Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 3 juin 2014

L'UE lance le plus vaste programme au monde dans le domaine de la robotique civile, avec à la clé 240 000 nouveaux emplois attendus

La Commission européenne et 180 entreprises et organismes de recherche lancent aujourd'hui (sous l'égide de euRobotics) le plus ambitieux programme civil de recherche et d'innovation en robotique au niveau mondial. L'initiative, dénommée SPARC, couvre l'industrie manufacturière, l'agriculture, la santé, les transports, la sécurité civile et les applications domestiques; elle traduit l'effort de l'UE en matière de politique industrielle pour renforcer sa position sur le marché mondial de la robotique (60 milliards d'euros par an d'ici à 2020). Cette initiative devrait déboucher sur la création de plus de 240 000 emplois en Europe et porter la part de l'Europe dans le marché mondial à 42 % (soit une augmentation de 4 milliards d'euros par an). La Commission européenne investira 700 millions d'euros, et euRobotics 2,1 milliards d'euros.

Mme Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission européenne (@NeelieKroesEU), a déclaré à ce sujet: «L'Europe ne peut se contenter d'être un consommateur de robots, il faut aussi qu'elle en produise. L'intérêt que présentent les robots va bien au-delà du remplacement de la main-d'œuvre humaine: souvent, ils accomplissent des tâches dont les êtres humains ne veulent pas ou qui sont hors de leur portée, et les améliorations qu'ils apportent touchent des aspects très divers, allant de notre qualité de vie à notre sécurité. Intégrer la robotique dans l'industrie européenne nous aide à conserver et à créer des emplois en Europe.» (SPEECH/14/421)

Pour Bernd Liepert, président de euRobotics, «SPARC assurera la compétitivité de l’industrie européenne dans le domaine de la robotique. Les solutions d’automatisation fondées sur la robotique sont essentielles pour relever certains des défis de société les plus pressants actuellement, qu'il s'agisse de l'évolution démographique, de la mobilité ou de la production durable.»

La robotique permet aux entreprises de maintenir leurs sites de fabrication en Europe, alors qu'elles risqueraient autrement de délocaliser leurs activités dans des pays à plus faibles coûts. Toutefois, son potentiel n'est pas limité à l'industrie, en effet, des tâches aussi diverses que l'assistance au personnel infirmier en hôpital, l'inspection de centrales électriques dangereuses ou l'exécution de tâches fastidieuses dans les exploitations agricoles peuvent désormais être robotisées. Drones et voitures autonomes sont d'autres exemples d'applications de la robotique (voir: What robots can do for you).

Contexte

Le projet est lancé lors de la conférence AUTOMATICA 2014 à Munich.

L'initiative SPARC est ouverte à toutes les entreprises et à tous les organismes de recherche d'Europe. Le partenariat lancé aujourd'hui repose sur un contrat signé avec euRobotics aisbl le 17 décembre 2013 (communiqué de presse).

Le premier appel à propositions lié à SPARC est lancé dans le cadre du pilier Primauté dans le domaine des technologies génériques et industrielles d'Horizon 2020 (#H2020), le nouveau programme de recherche et d'innovation de l'Union.

L'appel suivant sera publié en octobre 2014, avec une échéance prévue pour avril 2015. Pour vous tenir au courant: @RoboticsEU – et ici, des informations supplémentaires sur le soutien de l'UE à la robotique et des exemples de projets financés.

Contacts:

Courriel: comm-kroes@ec.europa.eu Tél. +32.229.57361 Twitter: @RyanHeathEU


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website