Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne - Communiqué de presse

Rapport sur les progrès accomplis dans le secteur des énergies renouvelables

Bruxelles, 16 juin 2015

La Commission européenne a publié le rapport sur les progrès accomplis vers la réalisation des objectifs fixés pour 2020 en matière d'énergies renouvelables, qui montre que l'UE est en bonne voie pour atteindre son objectif de 20 % d'énergies renouvelables dans le bouquet énergétique. Avec une part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute d’énergie qui s'établit, selon les projections, à 15,3 % en 2014, l’UE et la grande majorité des États membres progressent de manière satisfaisante: 25 États membres devraient atteindre leurs objectifs nationaux pour 2013/2014.

Ces résultats sont publiés dans le rapport de 2015 de la Commission européenne sur les progrès accomplis vers la réalisation de l'objectif juridiquement contraignant de 20 % de part d'énergies renouvelables dans le bouquet énergétique de l'UE, de l'objectif de 10 % d'utilisation d’énergie renouvelable dans le secteur des transports et des objectifs nationaux contraignants pour 2020.

«Ce rapport montre une fois encore que l'Europe affiche de bonnes performances en matière d'énergies renouvelables, et que ces énergies sont bénéfiques pour l'Europe. L'Europe a trois fois plus d'énergie d'origine renouvelable par habitant que n'importe quelle autre région du monde. Notre secteur des énergies renouvelables, qui représente une valeur supérieure à 130 milliards d'euros par an, emploie plus d'un million de personnes. Nos exportations d'énergies renouvelables totalisent 35 milliards d'euros par an», a indiqué Miguel Arias Cañete, commissaire pour l'action pour le climat et l'énergie.

Selon les projections, la part d’énergie d'origine renouvelable dans le secteur des transports serait de 5,7 % en 2014. La réalisation de l’objectif de 10 % ne sera pas facile mais elle reste possible, et des progrès satisfaisants ont été enregistrés dans certains États membres.

25 États membres devraient atteindre leurs objectifs nationaux pour 2013/2014 dans le domaine des énergies renouvelables. 26 États membres ont atteint leurs objectifs pour 2011/2012. Toutefois, dans la mesure où les objectifs intermédiaires seront plus ambitieux dans les années à venir, il se peut que certains États membres doivent intensifier leurs efforts pour rester sur la bonne voie, notamment en recourant, éventuellement, aux mécanismes de coopération avec d’autres États membres.

 

La directive sur les énergies renouvelables est efficace

Le rapport montre que la directive sur les énergies renouvelables est efficace: le déploiement des énergies renouvelables a permis

  • d’éviter près de 326 millions de tonnes d’émissions brutes de CO2 en 2012 et 388 millions de tonnes en 2013
  • et a entraîné une réduction de 116 millions de tep de la demande de combustibles fossiles dans l’UE en 2013.

De surcroît, en ce qui concerne la sécurité de l’approvisionnement de l’UE,

  • il convient de souligner que le remplacement du gaz naturel par des sources d’énergie renouvelables a représenté 30 % de la consommation de combustibles fossiles évitée en 2013
  • et que près de la moitié des États membres ont réduit leur consommation intérieure brute de gaz naturel d’au moins 7 %.

Selon le rapport, les énergies renouvelables sont une source importante d’énergie qui est de plus en plus largement acceptée. En outre, les objectifs pour 2020 constituent le principal moteur d'une démarche d'investissement dans les technologies liées aux énergies renouvelables et dans les politiques de soutien à ce type d'énergies, menée à l'initiative de l'UE mais qui s'étend bien au-delà de ses frontières.

 

Contexte

À cinq ans de l'échéance de 2020, le rapport sur les progrès accomplis dans le secteur des énergies renouvelables constitue une évaluation à mi-parcours des progrès réalisés vers les objectifs fixés pour 2020 en matière d'énergies renouvelables. Publié tous les deux ans, il permet de suivre les progrès réalisés par l'UE et ses États membres en vue de la réalisation des objectifs juridiquement contraignants fixés par la directive sur les énergies renouvelables adoptée dans le cadre du paquet «Énergie et climat» de 2009 Il comprend également une évaluation de la faisabilité de l’objectif de 10 % d’énergie renouvelable dans les transports et de la durabilité des biocarburants et bioliquides consommés dans l’UE.

La législation de l'UE visant à promouvoir l'utilisation des énergies renouvelables existe depuis 2001, date de l'adoption de la première directive relative à la promotion de l’électricité produite à partir de sources renouvelables, suivie de la directive de 2003 visant à promouvoir l’utilisation de biocarburants ou autres carburants renouvelables dans les transports.

 

Plus d’informations

Fiche d'information: rapport sur les progrès accomplis dans le secteur des énergies renouvelables

Rapport de 2015 sur les progrès accomplis dans le secteur des énergies renouvelables

Politique de l'UE dans le domaine des énergies renouvelables et rapports précédents:


Annexe

Panorama des progrès accomplis par les États membres pour atteindre les objectifs en matière d’énergie renouvelable fixés pour 2020 (en %)



Part des SER 2012

Part des SER 2011/2012

(moyenne)

 

Trajectoire des SER

2011/2012

Part des SER 2013

Trajectoire des SER 2013/2014

Objectif SER pour 2020

Belgique

7,4

6,8

4,4

7,9

5,4

13,0

Bulgarie

16,0

15,1

10,7

19,0

11,4

16,0

République tchèque

11,4

10,5

7,5

12,4

8,2

13,0

Danemark

25,6

24,5

19,6

27,2

20,9

30,0

Allemagne

12,1

11,7

8,2

12,4

9,5

18,0

Estonie

25,8

25,7

19,4

25,6

20,1

25,0

Irlande

7,3

7,0

5,7

7,8

7,0

16,0

Grèce

13,4

12,1

9,1

15,0

10,2

18,0

Espagne

14,3

13,8

11,0

15,4

12,1

20,0

France

13,6

12,4

12,8

14,2

14,1

23,0

Croatie

16,8

16,1

14,1

18,0

14,8

20,0

Italie

15,4

13,8

7,6

16,7

8,7

17,0

Chypre

6,8

6,4

4,9

8,1

5,9

13,0

Lettonie

35,8

34,7

34,1

37,1

34,8

40,0

Lituanie

21,7

21,0

16,6

23,0

17,4

23,0

Luxembourg

3,1

3,0

3,6

3,6

3,9

11,0

Hongrie

9,5

9,3

6,0

9,8

6,9

13,0

Malte

2,7

2,0

2,0

3,8

3,0

10,0

Pays-Bas

4,5

4,4

4,7

4,5

5,9

14,0

Autriche

32,1

31,5

25,4

32,6

26,5

34,0

Pologne

10,9

10,6

8,8

11,3

9,5

15,0

Portugal

25,0

24,8

22,6

25,7

23,7

31,0

Roumanie

22,8

22,1

19,0

23,9

19,7

24,0

Slovénie

20,2

19,8

17,8

21,5

18,7

25,0

Slovaquie

10,4

10,3

8,2

9,8

8,9

14,0

Finlande

34,5

33,7

30,4

36,8

31,4

38,0

Suède

51,1

50,0

41,6

52,1

42,6

49,0

Royaume-Uni

4,2

4,0

4,0

5,1

5,4

15,0

Union européenne

14,3

13,6

s.o.

15,0

s.o.

20,0

Source: Données d’Eurostat pour 2012, 2013

IP/15/5180

Personnes de contact pour la presse

Renseignements au public:


Side Bar

Documents


Annex RES FR.pdf