Navigation path

Left navigation

Additional tools

L’Union européenne approuve l'octroi d'une aide supplémentaire en faveur des réformes gouvernementales en Haïti

European Commission - IP/14/715   24/06/2014

Other available languages: EN DE LV

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 24 juin 2014

L’Union européenne approuve l'octroi d'une aide supplémentaire en faveur des réformes gouvernementales en Haïti

L'UE va approuver aujourd'hui le versement direct de 34 millions d'euros au gouvernement haïtien en vue de soutenir les réformes qui ont été entreprises pour moderniser l'administration et la gestion des finances publiques. Cette modernisation passe, par exemple, par la mise en place de contrôles internes et externes et de mesures anticorruption plus efficaces. Les réformes permettront par ailleurs d’améliorer l’accès à l’enseignement primaire et la qualité de ce dernier grâce, notamment, aux formations professionnelles qui seront proposées aux enseignants.

M. Andris Piebalgs, Commissaire européen chargé du développement, a déclaré: «Le présent versement est le signe que le gouvernement haïtien a progressé dans la réforme des finances publiques. Cette nouvelle aide financière de l’UE contribuera à la mise en place des ressources financières et des capacités institutionnelles nécessaires à la poursuite des réformes et permettra ainsi au gouvernement de mieux s’acquitter de ses responsabilités à l'égard des Haïtiens en adoptant des politiques sociales et en répondant aux besoins de la population.»

M. Fernando Frutuoso de Melo, directeur général de la direction générale du développement et de la coopération – EuropeAid à la Commission européenne donnera le feu vert au versement d’un montant de 34 millions d’euros dans la capitale haïtienne en présence de M. Laurent Salvador Lamothe, Premier ministre, de M. Nesmy Manigat, ministre de l'éducation, et de M. Ronald Décembre, secrétaire d’État aux finances.

Le paiement relève du «contrat d'appui à la consolidation de l’État», dans le cadre duquel l'UE prévoit de verser 100 millions d’euros au budget haïtien d'ici 2016. Le programme d’appui sera complété par une assistance technique d'un montant de 12 millions d'euros destinée à soutenir les institutions haïtiennes concernées par les réformes. En outre, un dialogue permanent portant sur les progrès réalisés et les résultats obtenus en matière de modernisation de l'État sera établi entre l’UE et le gouvernement dans les domaines des finances publiques (contrôle budgétaire), de la modernisation de l'État et de l'éducation.

Contexte

En Haïti, l’UE œuvre sans relâche à la consolidation des institutions de l'État en vue de renforcer la bonne gouvernance et la capacité à concevoir et à mener des politiques saines. De plus, elle soutient, entre autres, les infrastructures routières et les infrastructures liées à l'eau et à l'assainissement et s'emploie à remédier aux faibles niveaux d'éducation et à l'insécurité alimentaire dans le but d'améliorer la résilience des plus vulnérables.

De 2008 à 2013, l'aide au développement apportée par l'UE à Haïti a atteint 889 millions d'euros. Depuis le tremblement de terre de 2010 qui a causé la mort de quelque 265 000 personnes et détruit une partie des infrastructures matérielles, la coopération de l’UE a contribué à la reconstruction du pays, ainsi qu'à son développement à long terme.

L'UE a également fourni une aide humanitaire dans différents secteurs, notamment des services de base dans les camps pour personnes déplacées, une protection et une aide à la réinstallation et à la réinsertion de ces personnes, la lutte contre le choléra, la réduction des risques de catastrophe et la préparation à celles-ci, ainsi que la sécurité alimentaire.

Au cours de la période 2014-2020, il est prévu d'allouer à Haïti une enveloppe de 420 millions d'euros au titre du 11e Fonds européen de développement. L'aide ainsi accordée sera concentrée sur quatre secteurs: l'appui à la réforme de l'État, l’éducation, le développement urbain et les infrastructures, ainsi que la sécurité alimentaire.

Quelques résultats de la coopération de l’UE avec Haïti (entre 2008 et 2013)

L’UE a remis en état un tronçon de 100 kilomètres sur l'autoroute reliant Port-au-Prince et Cap-Haïtien (deuxième ville du pays), ce qui a permis d'améliorer sensiblement la sécurité routière et de désenclaver des régions isolées du centre du pays.

La sécurité alimentaire a été améliorée pour 750 000 personnes grâce à la remise en état des systèmes d’irrigation, au soutien apporté à la production agricole et à l’élevage, aux systèmes de transformation et à la formation aux techniques de commercialisation. En outre, 3 000 agriculteurs de six départements du pays ont bénéficié de microsubventions pour augmenter leur production.

L’appui budgétaire a permis à l'État d'assumer ses missions essentielles après le tremblement de terre et a contribué à faire progresser les réformes de la gestion des finances publiques.

Pour de plus amples informations

Voir le mémo «Quatre ans après le tremblement de terre en Haïti: bilan de l'aide apportée par l'UE» http://europa.eu/rapid/press-release_MEMO-14-3_fr.htm

Site web de la direction générale du développement et de la coopération – EuropeAid:

http://ec.europa.eu/europeaid/index_fr.htm

Site web de M. Andris Piebalgs, commissaire européen chargé du développement:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/piebalgs/index_fr.htm

Contacts:

Alexandre Polack (+32 22990677)

Maria Sanchez Aponte (+32 22981035)

Pour le grand public: Europe Direct par téléphone, au 00 800 6 7 8 9 10 11, ou par courriel


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website