Navigation path

Left navigation

Additional tools

La Commission encourage vivement les pouvoirs publics à saisir le potentiel que représentent les données massives

European Commission - IP/14/769   02/07/2014

Other available languages: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO HR

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 2 juillet 2014

La Commission encourage vivement les pouvoirs publics à saisir le potentiel que représentent les données massives

La collecte et l'exploitation de données constituent un phénomène en croissance; aujourd'hui, à la demande des entreprises concernées et des particuliers, la Commission européenne appelle les gouvernements nationaux à s'éveiller à cette révolution liée au «big data», ou données massives.

Mme Neelie Kroes , vice-présidente de la Commission (@NeelieKroesEU), a déclaré à ce sujet: «Il est grand temps que nous nous intéressions aux aspects positifs des données massives. Cette expression a une connotation négative et effrayante en grande partie injustifiée. Il faut que les dirigeants adoptent sans crainte les données massives.»

Les principaux problèmes décelés lors des consultations publiques sur les données massives sont les suivants:

Manque de coordination transfrontière

Insuffisance des infrastructures et des possibilités de financement

Pénurie d'experts en données et de compétences dans ce domaine

Environnement juridique fragmenté et trop complexe.

Principales actions concrètes proposées aujourd'hui pour résoudre ces problèmes:

Mettre en place un partenariat public-privé «données massives» pour financer des idées révolutionnaires dans des domaines comme la médecine personnalisée ou la logistique alimentaire.

Créer un incubateur de données ouvertes (dans le cadre d'Horizon 2020) pour aider les PME à mettre en place des chaînes d'approvisionnement basées sur les données et à utiliser davantage l'informatique en nuage.

Proposer de nouvelles règles sur la «propriété des données» et la responsabilité de la fourniture de données pour les informations collectées par l'intermédiaire de l'internet des objets (communication de machine à machine).

Recenser les normes en matière de données afin de déceler les lacunes potentielles.

Mettre en place une série de centres de calcul intensif d'excellence pour accroître le nombre de travailleurs qualifiés en matière de données en Europe.

Créer un réseau d'installations de traitement de données dans différents États membres.

Actions que la Commission renforcera ou poursuivra

Développement des investissements dans la technologie 5G (déjà 700 millions d'euros engagés pour un partenariat public-privé) au moyen d'accords internationaux tels que celui conclu en juin entre la Commission européenne et la Corée du Sud.

Grande coalition en faveur des emplois numériques et initiative «Ouvrir au monde extérieur les systèmes d'éducation» afin de remédier aux inadéquations de compétences.

Guide des bonnes pratiques consacré aux autorités publiques et aux données ouvertes.

Contexte

Le monde produit 1,7 million de milliards d'octets de données par minute (l'équivalent de 360 000 DVD), soit plus de 6 mégaoctets de données par personne chaque jour. Par conséquent, le secteur des données connaît une croissance de 40 % par an, 7 fois plus rapide que celle du marché de l'information et des communications dans son ensemble. Les données massives nous aident d'ores et déjà à obtenir un diagnostic plus rapide des lésions cérébrales, à trouver l'emplacement parfait pour les parcs éoliens, à éviter la congestion du trafic ou à prévoir les rendements des cultures dans les pays en développement. La valeur des technologies et services liés aux données massives atteindra à l'échelle mondiale 16,9 milliards de dollars US en 2015, et les données créeront des centaines de milliers de nouveaux emplois en Europe. Les entreprises qui bâtissent leurs processus décisionnels sur des connaissances produites à partir de données voient leur productivité croître de 5 à 6 %.

Afin d'aider les particuliers et les entreprises dans l'UE à tirer pleinement parti du potentiel offert par les données, la Commission travaillera avec le Parlement et le Conseil afin de mener à bien la réforme des règles de l'UE en matière de protection des données et d'adopter le texte définitif de la directive sur la sécurité des réseaux et de l'information, dans le but de garantir le niveau élevé de confiance indispensable à une économie prospère reposant sur les données.

Liens utiles

Communication «Vers une économie de la donnée prospère»

What big data can do for you – here are some examples

Stratégie numérique

Neelie Kroes

@NeelieKroesEU

@EUDataEcosystem

MEMO/14/455

Contacts:

Ryan Heath (+32 22961716)

Siobhan Bright (+32 22957361)

Pour le public: Europe Direct par téléphone au 00 800 6 7 8 9 10 11 ou par courrier électronique


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website