Navigation path

Left navigation

Additional tools

Les conditions du marché continuent à s'améliorer pour les consommateurs

European Commission - IP/14/756   30/06/2014

Other available languages: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO HR

Commission européenne

communiqué de presse

Bruxelles, le 30 juin 2014

Les conditions du marché continuent à s'améliorer pour les consommateurs

Le 10e tableau de bord des marchés de la consommation publié aujourd'hui fait apparaître une amélioration de la performance de tous les marchés de consommation. Cette amélioration est particulièrement marquée pour les marchés des biens, tandis que les services continuent d’être les principales sources d’insatisfaction.

«Les consommateurs devraient être les maîtres et non les serviteurs du marché», a déclaré le commissaire européen à la politique des consommateurs, M. Neven Mimica. «Le tableau de bord des marchés de consommation que nous publions aujourd’hui montre que, dans l’ensemble, les conditions de marché s’améliorent pour les consommateurs. Toutefois, il reste encore beaucoup à faire, notamment en ce qui concerne les services et l’énergie. Je travaille d’arrache-pied avec mes collègues de la Commission à la résolution de ces problèmes, que ce soit au moyen de la directive sur les comptes de paiement ou du train de mesures pour un “continent connecté”, ou encore, en facilitant les changements de fournisseur.»

Tableau de bord des marchés de consommation 2014

Ce tableau de bord examine la performance de 52 marchés de consommation, depuis les voitures d’occasion jusqu'aux logements de vacances. Les marchés sont classés en fonction de l’opinion qu’en ont les consommateurs, selon une enquête menée au niveau de l’UE1 sur la base de quatre composantes: la comparabilité des offres, la confiance dans les entreprises, les problèmes et réclamations et la satisfaction à l'égard des entreprises. Les principales conclusions sont les suivantes:

  • La performance du marché est en amélioration: l’évaluation globale de la performance du marché2, en ce qui concerne tous les marchés et tous les pays, s’est légèrement améliorée entre 2012 et 2013. C'est la poursuite de la tendance observée depuis 2010, bien qu’il existe des différences d’un marché ou d’un pays à l’autre.

  • Les marchés de biens fonctionnent nettement mieux que les marchés de services, bien que l’écart se réduise lentement. Par rapport à 2012, certains des marchés les moins performants, tels que ceux des carburants et des services ferroviaires, ont connu l’amélioration la plus marquée.

  • Les services bancaires demeurent le secteur le plus sensible, les marchés des produits d’investissement et les prêts hypothécaires se situant en bas du classement et bien en dessous de la moyenne du secteur des services. Une composante essentielle de la politique des consommateurs consiste à veiller à ce que les services financiers fonctionnent à l'avantage des consommateurs de l’UE dans le climat économique actuel.

  • Les marchés des télécommunications obtiennent une note très inférieure à la moyenne pour la confiance, le choix de prestataires et la satisfaction globale des consommateurs et ont les taux d’incidence de problèmes et de plaintes les plus élevés de tous les groupes de marchés. Élément positif: les notes pour la comparabilité et la facilité à changer d’opérateur sont supérieurs à la moyenne et les taux de changement sont les plus élevés de tous les groupes de marchés. En septembre 2013, la Commission a adopté le train de mesures «Continent connecté», qui vise à supprimer les redevances d’itinérance d’ici à 2016 et à améliorer le choix des prestataires de services de télécommunications pour les consommateurs.

  • Les services d’utilité publique et, notamment, l’électricité et le gaz sont également évalués en dessous de la moyenne par les consommateurs. En dépit d'améliorations récentes, les marchés des services d’utilité publique continuent à afficher des résultats médiocres pour la comparabilité des offres, le choix des fournisseurs, la facilité de changement de fournisseur et le changement de fournisseur proprement dit. La Commission travaille avec les principales parties prenantes pour accroître la transparence des offres et des factures d’énergie, assurer l’accès des clients à leurs données de consommation et faciliter le changement de fournisseur.

  • Les marchés des voitures d’occasion et des carburants pour véhicules continuent de présenter des résultats bien inférieurs à la moyenne. Une étude approfondie au niveau de l'UE sur le marché des carburants pour véhicules vient d’être achevée.

Principales conclusions de l’étude sur les carburants pour véhicules

L’étude confirme que les prix des carburants varient fréquemment et changent même plusieurs fois par jour dans certains pays. Ce point est essentiel dans un marché où les décisions d’achat des consommateurs s’articulent principalement autour du prix. Les sites de comparaison des prix sont donc devenus un outil pour les régulateurs dans plusieurs États membres l’objectif étant d’améliorer la transparence des prix. L’étude souligne en particulier le cas de l’Autriche, où tous les distributeurs de carburants doivent communiquer leurs changements de prix, la loi ne permettant qu’une augmentation de prix par jour. Cela s’est traduit par une meilleure transparence des prix pour les consommateurs et par des réductions de prix allant jusqu’à 2,5 % pour le diesel et 3,6 % pour l’essence depuis l'introduction de la règlementation tarifaire.

Prochaines étapes

  • Sur la base des résultats de ce tableau de bord, les services de la Commission lanceront deux études de marché approfondies: une étude sur les prix de détail de l'électricité et une étude comportementale visant à améliorer la lecture et la compréhension des termes et conditions par les consommateurs. L’étude sur les prix de détail établira des comparaisons avec les résultats d’une étude antérieure (2010) sur le marché et examinera les incidences de l’application de la législation relative au troisième paquet énergétique. La deuxième étude analysera (par des tests de comportement) différentes conditions susceptibles d’accroître la propension des consommateurs à lire et leur capacité de comprendre les termes et conditions des contrats.

Pour en savoir plus

Tableau de bord des marchés de consommation

Site web de M. Mimica:

Suivez Neven Mimica sur Twitter: @MimicaEU

Suivez le bilan de la politique des consommateurs sur Twitter: @eu_consumer

Responsables:

David Hudson (+ 32 2 296 83 35)

Andreana Stankova (+32 2 295 78 57)

Pour le public: Europe Direct par téléphone 00 800 6 7 8 9 10 11 ou par e­mail

1 :

Outre les données de l’enquête, le tableau analyse la dispersion des prix entre les pays de l’Union européenne, les réclamations recueillies par les organismes de traitement des plaintes nationaux et les données disponibles relatives à la sécurité.

2 :

L’indice de performance du marché (IPM) a une échelle de 0 à 100.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website