Navigation path

Left navigation

Additional tools

La Commission préconise des mesures: une enquête révèle que plus de 80 % des enseignants de l’UE se sentent peu valorisés

European Commission - IP/14/734   25/06/2014

Other available languages: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO HR

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 25 juin 2014

La Commission préconise des mesures: une enquête révèle que plus de 80 % des enseignants de l’UE se sentent peu valorisés

Plus d’un tiers des enseignants de l’Union européenne travaillent dans des écoles confrontées à une pénurie de personnel qualifié et près de la moitié des chefs d’établissement font état d'un manque d’enseignants pour les élèves à besoins particuliers. Alors que près de 90 % des enseignants de l’UE se déclarent satisfaits de leur emploi, 81 % ont le sentiment que l’enseignement n’est pas valorisé dans la société. Bien que les enseignants se sentent bien armés pour la profession, un accompagnement en début de carrière n’est pas universellement disponible. Il s’agit là de quelques-unes des principales conclusions de la nouvelle Enquête internationale sur les enseignants, l’enseignement et l’apprentissage (TALIS), réalisée par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Cette enquête, fondée sur la perception qu'ont les enseignants de leurs conditions de carrière, repose sur les contributions de 55 000 chefs d’établissement et enseignants du secondaire inférieur de l’UE. La Commission européenne a analysé les conclusions de l'enquête TALIS et ses implications pour la politique de l’UE en matière d’éducation et de formation dans un rapport également publié ce jour.

TALIS fait apparaître les opinions d'enseignants du secondaire inférieur de 19 pays et régions de l'UE (BE nl, BG, ES, CZ, CY, DK, EE, FI, FR, HR, IT, LV, NL, PL, PT, RO, SE, SK, UK-ENG), ainsi que de 15 autres pays et régions: États-Unis, Australie, Brésil, Chili, Serbie, Singapour, Islande, Israël, Japon, Malaisie, Corée du Sud, Mexique, Norvège, Abou Dhabi et Alberta (Canada).

«Certains des messages qui ressortent de TALIS sont préoccupants pour l’avenir de la carrière d'enseignant. Si les États membres ne prennent pas de mesures pour attirer et retenir les meilleurs enseignants, la poursuite de l'amélioration de la qualité de l’enseignement en Europe sera mise à mal. La Commission est disposée à aider les États membres à concevoir des politiques et des mesures destinées à faire de l’enseignement une profession attrayante», a déclaré Mme Androulla Vassiliou, commissaire européenne chargée de l’éducation, de la culture, du multilinguisme et de la jeunesse.

Conclusions de TALIS pour l’UE et recommandations de la Commission européenne:

Selon les chefs d’établissement (directeurs), 36 % des enseignants de l’UE travaillent dans des écoles confrontées à une pénurie d’enseignants qualifiés et/ou compétents (concerne principalement NL, RO, EE et UK-ENG; FR, NL, HR, ES et EE font état de pénuries d’enseignants pour les élèves à besoins spéciaux). Recommandation de la Commission: les États membres devraient mettre en place des stratégies à long terme pour attirer et retenir les meilleurs enseignants. Les mesures pourraient notamment consister à renforcer les programmes de formation des enseignants, à étudier la mise en place de filières souples pour l'accès à la profession (également en milieu de carrière), ainsi qu'à assurer des perspectives de développement professionnel et de progression de carrière fondées sur des critères transparents.

Les enseignants sont plus susceptibles de se sentir préparés pour leur emploi lorsque leur formation initiale allie du contenu à des méthodes d’enseignement et d’apprentissage, parallèlement à une pratique en classe pour les matières enseignées. Recommandation: la formation des enseignants devrait couvrir tous ces domaines afin de mieux les préparer à leur carrière. S'agissant de leur développement professionnel, il faudrait se concentrer davantage sur l’utilisation des TIC en classe et sur les compétences requises pour l’enseignement à destination des élèves à besoins particuliers.

Près de 40 % des chefs d’établissement indiquent qu’aucune «mise au courant» officielle ou programme d'accompagnement en début de carrière n'est assuré au sein de leur école; la disponibilité de tels programmes est particulièrement faible dans trois pays (PT, PL et ES). Recommandation: les États membres devraient veiller à ce que la formation initiale des enseignants soit suivie d'un accompagnement systématique en début de carrière. Les ministres de l’éducation de l’UE sont récemment convenus de renforcer la formation des enseignants et d'élaborer des cadres de compétences qui définissent clairement les compétences et les qualités dont les enseignants auront besoin à différents stades de leur carrière.

15 % des enseignants déclarent n'avoir participé à aucune activité de développement professionnel au cours de l’année écoulée; environ 50 % des enseignants n’observent jamais les classes de leurs collègues; près de 20 % d’entre eux ne prennent jamais part à des activités d’apprentissage collaboratif. Recommandation: les États membres devraient mettre davantage l’accent sur un développement professionnel effectif et sur l’apprentissage collaboratif étant donné que les enseignants sont ainsi encouragés à recourir à des méthodes d’enseignement et d’apprentissage innovantes (enseignement à destination de petits groupes et utilisation des TIC, par exemple) et que la satisfaction professionnelle des enseignants s'en trouve également augmentée. Des méthodes d’apprentissage variées préparent mieux les élèves à la suite de leurs études et au marché de l’emploi, comme le montrent les initiatives stratégiques de la Commission européenne visant à «Repenser l’éducation» et à «Ouvrir l’éducation».

Exposé sur TALIS

Les résultats de l'enquête TALIS seront officiellement rendus publics à Tokyo le 25 juin, à l'occasion du 17e séminaire OCDE/Japon et d'une réunion informelle des ministres de l’éducation. Jan Truszczynski, directeur général de la DG Éducation et culture de la Commission, présentera également l’analyse stratégique de cette dernière.

Un exposé technique supplémentaire à l'intention des parties prenantes dans le domaine de l’éducation et de la formation (ouvert aux médias), consacré aux conclusions de l'enquête TALIS et aux recommandations de la Commission, aura lieu à Bruxelles le 25 juin à 14h30 à l'Auditorium Madou (Place Madou 1). Michael Davidson, chef de l’équipe TALIS à l'OCDE, et Jan Pakulski, chef de l’unité «Statistiques, prospective et études» de la DG Éducation et culture de la Commission, présenteront les rapports.

Contexte

Enquête internationale sur les enseignants, l’enseignement et l’apprentissage (TALIS)

Il s’agit de la deuxième enquête TALIS publiée par l’OCDE (la première est parue en 2009). Cette enquête constitue la principale source d’information provenant des enseignants et des chefs d’établissement en ce qui concerne l’enseignement, les conditions de carrière et les environnements scolaires. Elle s’appuie sur un questionnaire envoyé aux enseignants et aux chefs d’établissement. Y ont répondu plus de 55 000 enseignants du secondaire inférieur de 3 300 écoles de l’UE, ce qui représente, selon les estimations, une population d’enseignants de près de 1,5 million de personnes dans les 19 pays de l’UE participants. Si l'on inclut les 15 autres pays participant à l’enquête, près de 110 000 enseignants, soit une population d’enseignants estimée à près de 4 millions de personnes, ont répondu au questionnaire.

Erasmus+

La Commission européenne collabore avec les États membres de l’UE en vue de recenser et de partager les pratiques efficaces dans le secteur de l'enseignement et d'offrir une assistance et des conseils. Erasmus+, le nouveau programme de l’Union pour l'éducation, la formation, la jeunesse et le sport (2014-2020) offre des subventions pour des échanges entre enseignants destinés à améliorer leur développement professionnel et soutient les partenariats entre les écoles, les universités et les établissements de formation des enseignants, afin de favoriser l'élaboration d'approches innovantes de l’enseignement. Grâce au réseau d’écoles eTwinning, les enseignants peuvent échanger des idées avec leurs confrères dans toute l’Europe.

Pour de plus amples informations

Conclusions du Conseil sur l'éducation et la formation performantes des enseignants (2014)

Conclusions du Conseil sur l'exercice efficace des fonctions de direction dans l'enseignement (2013)

Communication de la Commission européenne (2013), Ouvrir l’éducation: les nouvelles technologies et les ressources éducatives libres comme sources innovantes d’enseignement et d’apprentissage pour tous

Communication de la Commission européenne (2012), Repenser l’éducation – Investir dans les compétences pour de meilleurs résultats socio-économiques

Document de travail des services de la Commission (2012): Supporting the Teaching Profession for Better Learning Outcomes

OCDE, résultats de TALIS 2013

Site web de Mme Vassiliou

Commission européenne: site web Éducation et formation

Suivez Mme Vassiliou sur Twitter @VassiliouEU

Contacts:

Dennis Abbott (+32 2 295 92 58); Twitter: @DennisAbbott

Dina Avraam (+32 2 295 96 67)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website