Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE ES LV

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 29 août 2014

Le commissaire Piebalgs appelle à un renforcement du partenariat avec les petits États insulaires en développement

Le commissaire européen chargé du développement, M. Andris Piebalgs, représentera l’Union européenne lors de la troisième conférence internationale des Nations unies sur les petits États insulaires en développement (PEID), organisée au Samoa du 1er au 4 septembre. L’événement, qui a lieu tous les 10 ans, aura pour but de mettre en évidence les grands défis auxquels sont confrontées ces petites îles. Le commissaire confirmera l’engagement renouvelé de l’UE à prendre en compte les besoins et points faibles spécifiques des PEID.

En raison de leur taille réduite et de l’absence de marché intérieur et d'économies d’échelle, les PEID souffrent d’isolement géographique et leurs capacités institutionnelles sont limitées. Ils subissent tous fortement les effets du changement climatique et sont confrontés à des problèmes tels que l’élévation du niveau de la mer et une grande dépendance à l’égard des combustibles fossiles importés à grands frais, et sont fréquemment frappés par des catastrophes naturelles et d’origine humaine.

Avant de se rendre au Samoa (du 31 août au 2 septembre), le commissaire Piebalgs a fait la déclaration suivante: «Bien que séparés par des milliers de kilomètres, l'UE et les PEID sont unis par la volonté de relever des défis communs tels que le changement climatique, l'accès à l'énergie durable, la protection des océans et de la biodiversité, ainsi que la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Les petites îles peuvent compter sur le soutien de l’UE pour faire face à ces défis qui les attendent, puisque nous avons été jusqu'à présent - et resterons - un de leurs principaux donateurs et un partenaire commercial essentiel pour elles».

Lors d'un dialogue entre les parties prenantes consacré au changement climatique et à la gestion des risques de catastrophes, le commissaire mettra en exergue la coopération en cours entre l’UE et les PEID dans ces domaines importants.

Le commissaire Piebalgs participera également au Forum sur le partenariat avec le secteur privé, qui sera une excellente occasion de mettre en évidence le rôle du secteur privé dans la coopération de l’UE avec les PEID, par exemple au travers des questions de l’énergie et du tourisme durables ou du soutien aux petites et moyennes entreprises.

Des hauts fonctionnaires des Nations unies, dont le Secrétaire général Ban Ki-moon, seront présents à la conférence, accompagnés des représentants de plus de 100 pays, de chefs d’entreprise, d'organisations non gouvernementales et du monde universitaire.

Autres temps forts de la visite

Le commissaire Piebalgs visitera également une station d'épuration des eaux financée par l’UE, qui fournit de l’eau potable à plus de 1 300 familles dans la Communauté d'Aleisa (Samoa). L'accès à une eau salubre, propre et à un prix abordable et à des services d’assainissement de base reste un grand défi à relever pour la population de la région si l'on veut continuer à améliorer la santé et réduire la pauvreté. Le commissaire participera également à l’inauguration d’une ferme solaire, principale source de production d'énergie renouvelable dans le Pacifique, financée par la Nouvelle-Zélande.

Le commissaire Piebalgs rencontrera aussi des dirigeants des petites îles présents, dont le Premier ministre du Samoa, M. Tuilaepa Aiono Sailele Malielegaoi, et des représentants d’agences internationales, comme le vice-président de la Banque asiatique de développement, M. Stephen Groff.

Contexte

Le discours prononcé par le commissaire Piebalgs lors de la session d’ouverture de la conférence sur les PEID, le lundi 1er septembre, sera disponible au moment où il sera prononcé.

Les PEID sont un groupe hétérogène de 39 pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique. En dépit de leurs différences, ils partagent des caractéristiques et des besoins communs, sont confrontés à des défis communs et présentent des points faibles spécifiques de nature économique, sociale et environnementale.

Le soutien accordé par l’UE aux PEID dans le cadre de la coopération au développement et de l’aide humanitaire a atteint près de 3,5 milliards d’euros au cours de la période 2007-2012. En outre, 16 PEID participent activement à des projets du 7e programme-cadre de recherche, bénéficiant d’un montant d’environ 9 millions d’euros.

L’UE apporte également son soutien aux PEID au moyen des accords de pêche durable, qui sont conclus avec des pays non membres de l'UE afin de permettre aux navires de l’UE de pêcher dans la zone économique exclusive du pays concerné, dans un environnement réglementé. En contrepartie, l'UE verse aux pays partenaires une contribution financière, qui s'élevait à 7 millions d’euros en 2013.

Pour de plus amples informations

Site web de M. Andris Piebalgs, commissaire européen chargé du développement:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/piebalgs/index_fr.htm

Site web de la DG Développement et coopération – EuropeAid:

http://ec.europa.eu/europeaid/where/index_fr.htm

Communication de la Commission intitulée «Un rôle plus important pour le secteur privé en vue de parvenir à une croissance inclusive et durable dans les pays en développement»:

http://ec.europa.eu/europeaid/what/economic-support/private-sector/documents/psd-communication-2014_fr.pdf

Site web de la conférence des Nations unies sur les petits États insulaires en développement:

http://www.sids2014.org/

Contacts :

Alexandre Polack (+32 2 299 06 77)

Maria Sanchez Aponte (+32 2 298 10 35)

Pour le public: Europe en direct par téléphone 00 800 6 7 8 9 10 11 ou par courriel


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website