Navigation path

Left navigation

Additional tools

30 millions d'euros pour les Philippines: la commissaire Georgieva se rend à nouveau à Tacloban

European Commission - IP/14/638   05/06/2014

Other available languages: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 5 juin 2014

30 millions d'euros pour les Philippines: la commissaire Georgieva se rend à nouveau à Tacloban

La Commission européenne octroie 30 millions d'euros supplémentaires au gouvernement philippin, augmentant ainsi le montant de l’aide à la reconstruction allouée par l’Union européenne à la suite du passage du typhon Haiyan (Yolanda).

Les actions humanitaires financées par l’UE ont déjà largement contribué à répondre aux besoins urgents des survivants du typhon le plus destructeur jamais observé. Mais le chemin qui mène à la reconstruction est encore long.

Mme Kristalina Georgieva, commissaire européenne chargée de la coopération internationale, de l'aide humanitaire et de la réaction aux crises, a déclaré à cet égard: «Ma visite à Tacloban a été un rappel brutal des ravages causés par le typhon qui a frappé les Philippines en novembre dernier. Sept mois plus tard, de nombreux survivants luttent encore pour en surmonter les conséquences. Une aide reste nécessaire, mais ma visite a aussi été très encourageante. Partout, j’ai vu des personnes reconstruire leurs maisons, replanter leurs champs, rouvrir leurs commerces. Il y aura toujours un «avant» et un «après» Haiyan, mais les rescapés de la catastrophe sont en train de reprendre le dessus. L'octroi de ces 30 millions d'euros démontre que l’UE continuera de soutenir le processus de relance et de reconstruction du pays».

Ce nouveau financement provient du budget de la Commission européenne consacré au développement. Il vise à soutenir la reconstruction du pays à la suite du passage du typhon Haiyan (Yolanda) grâce à la fourniture de médicaments essentiels, à l’amélioration de la qualité des services de santé et à l’appui au plan de reconstruction mis en place par le gouvernement philippin après la catastrophe. Une attention particulière est accordée aux répercussions de celle-ci sur les franges les plus vulnérables et pauvres de la population locale.

M. Andris Piebalgs, commissaire européen au développement, a déclaré à ce propos: «Dans la situation actuelle, il est vital de combiner les opérations de secours à court terme et les interventions à long terme. Depuis la catastrophe, nous nous sommes employés à axer notre coopération au développement sur des activités qui aident les populations touchées à se relever et à (se) reconstruire, mais aussi à se préparer en vue de la survenue éventuelle d'autres typhons. Cette aide apportera une plus grande sécurité aux citoyens et garantira leurs moyens de subsistance à long terme tout en contribuant dans l'immédiat à lutter contre la pauvreté.»

Mme Georgieva participe aux rencontres Asie-Europe (ASEM) sur la réduction et la gestion des risques de catastrophe, où elle est un des principaux intervenants. Les catastrophes de grande ampleur comme Haiyan (Yolanda) étant de plus en plus fréquentes, il est nécessaire de renforcer la coopération internationale pour faire face aux conséquences de tels événements. La conférence de l’ASEM prévue à Manille du 4 au 6 juin 2014 permettra de mettre en évidence les enseignements tirés de la catastrophe et les meilleures pratiques dans la «déclaration de Tacloban », qui contribuera au cadre international post-2015 sur la réduction des risques de catastrophes.

Contexte

Le typhon Haiyan (localement appelé Yolanda) est le cyclone le plus violent jamais observé. Il a frappé les Philippines le 8 novembre 2013, laissant les régions du centre du pays complètement dévastées. Officiellement, plus de 6 200 personnes auraient perdu la vie, plus d’un millier sont portées disparues, quatre millions ont été déplacées et entre quatorze et seize millions de personnes ont été touchées, dont six millions d'enfants.

L’aide humanitaire déjà fournie aux survivants par la Commission européenne s’élève à quelque 30 millions d'euros. Cette contribution a amélioré le sort d'environ 1 200 000 personnes. En outre, 10 millions d'euros destinés à des projets de reconstruction et de développement ont été distribués au titre du Fonds de développement de la Commission. Au total, l’aide apportée par l’UE aux populations frappées par le typhon dépasse 740 millions d'euros (y compris les contributions de la Commission européenne, des États membres et des donateurs privés).

Pour en savoir plus:

Fiche d'information sur le typhon Haiyan:

http://ec.europa.eu/echo/files/aid/countries/factsheets/philippines_haiyan_fr.pdf

Aide humanitaire et protection civile de la Commission européenne:

http://ec.europa.eu/echo/index_fr.htm

Site web de la commissaire Georgieva:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/georgieva/index_fr.htm

Site web de la direction générale du développement et de la coopération – EuropeAid:

http://ec.europa.eu/europeaid/index_fr.htm

Site web de M. Andris Piebalgs, commissaire européen au développement:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/piebalgs/index_fr.htm

Contacts:

David Sharrock (+32 22968909)

Irina Novakova (+32 22957517)

Alexandre Polack (+32 22990677)

Maria Sanchez Aponte (+32 22981035)

Pour le grand public: Europe Direct par téléphone, au 00 800 6 7 8 9 10 11, ou par courriel


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website