Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 11 juin 2014

Vassiliou dévoile les projets concernant la première semaine européenne du sport

Androulla Vassiliou, commissaire européenne chargée des sports, a présenté aujourd'hui les projets relatifs à la première semaine européenne du sport, qui aura lieu en septembre 2015. Cette manifestation a pour but de promouvoir l’exercice physique et le sport à tous les niveaux. La dernière étude Eurobaromètre sur le sport et l’activité physique a révélé que près de 60 % des citoyens de l’Union européenne pratiquent rarement, voire jamais, une activité physique ou sportive. La Commission européenne devrait financer la semaine européenne du sport sur la base d'Erasmus+, le nouveau programme européen pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport.

Mme Vassiliou a déclaré à ce sujet: «Je suis très heureuse de constater que l'organisation de la semaine européenne du sport est en bonne voie. Les résultats de l’étude Eurobaromètre soulignent combien il est nécessaire de prendre des mesures pour convaincre tous les citoyens d'abandonner leur vie sédentaire et de pratiquer quotidiennement une activité physique ou sportive. Un tel comportement est essentiel, non seulement pour la santé et le bien-être, mais également en raison des coûts économiques importants résultant de l’inactivité physique.»

La Commission coordonnera des manifestations et des activités dans toute l’Europe au cours de cette semaine. Les organisations qui souscriront aux objectifs bénéficieront des conseils de la Commission et d'un label «Semaine européenne du sport».

La Commission encouragera également les activités nationales de sensibilisation. Tout en reconnaissant qu’il n’existe pas de solution universelle et qu'il convient de respecter les traditions et les structures sportives des États membres, la commissaire a rappelé que ces derniers se devaient d'associer pleinement les acteurs régionaux et locaux à l'organisation des manifestations.

«C'est vital pour la réussite de la semaine européenne du sport», a-t-elle déclaré. «Notre but est d’organiser un événement majeur à l'échelle européenne pour aider nos citoyens à changer leur mode de vie tout en s'amusant.»

Contexte

L’idée d’instaurer une semaine européenne du sport a vu le jour au Parlement européen dans le cadre du rapport FISAS 2012, qui tire son nom de son auteur, le député européen espagnol Santiago Fisas. Au cours de la même année, les États membres ont appelé la Commission européenne à envisager la création d’une semaine européenne du sport afin de promouvoir l’exercice physique et la participation à des activités sportives à tous les niveaux. La Commission a ensuite entamé des consultations approfondies avec les États membres et les organisations sportives afin de s’inspirer des initiatives existantes et de garantir une adhésion maximale à l’initiative.

Erasmus+ comporte, pour la première fois, une ligne budgétaire spécifiquement dédiée au sport. Le budget prévu, de quelque de 265 millions d'euros sur sept ans, contribuera à développer la dimension européenne du sport en soutenant la lutte contre les menaces transfrontalières que sont, notamment, les matchs truqués et le dopage. Il soutiendra également des projets transnationaux faisant intervenir des organisations actives dans le domaine du sport de masse et favorisant, par exemple, la bonne gouvernance, l’inclusion sociale, l'égalité hommes-femmes, les doubles carrières et l’activité physique pour tous.

Pour de plus amples informations

Site web de Mme Androulla Vassiliou

Suivez Mme Androulla Vassiliou sur Twitter @VassiliouEU

Contacts:

Dennis Abbott (+32 2 295 92 58); Twitter: @DennisAbbott

Dina Avraam (+32 2 295 96 67)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website