Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne

communiqué de presse

Bruxelles, le 17 juin 2014

Emploi: le nouveau passeport européen de compétences facilitera le recrutement dans le secteur de l’hôtellerie

La Commission européenne a lancé aujourd’hui le passeport européen de compétences en hôtellerie-restauration, qui vise à faciliter les contacts entre les demandeurs d’emploi et les employeurs dans le secteur de l’hôtellerie et du tourisme en Europe. Destiné à favoriser le recrutement dans le secteur hôtelier, ce passeport doit permettre aux employeurs et aux travailleurs de surmonter les barrières linguistiques et de donner aux premiers la possibilité de comparer les compétences des seconds. Il est hébergé sur le portail européen sur la mobilité de l’emploi (EURES) et est disponible dans toutes les langues officielles de l’Union européenne. Son champ d’application sera élargi à d’autres secteurs par la suite.

Le commissaire européen à l’emploi, aux affaires sociales et à l’inclusion, M. László Andor, a déclaré: «Le passeport européen de compétences en hôtellerie-restauration est un outil pratique important pour la promotion de la mobilité des travailleurs européens, en particulier des jeunes, dans un secteur bénéficiant d’un potentiel de croissance élevé. De plus, cette initiative illustre très bien le résultat du dialogue social entre les organisations de travailleurs et d’employeurs à l’échelle européenne, et nous avons hâte de voir cette collaboration s’étendre à d’autres secteurs du marché du travail.»

Le passeport de compétences est une initiative de la Commission menée en association avec les organisations de travailleurs et d’employeurs du secteur de l’hôtellerie: l’HOTREC, organisme de coordination représentant les hôtels, les restaurants, les cafés et les établissements similaires en Europe, et la Fédération européenne des syndicats de l’alimentation, de l’agriculture et du tourisme (EFFAT).

Dans le passeport de compétences, les travailleurs peuvent enregistrer sous une forme facilement exploitable toutes les aptitudes et compétences qu’ils ont accumulées pendant leurs études, leur formation, et leur expérience professionnelle. Le passeport complète le CV traditionnel; il permet aux employeurs de surmonter rapidement la barrière de la langue pour trouver les travailleurs qualifiés dont ils ont besoin. Il contribue en outre à une meilleure adéquation entre l’offre et la demande sur le marché du travail dans l’hôtellerie.

Ce passeport est le premier d’une série de passeports relatifs à des secteurs de l’économie européenne qui offrent une forte mobilité. La Commission s’engage à favoriser la mobilité sur le marché du travail européen pour améliorer l’emploi et continuera de travailler avec ses partenaires afin de développer encore le passeport européen de compétences et d’aider ainsi d’autres secteurs à forte mobilité en Europe.

Contexte

En avril 2014, l’Union européenne comptait plus de cinq millions de jeunes de moins de 25 ans sans emploi et le taux de chômage global des jeunes était de 22,5 %. Il est donc d’autant plus important d’aider les secteurs qui ont constamment fourni des opportunités professionnelles à cette tranche de la population, comme c’est le cas du secteur de l’hôtellerie et du tourisme.

Une étude à l'échelle européenne publiée fin 2013 (disponible en anglais uniquement) a révélé que le secteur de l’hôtellerie jouait un rôle majeur dans la lutte contre le chômage des jeunes et qu’il était essentiel à l’emploi et à la croissance, mais aussi à la bonne santé d’autres secteurs. Ces résultats sont étayés par des statistiques sur le marché du travail qui indiquent qu’entre 2000 et 2010 2,5 millions d’emplois ont été créés dans le secteur de l’hôtellerie, ce qui correspond à une augmentation de 2,9 % par an, chiffre à comparer avec un taux d’augmentation moyen de 0,7 %.

Pour promouvoir le lancement du passeport de compétences, la Commission européenne, l’HOTREC, l’EFFAT et EURES organisent, du 23 au 27 juin 2014, une semaine thématique sur le passeport européen de compétences en hôtellerie-restauration. Cette campagne se déroulera sur les comptes des médias sociaux des partenaires et associera les demandeurs d’emploi et les employeurs du secteur de l’hôtellerie et du tourisme à travers l’Europe, à qui seront présentées les fonctions de l’outil.

Pour de plus amples informations

Vidéo sur le passeport européen de compétences en hôtellerie-restauration

Tutoriel sur le passeport européen de compétences en hôtellerie-restauration pour les employeurs

Tutoriel sur le passeport européen de compétences en hôtellerie-restauration pour les demandeurs d’emploi

EURES

EURES Fact sheet 

EFFAT Fact sheet 

HOTREC Fact sheet

Site web de M. László Andor

Suivez László Andor sur Twitter

Recevez gratuitement par courriel la lettre d’information sur l’emploi, les affaires sociales et l’inclusion de la Commission européenne

Responsables:

Jonathan Todd (+32 2 299 41 07)

Cécile Dubois (+32 2 295 18 83)

Pour le grand public: Europe Direct par téléphone, au 00 800 6 7 8 9 10 11, ou par courriel


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website