Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Séoul/Bruxelles, le 16 juin 2014

Accord historique entre la Commission européenne et la Corée du Sud dans le domaine de la technologie mobile 5G

Un accord signé aujourd'hui à Séoul a permis de franchir une nouvelle étape dans la course mondiale à la technologie 5G. Mme Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission européenne chargée de la stratégie numérique, et M. Moon-Ki Choi, ministre sud-coréen des Sciences, des technologies de l'information et de la communication (TIC) et de l'innovation, sont convenus d'œuvrer à une définition mondiale de la 5G et de coopérer dans le domaine de la recherche sur la 5G. Ils se sont également accordés sur la nécessité d'une harmonisation du spectre des fréquences pour garantir une interopérabilité mondiale et sur l'élaboration de normes internationales pour la 5G.

Les deux parties ont signé une déclaration commune sur la coopération stratégique dans les technologies de l'information et de la communication (TIC) et la 5G, s'engageant à approfondir les discussions dans le domaine de l'avenir des réseaux (réseaux et communications, 5G, informatique en nuage) dans le cadre de leurs relations en matière de TIC. Les deux parties travailleront également à l'organisation d'un appel coordonné portant sur des propositions de projets de recherche, qui sera lancé en 2016. Un protocole d'accord sera signé entre l'association infrastructure 5G de l'UE (qui compte notamment parmi ses membres Alcatel-Lucent, Atos, Deutsche Telekom, Ericsson, Nokia, Orange, Telecom Italia, Telenor et Telefonica) et le Forum 5G de la Corée du Sud.

La vice-présidente Neelie Kroes (@Neelie KroesEU) a déclaré: «Une fois en place, la 5G deviendra le nouveau moteur de l'économie numérique et de la société numérique. L’Europe et la Corée en sont bien conscientes. C’est la première fois que des pouvoirs publics unissent ainsi leurs forces, avec le soutien du secteur privé, pour faire progresser le processus de normalisation. La déclaration de ce jour témoigne de notre détermination à jouer un rôle de leaders mondiaux dans le domaine du numérique.»

La 5G est une nouvelle technologie de réseau et d'infrastructure qui apportera les capacités nécessaires pour faire face au développement considérable de l’utilisation, par l'homme et les machines, des technologies de la communication, en particulier sans fil. La 5G ne sera pas seulement plus rapide, elle s'accompagnera de nouvelles fonctionnalités et applications d'une valeur économique et sociale élevée. (cf. MEMO/14/129 en anglais sur ce que la 5G peut vous apporter)

Les deux parties ont réaffirmé leur volonté de renforcer l’accord en faveur d'une collaboration en matière de recherche et développement (R&D) dans le domaine des TIC, intervenu lors du sommet de novembre 2013. Dans le droit fil de cet accord, les deux parties ont décidé de mettre en place un groupe de travail Corée-UE pour préparer la coopération en matière de R&D dans le domaine des TIC, ainsi que pour mener des discussions relatives aux politiques dans les domaines de la 5G, de l’informatique en nuage et de l’internet des objets et, à terme, de lancer des programmes de R&D financés conjointement («appel coordonné») en 2016 et 2017.

Contexte

La Commission a lancé en décembre 2013 un partenariat public-privé dans le domaine de la 5G (IP/13/1261 - Fiche technique). L'UE investira 700 millions d'euros dans ce PPP-5G au cours des sept prochaines années dans le cadre du programme Horizon 2020. Le secteur privé européen doit quant à lui compléter ces investissements en apportant jusqu'à 5 fois plus, ce qui portera l'enveloppe totale à plus de 3 milliards d’euros. La Corée du Sud investit et coordonne ses initiatives de recherche à travers le Forum 5G et d’autres grandes initiatives publiques ou privées existent en Chine, au Japon, à Taïwan et aux États-Unis.

En février 2014, lors du congrès mondial de la téléphonie mobile de 2014, Mme Neelie Kroes a appelé à prendre des mesures audacieuses pour parvenir à un consensus mondial sur la portée de la 5G (SPEECH/14/155) «Il faut parvenir à un consensus mondial sur la portée de la 5G, sur ses principales composantes technologiques, ainsi que sur le calendrier de sa mise en place. Nous devons y travailler ensemble, et ce rapidement, avant la fin de 2015, afin que tous nos citoyens puissent profiter le plus tôt possible du progrès de la 5G.»

Pour de plus amples informations

Déclaration vidéo (EBS) de Ryan Heath, porte-parole pour la stratégie numérique

Vers la 5G

PPP-5G

Contacts

Courriel: comm-kroes@ec.europa.eu Tél.: +32.229.57361 Twitter: @RyanHeathEU

Annexe

JOINT DECLARATION BETWEEN THE REPUBLIC OF KOREA AND THE EUROPEAN COMMISSION ON STRATEGIC COOPERATION IN THE AREA OF INFORMATION & COMMUNICATIONS TECHNOLOGY AND 5G

Mun-kee CHOI, Minister of the Ministry of Science, ICT and Future Planning (MSIP) of the Republic of Korea, and Neelie KROES, Vice-President for European Commission, responsible for the EU Digital Agenda (hereinafter referred to as “two sides”) held an official meeting on 16 June 2014, where the two sides exchanged views on the enhancement of bilateral co-operation and exchanges between governments, research institutes, educational institutions, private companies, and other organizations.

The two sides reaffirmed to strengthen the agreement of the November 2013 summit meeting, where both sides agreed on promoting R&D collaboration in the area of Information Communications Technology (ICT). As a follow up, both sides decided to set up a Korea-EU ICT working group to prepare for ICT R&D cooperation as well as relevant policy discussions in the areas of 5G, Cloud and Internet of Things (IoT), and eventually to launch jointly funded R&D programs (’coordinated call’) in 2016-2017.

The two sides recognised the great importance of timely developing the next generation of mobile communication networks (5G), because the communications infrastructure will be the backbone of the future digital economy, creating more and better jobs, and contributing to a sustainable economic growth for the mutual benefit of the Republic of Korea and the European Union (EU).

The two sides agreed to enhance cooperation in the field of the future generation of communication networks (5G), fostering global consensus on the definition of 5G, developing common interest in research activities, harmonising radio spectrum policy to ensure global interoperability and preparing global standardization for 5G.

The two sides also agreed to jointly work in the area of future mobile network on the following:

  • To strive to reach a global consensus, by the end of 2015, on the broad definition, the key functionalities, and target time table for 5G.

  • To work together to explore further possibilities in cooperating and implementing joint research actions in the field of 5G, to be launched in 2016. To work together towards global standards for 5G, in support of ongoing standardization in relevant fora, such as 3GPP and ITU.

  • To cooperate to facilitate the identification of globally harmonised radio frequency band to meet the additional spectrum requirements for 5G, and to reinforce cooperation in the context of ITU and WRC.

The two sides recognised the importance of public-private partnerships for 5G, and expressed support for the deepening of interactions and exchanges between industry associations dealing with 5G in the EU and in Korea.

Done in Seoul, the Republic of Korea, on June 16, 2014 in English language.

Mun-Kee CHOI

Minister of the Ministry of Science, ICT and Future Planning, the Republic of Korea

______________________________

Neelie KROES

Vice-President for the European Commission responsible for the Digital Agenda

______________________________


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website