Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE IT

Commission européenne - Communiqué de presse

Santé des végétaux: les États membres entérinent des mesures renforcées à l'échelle de l'Union contre la dissémination de Xylella Fastidiosa

Bruxelles, 28 avril 2015

Les experts des États membres de l'Union réunis au sein du comité permanent des végétaux, des animaux, des denrées alimentaires et des aliments pour animaux ont approuvé aujourd'hui les mesures renforcées proposées par la Commission, visant à prévenir l'introduction et la dissémination accrues dans l'Union de la bactérie Xylella Fastidiosa. Cet organisme de quarantaine s'attaque aux oliviers et présente un danger potentiel pour de nombreuses autres plantes importantes pour l'agriculture de l'Union, comme la vigne ou les agrumes.

Selon les mesures récemment approuvées, les États membres devront signaler l'apparition de nouveaux foyers dans l'Union, effectuer des prospections officielles et délimiter rapidement les zones infestées. Ces zones font l'objet de mesures d'éradication strictes, comprenant l'arrachage et la destruction des plantes infestées mais aussi de toutes les plantes hôtes, indépendamment de leur statut sanitaire, dans un rayon de 100 mètres. Les mesures prévoient aussi la possibilité, pour l'Italie, d'appliquer des mesures de confinement dans toute la province de Lecce, où l'éradication n'est plus possible. Dans ce cas, l'obligation d'arracher systématiquement les plantes infectées et d'analyser les plantes environnantes (dans un rayon de 100 mètres) sera appliquée sur une zone de 20 km jouxtant les provinces de Brindisi et de Tarente.

Les importations et les mouvements dans l'Union des plantes spécifiées, dont on sait qu'elles sont sensibles à cet organisme nuisible partout dans le monde, seront soumis à des conditions strictes. Une interdiction spéciale frappe les importations de caféiers originaires du Honduras et du Costa Rica, compte tenu des risques d'infection élevés de ces plantes par la bactérie.

La présence de Xylella Fastidiosa dans l'Union a été signalée pour la première fois par les autorités italiennes le 21 octobre 2013. La zone infestée par cet organisme englobe toute la province de Lecce, au sud de l'Italie. Un nouveau foyer a récemment été confirmé dans la province voisine de Brindisi. L'Union a adopté ses premières mesures d'urgence en février 2014, et les a complétées en juillet 2014.

L'absence de traitement efficace pour guérir les plantes infectées, la grande variété d'espèces végétales connues pour être sensibles à cette bactérie et la probabilité élevée de dissémination et d'établissement ultérieurs de celle-ci dans l'Union concourent à faire de Xylella Fastidiosa une menace très grave pour l'agriculture européenne.

Sur la base de l'avis scientifique de l'Autorité européenne de sécurité des aliments, publié en janvier 2015, et des conclusions des audits réalisés par l'Office alimentaire et vétérinaire en 2014, la Commission a présenté un ensemble de mesures renforcées qui visent à préserver les plantes saines se trouvant dans la zone infestée et à empêcher que la bactérie ne se dissémine dans le reste de l'Union. Des mesures strictes sont également imposées aux importations en provenance de pays tiers.

 

Pour de plus amples informations sur la santé des végétaux et la biosécurité:

http://ec.europa.eu/food/plant/plant_health_biosafety/index_en.htm

IP/15/4887

Personnes de contact pour la presse

Renseignements au public:


Side Bar