Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

Conseil conjoint des Ministres des affaires étrangères et de l'intérieur : plan d'action en dix points sur la migration

Luxembourg, 20 avril 2015

Lors du Conseil conjoint des Ministres des Affaires étrangères et de l'intérieur, présidé par la Haute Représentante / Vice-Présidente Federica Mogherini et au Luxembourg, le commissaire pour la migration, les affaires intérieures et la citoyenneté Dimitris Avramopoulos a présenté un plan en 10 points comprenant des actions immédiates en réponse à la situation de crise en Méditerranée. Le plan a reçu le soutien total des ministres des Affaires étrangères et de l'intérieur.

La Haute Représentante / Vice-Présidente Federica Mogherini et le commissaire Dimitris Avramopoulos ont déclaré conjointement: "Nous devons montrer le même sens collectif européen d'urgence que nous avons montré de façon constante en réagissant en temps de crise. La situation désastreuse en Méditerranée n'est ni nouvelle, ni passagère. C'est pourquoi la Commission présentera un Agenda européen global sur la migration en mai pour traiter les problèmes structurels. Les dix actions dont nous avons convenues aujourd'hui sont des mesures importantes, directes que nous prendrons pour faire une différence immédiatement. Toutes ces actions nécessitent notre effort commun, les institutions européennes et les 28 États membres. Nous allons transmettre ces propositions au Conseil européen qui se réunira ce jeudi en session extraordinaire pour réagir à la situation en Méditerranée. Voici ce qu'est l'Europe qui prend ses responsabilités – nous tous, qui travaillons ensemble."

Les dix points

  • Renforcer les opérations conjointes en Méditerranée, à savoir Triton et Poséidon, en augmentant les ressources financières et le nombre d'actifs. Nous allons également étendre leur zone d'action, ce qui nous permettra d'intervenir plus loin, dans le cadre du mandat de l'agence Frontex;
  • Un effort systématique pour capturer et détruire les embarcations utilisés par les contrebandiers. Les résultats positifs obtenus avec l'opération Atalanta devraient nous inspirer pour mener des opérations similaires contre les contrebandiers en Méditerranée;
  • Europol, Frontex, BEA et EUROJUST se réuniront régulièrement et travailleront en étroite collaboration pour recueillir des informations sur les modes opératoires des contrebandiers, afin de retracer leurs fonds et d'aider dans leur enquête;
  • EASO va déployer des équipes en Italie et en Grèce pour le traitement conjoint des demandes d'asile;
  • Les États membres devront veiller au relevé d'empreintes digitales de tous les migrants;
  • Examiner toute option en vue d'un mécanisme de réinstallation d'urgence;
  • Un large projet pilote volontaire de l'UE en matière de réinstallation, offrant un certain nombre de places à des personnes ayant besoin de protection;
  • Mettre en place un nouveau programme de retour rapide des migrants en situation irrégulière, coordonné par Frontex des États membres en première ligne;
  • Engagement avec les pays côtoyant la Libye à travers un effort conjoint entre la Commission et le SEAE; les initiatives au Niger doivent être intensifiées.
  • Déployer des agents de liaison d'immigration dans les pays tiers concernés, afin de recueillir des renseignements sur les flux migratoires et de renforcer le rôle des délégations de l'UE.

Pour plus d'informations

Site Web de la Direction-Générale pour la Migration et les Affaires Intérieures

Site Web de la Haute Représentante Vice-Présidente Federica Mogherini

Site Web du Commissaire Dimitris Avramopoulos

Vers une politique européenne migratoire exhaustive: 20 ans d'action de l'UE

La Commission avance sur l'Agenda européen en matière de migration

Commentaire de la Commission Européenne sur les développements en Méditerranée


IP/15/4813

Personnes de contact pour la presse

Renseignements au public:


Side Bar