Navigation path

Left navigation

Additional tools

La Commission adopte des «accords de partenariat» avec les États baltes pour les fonds structurels et d’investissement de l’UE 2014-20

European Commission - IP/14/701   20/06/2014

Other available languages: EN DE ET LT LV

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 20 juin 2014

La Commission adopte des «accords de partenariat» avec les États baltes pour les fonds structurels et d’investissement de l’UE 2014-20

La Commission européenne a adopté des «accords de partenariat» avec les pays baltes (Lettonie, Lituanie et Estonie) établissant la stratégie en vue de l’utilisation optimale des fonds structurels et d’investissement européens au profit des régions et des citoyens de ces pays.

L’accord conclu aujourd’hui ouvre la voie à des investissements:

  • en Lettonie: d'un montant total de 4,51 milliards d’euros de financements au titre de la politique de cohésion au cours de la période 2014-2020 (prix courants, y compris le financement de la coopération territoriale européenne), de 1,07 milliard d’euros pour le développement rural et de presque 140 millions d’euros pour soutenir le développement du secteur maritime et de la pêche;

  • en Lituanie: d'un montant total de 6,82 milliards d’euros de financements au titre de la politique de cohésion au cours de la période 2014-2020 (prix courants, y compris le financement de la coopération territoriale européenne), de 1,61 milliard d’euros pour le développement rural et de 63 millions d’euros pour soutenir le développement du secteur maritime et la mise en œuvre de la politique commune de la pêche;

  • en Estonie: d'un montant total de 3,59 milliards d’euros de financements au titre de la politique de cohésion au cours de la période 2014-2020 (prix courants, y compris le financement de la coopération territoriale européenne), de 726 millions d’euros pour le développement rural et de 101 millions d’euros pour le secteur maritime et de la pêche.

Les investissements de l’UE permettront d’améliorer la productivité économique dans les États baltes, de promouvoir l’innovation et les investissements en R&D et de contribuer à la création d’un système de transport moderne, durable et efficace. Ils contribueront à un développement territorial équilibré et à l'avènement d’une économie efficace dans l’utilisation des ressources et respectueuse de l’environnement, dans le but de créer des emplois de qualité et de lutter contre l’exclusion sociale. Les investissements renforceront également la qualité du système éducatif et l’efficacité de l’administration publique.

Les fonds structurels et d'investissement européens (Fonds ESI) se composent:

• du Fonds européen de développement régional

• du Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche, et

• du Fonds européen agricole pour le développement rural.

S'exprimant au sujet de l'adoption de ces accords, le Président de la Commission européenne, M. José Manuel Barroso, a déclaré:

«Je salue les stratégies des trois États baltes pour une croissance intelligente et durable qui établissent un lien entre la nouvelle approche de la politique européenne de cohésion pour la période 2014-2020 et les priorités de la stratégie Europe 2020. Ces investissements de l’UE contribueront à créer des emplois durables et à stimuler la croissance, grâce au soutien apporté à l’innovation, à l’éducation et à la formation, ainsi qu'à une économie à faibles émissions de carbone efficace dans l’utilisation des ressources.»

M. Johannes Hahn, membre de la Commission chargé de la politique régionale, a déclaré à ce propos: «Nous avons adopté aujourd’hui des plans d’investissements stratégiques indispensables qui guideront les États baltes sur la voie de l’emploi et de la croissance pour les dix prochaines années. Ces accords de partenariat reflètent notre détermination commune à faire l’usage le plus efficace possible des investissements de l’UE. Il importe désormais de sortir des sentiers battus. Dans le cadre de la réforme de la politique de cohésion, les investissements doivent être stratégiques, se concentrer sur l’économie réelle, sur la croissance durable et investir dans les personnes. L'engagement de tous est nécessaire pour garantir la qualité des programmes qui seront mis en place. Ces stratégies d’investissement s’appuient sur les efforts continus des États baltes pour résoudre certains des problèmes urgents auxquels nous sommes confrontés. En visant à s’assurer une plus grande part des investissements en R&D, en utilisant davantage les sources d’énergie renouvelables, en luttant contre la pauvreté et en augmentant le niveau de l’emploi, en particulier des jeunes, ces trois pays apportent également une contribution importante aux objectifs communs de l’UE.»

M. László Andor, membre de la Commission européenne chargé de l'emploi, des affaires sociales et de l'inclusion, a indiqué quant à lui:

«Je félicite l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie des efforts fournis pour mettre si rapidement la dernière main à leurs accords de partenariat et je les remercie pour leur coopération constructive avec la Commission. Je suis très heureux que ces trois pays aient décidé de dédier à l’objectif "croissance et emploi" du Fonds social européen (FSE) une part importante des financements de la politique de cohésion – l’Estonie 23,8 %, la Lettonie 21,01 % et la Lituanie 24,35 %. Le FSE contribuera à corriger les conséquences sociales de la crise économique. Il permettra d’améliorer la situation du marché du travail de chaque pays en permettant aux personnes d'acquérir des compétences appropriées, en aidant les chômeurs dans leur recherche d’emploi et les personnes les plus éloignées du marché du travail à trouver un emploi. Les fonds investis apporteront un appui important à la réalisation des objectifs de la stratégie Europe 2020 en matière d’emploi et de pauvreté, en se concentrant sur les besoins spécifiques de chaque pays. L’investissement dans les ressources humaines est essentiel pour parvenir à une croissance durable et inclusive.»

M. Dacian Cioloș, membre de la Commission chargé de l'agriculture et du développement rural, s'est exprimé en ces termes:

«Les accords de partenariat constituent un outil important pour garantir que le soutien du Feader pour les programmes de développement rural soit cohérent avec les autres fonds structurels et d’investissement européens et d’autres instruments de l’UE. Ils assurent la synergie et la complémentarité, la coordination et une plus grande efficacité dans l’utilisation de l’aide de l’UE. Le développement rural est un pilier essentiel de notre politique agricole commune. Il aborde des questions économiques, environnementales et sociales ainsi que la cohésion territoriale dans les zones rurales, en fonction des besoins spécifiques de l’Estonie, de la Lettonie et de la Lituanie.»

Mme Maria Damanaki, membre de la Commission européenne chargée des affaires maritimes et de la pêche, a déclaré à ce propos:

«Avec la réforme de sa politique commune de la pêche, l’Union européenne entend promouvoir un secteur de la pêche et de l'aquaculture qui soit à la fois innovant, compétitif et durable sur le plan environnemental, y compris en matière de commercialisation et de transformation. Le Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche est aussi un instrument financier qui permet de promouvoir l’emploi et la cohésion territoriale en apportant un soutien financier aux pêcheurs, aux aquaculteurs et aux communautés côtières dans les États baltes.»

Les trois accords de partenariat pour les États baltes seront officiellement remis par le président de la Commission européenne, M. José Manuel Barroso, aux Premiers ministres de la Lettonie, de la Lituanie et de l’Estonie, à Tallinn, le 21 juin.

Tous les États membres ont maintenant présenté leurs accords de partenariat à la Commission. L'adoption de ces accords aura lieu à l'issue d'un processus de consultation.

Pour en savoir plus

MEMO sur les accords de partenariat et les programmes opérationnels

www.ec.europa.eu/esif

Lettonie:

Accord de partenariat entre la Commission européenne et la Lettonie

Résumé de l’accord de partenariat letton

Politique de cohésion en Lettonie

Lituanie:

Accord de partenariat entre la Commission européenne et la Lituanie

Résumé de l’accord de partenariat lituanien

Cohesion Policy and Lithuania

Estonie

Accord de partenariat entre la Commission européenne et l'Estonie

Résumé de l’accord de partenariat estonien

Politique de cohésion en Estonie

Contacts : Shirin Wheeler (+32 4607 66565) – Jonathan Todd (+32 4989 94107)

Roger Waite (+32 4989 61404) – Helene Banner (+32 4607 52407)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website