission européenne, Mme Federica Mogherini, et le commissaire chargé de la coopération internationale et du développement, M. Neven Mimica.

 

Contexte


Les objectifs du Millénaire pour le développement

Les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) ont montré que la définition d'objectifs pouvait contribuer à l'accomplissement de progrès sans précédent dans le monde entier et ils ont produit des résultats remarquables. Ils ont guidé la politique de développement de l’UE pendant 15 ans et l'Union a grandement contribué à leur réalisation. Ensemble, l’UE et ses États membres constituent de loin le premier donateur d'aide au développement au monde, avec une contribution de 58 milliards d’euros pour 2014.

 

Le nouveau programme à l'horizon 2030

Le programme à l'horizon 2030 («Transformer notre monde: le programme de développement durable à l’horizon 2030») a été adopté de manière informelle et par consensus lors d'une session des Nations unies en août dernier, avec une référence au Sommet consacré à son adoption formelle par l'Assemblée générale. Le programme d’action d’Addis-Abeba adopté en juillet fait aussi partie intégrante du programme à l'horizon 2030 dans la mesure où il définit les instruments, les politiques et les ressources qu'il conviendra de déployer pour que celui-ci puisse être mis en œuvre.

 

L’adoption du programme à l'horizon 2030 constituera l’aboutissement d’un processus inclusif de trois ans (dénommé précédemment «programme de développement pour l’après-2015») qui aura été marqué par une participation sans précédent de la société civile et des autres parties prenantes. Ce programme s’inscrit dans le prolongement des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), de la conférence Rio+20 des Nations unies sur le développement durable et des conférences sur le financement du développement. Il contribuera également aux négociations en cours en vue d’un nouvel accord mondial sur le changement climatique, qui doit être conclu en décembre à Paris.

 

Le nouveau programme à l'horizon 2030 redéfinira la manière dont la communauté internationale unira ses efforts pour porter un engagement universel consistant à offrir un avenir différent à la population et à la planète, un avenir qui mettra le monde sur la voie du développement durable. Alors que les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) s'adressaient plus spécifiquement aux pays en développement, le programme à l'horizon 2030 est le tout premier accord mondial établissant un programme d’action universel et global qui aura une incidence sur tous les pays, y compris sur leurs politiques nationales.

 

Les 17 nouveaux objectifs de développement durable (ODD) et les 169 cibles qui leur sont associées établissent un équilibre entre les trois dimensions du développement durable (économique, sociale et environnementale), en couvrant des domaines tels que la pauvreté, les inégalités, la sécurité alimentaire, la santé, une consommation et une production durables, la croissance, l’emploi, les infrastructures, une gestion durable des ressources naturelles, le changement climatique, l’égalité entre les hommes et les femmes, ainsi que la promotion de sociétés pacifiques et inclusives, l’accès à la justice et des institutions comptables de leurs actions.

 

Avec ce nouvel ensemble d’objectifs, le monde poursuivra la mise en œuvre des OMD et des engagements pris à Rio, tout en intégrant des objectifs pour une série d’autres domaines. Les progrès accomplis sur la voie de la réalisation des OMD ont été inégaux dans le monde, et tous les objectifs n'ont pas été atteints. Les évolutions géopolitiques des 15 dernières années ont permis de prendre conscience du fait qu’un ensemble d’objectifs plus universel, nécessitant des solutions intégrées, constitue à présent une approche plus appropriée. Le nouveau programme a une portée beaucoup plus large et s’applique à tous les pays. Il est le fruit d'un processus participatif sans précédent, auquel se sont associées des citoyens du monde entier.

 

La mise en œuvre du nouveau programme en tant qu'accord universel requerra une action de l'ensemble des nations. Elle reposera sur un partenariat mondial mobilisant les pouvoirs publics et les parties prenantes à tous les niveaux. Ce programme sera doté d’un solide mécanisme de suivi et d’examen, qui permettra de surveiller les progrès de sa mise en œuvre et de répondre des efforts fournis devant nos citoyens. La reconnaissance du fait que l'objectif du développement durable requiert des progrès simultanés sur trois fronts, grâce à une réponse globale et intégrée aux questions économiques, sociales et environnementales, constitue une des principales innovations du programme à l'horizon 2030.

 

Toutes les ressources, qu’elles soient nationales ou internationales, publiques ou privées, devront être mobilisées pour garantir la réussite de la mise en œuvre du programme. Tous les pays devront fournir leur juste part, selon les niveaux de développement et les situations et capacités nationales. Une appropriation et une responsabilisation au niveau national seront essentielles au succès du programme.

 

Pour en savoir plus

Fiche d’information sur les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) - Quelles sont les réalisations de l’UE?:

http://europa.eu/rapid/press-release_MEMO-15-5712_en.htm

 

Fiche d’information sur les objectifs de développement durable et du programme pour l’après-2015:

http://europa.eu/rapid/press-release_MEMO-15-5709_en.htm

 

Brochure sur la contribution de l’UE aux objectifs du Millénaire pour le développement (principaux résultats des programmes de la Commission européenne):

EN: http://ec.europa.eu/europeaid/eus-contribution-millennium-development-goals-key-results-european-commission-programmes-0_en

FR: http://ec.europa.eu/europeaid/contribution-de-lue-aux-objectifs-du-millenaire-pour-le-developpement-principaux-resultats-des-0_fr

ES: http://ec.europa.eu/europeaid/la-contribucion-de-la-ue-los-objetivos-de-desarrollo-del-milenio-algunos-resultados-clave-de-los_es

DE: http://ec.europa.eu/europeaid/eu-beitrag-zu-den-millenniumsentwicklungszielen-wesentliche-ergebnisse-von-programmen-der_de

 

Brochure sur les grandes contributions de l'UE au financement du développement durable au niveau mondial après 2015:

https://ec.europa.eu/europeaid/financing-global-sustainable-development-after-2015-illustrations-key-eu-contributions_en

 

Site web du premier vice-président Frans Timmermans:

http://ec.europa.eu/commission/2014-2019/timmermans_en

 

Site web du commissaire Neven Mimica:

http://ec.europa.eu/commission/2014-2019/mimica_en

 

Programme de développement durable à l'horizon 2030:

http://www.undp.org/content/undp/fr/home/mdgoverview/post-2015-development-agenda/

IP/15/5708

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar