Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 17 juillet 2014

Sauver Pompéi avec les fonds régionaux de l’UE: le commissaire Hahn signe un plan d’action avec l’Italie afin de préserver un «joyau du patrimoine culturel européen»

Aujourd’hui, le commissaire européen chargé de la politique régionale, Johannes Hahn, se rendra à Pompéi — site archéologique de renommée mondiale, afin de signer un «plan d’action» avec les autorités italiennes pour accélérer les travaux sur le grand projet de l’UE visant à préserver le site. Le plan d’action prévoit des mesures et des objectifs spécifiques pour la réalisation du projet, qui bénéficie d'un soutien de 78 millions d’EUR d'investissements par l'intermédiaire du Fonds européen de développement régional (FEDER).

Avant sa visite, le commissaire européen chargé de la politique régionale, Johannes Hahn, a déclaré: «On ne saurait trop insister sur l'importance de Pompéi et du grand projet bénéficiant d'un soutien de l'UE pour la préservation du site. Il est véritablement urgent d’accélérer et d'intensifier nos efforts. Ce site est d’une importance cruciale pour la Campanie et son économie locale, pour l’Italie et pour le monde. Il s'agit tout simplement d’un des principaux joyaux du patrimoine culturel de l’Europe. C’est la raison pour laquelle je suis déterminé à faire tout ce qui est en mon pouvoir pour que ce grand projet soutenu par l’UE soit couronné de succès. Le plan d’action que nous signons aujourd’hui avec les autorités italiennes fixe des objectifs clairs et des délais précis pour l’avenir et prévoit une série de mesures visant à assurer que ces délais soient respectés. Il devrait inciter à l'action et l'encourager. J’invite instamment toutes les parties intéressées à relever le défi et à prendre leurs responsabilités

Le grand projet concernant Pompéi a été approuvé en mars 2012 par la Commission européenne. À l’heure actuelle, trois projets sur le site ont été achevés, et notamment la Casa del Criptoportico et la Casa delle Pareti Rosse.

Douze projets sont en cours (y compris la Casa di Sirico, la Casa del Marinaio, la Casa dei Dioscuri, et la Casa di Octavianus Quartio).

Neuf projets seront bientôt mis en œuvre, et notamment la restauration de la Casa della Fontana Piccola et de la Casa della Venere in Conchiglia.

La Commission et les autorités italiennes assureront un suivi du plan d’action à quatre reprises entre aujourd’hui et la fin du projet (en décembre 2014 et avril, août et décembre 2015). Les objectifs seront réexaminés et les progrès évalués conformément aux objectifs fixés.

Une présentation du plan d’action, ainsi que sa signature officielle, suivie d’une conférence de presse, devraient avoir lieu à l'auditorium de Pompéi le 17 juillet vers 12h30. Seront présents le commissaire Hahn, le secrétaire d’État auprès du Premier ministre italien, Graziano Delrio, le ministre italien de la culture Dario Franceschini, et le président de la région de Campanie, Stefano Caldoro.

Contexte

Environ 105 millions d’EUR au total (participations de l’UE et nationale combinées) ont été alloués pour le grand projet concernant Pompéi. La part de l’UE, dans le cadre du Fonds européen de développement régional «Conservation, entretien et amélioration du site archéologique de Pompéi», est dotée de 78 millions d’EUR et fait partie du programme «Attractions culturelles, naturelles et touristiques» pour la période budgétaire 2007-13.

Le projet utilise certaines des technologies les plus en pointe et les plus sophistiquées pour conserver les ruines du site de l’UNESCO de renommée mondiale qui a été gravement détérioré au cours des dernières années.

Le projet vise à:

consolider les structures du site archéologique, en commençant par les zones classées «à haut risque» selon la «carte archéologique des risques»;

construire un système de canalisation et de filtration des eaux dans la zone domaniale qui n'a pas encore fait l'objet de fouilles et qui surplombe les anciens édifices;

effectuer des travaux de consolidation, restaurer, préserver et améliorer la formation du personnel travaillant sur le site pour la «conduite spéciale du patrimoine archéologique de Naples et de Pompéi» (Special Superintendence for the Archaeological Heritage of Naples and Pompeii: SANP).

Des mesures importantes ont également été prises pour protéger le projet, notamment dans le domaine des marchés publics, contre l’influence de la criminalité organisée. Travaillant en étroite collaboration avec la Commission européenne, les autorités italiennes ont mis en place un «prefetto» spécial du ministère italien de l’intérieur pour superviser la sécurité et les aspects juridiques du projet du début à la fin.

Pour plus d'informations:

Action Plan for Pompeii Major Project (lien activé à 14h cet après-midi).

http://ec.europa.eu/avservices/photo/photoBySearch.cfm?&sitelang=en&searchformtype=PHOTO&searchref=&kwand=Pompeii&genrethes=&genrethestemp=&kwor=&kwexact=&kwexclude=&datefrom=&dateto=&themes=0&locthes=&persothes=&genthes=&index=1 - topEbS couverture de la visite du commissaire Hahn à Pompéi

Twitter:

@EU_Regional

@JHahnEU

Contacts:

Shirin Wheeler +32 2 296 65 65 Mobile: +32 460 766565

Annemarie Huber +32 2 299 33 10 Mobile: +32 460 793310


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website