Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE ES IT PT EL MT HR

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 23 mai 2014

Campagne de pêche 2014 pour le thon rouge: l’Union européenne privilégie des normes de contrôle rigoureuses

La Commission européenne a réaffirmé sa volonté de mettre en œuvre des mesures internationales de contrôle des captures de thon rouge pendant la principale campagne de pêche 2014. Du 26 mai au 24 juin, de grands navires, des senneurs à senne coulissante, seront autorisés à pêcher le thon rouge dans la mer Méditerranée et dans l’Atlantique Est. Cette saison de pêche de courte durée fait partie du plan de reconstitution convenu au niveau international pour ramener le stock de thon rouge à des niveaux durables.

Mme Maria Damanaki, commissaire européenne chargée des affaires maritimes et de la pêche, a déclaré à ce propos: «L’Union européenne ne ménage pas ses efforts pour protéger le thon rouge: nous avons réduit notre flotte de pêche, nous avons durci les contrôles et nous avons constamment joué un rôle actif au sein de la convention internationale pour la conservation des thonidés de l’Atlantique, qui est responsable de la gestion de cette pêcherie. Ce faisant, le stock de thon rouge de l’Atlantique a pu être ramené à un niveau où il n'est plus menacé de disparaître. Je suis convaincue que nous sommes sur la bonne voie

Cette année, la Croatie fera pour la première fois partie intégrante de la flotte de l’Union. Par conséquent, le nombre de navires à senne coulissante a augmenté et le quota attribué à l’UE pour 2014 s'est accru de 5 %, à 7 939 tonnes. Les autres États membres qui participent activement à la pêche au thon rouge sont l’Espagne, la France, l’Italie, la Grèce, le Portugal, Malte et Chypre. Ces huit pays se partagent le quota de l’Union, dont les plus grandes parts reviennent à l’Espagne et à la France.

Afin d'empêcher efficacement toute surpêche, un programme rigoureux de contrôle et d’inspection a été mis en place. Pour garantir un niveau élevé des normes de contrôle, ce programme fixe en la matière des priorités et des critères de référence concrets. Il mobilise un nombre important d'inspecteurs, de navires et d'avions de patrouille, dont le déploiement est coordonné par l’Agence européenne de contrôle des pêches (AECP) et les États membres concernés.

De même, la Commission européenne surveille les captures et analyse les données du système de surveillance des navires (système de contrôle par satellite) en permanence pour garantir que toutes les règles sont parfaitement respectées, en particulier les quotas attribués à chaque navire.

La pêche du thon rouge est réglementée par la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l’Atlantique (CICTA), dont l’Union et les États membres sont membres. La collaboration étroite avec l'AECP, les États membres et les autres parties contractantes de la CICTA garantit que toutes les mesures nécessaires sont prises pour soutenir le plan de reconstitution du stock et sa viabilité à long terme.

Contexte

En 2006, la CICTA a adopté un plan de reconstitution, sur 15 ans, des stocks de thon rouge dans l'Atlantique Est et la Méditerranée, qui est régulièrement modifié en fonction de l’évaluation des stocks, des enseignements tirés des contrôles et des nouvelles technologies.

En 2010 et 2012, d’importantes mesures ont été instaurées en vue de mettre en place une gestion durable du stock. Lors de sa dernière réunion annuelle, en novembre 2013, des mesures complémentaires ont été adoptées pour améliorer le contrôle des thons rouges capturés vivants à des fins d’élevage, qui prévoient des règles détaillées pour ce qui concerne l’utilisation des nouvelles technologies.

MEMO/14/376

Contacts:

Helene Banner (+32 2 295 24 07)

Lone Mikkelsen (+32 2 296 05 67)

Pour le grand public: Europe Direct par téléphone 00 800 6 7 8 9 10 11 ou par courrier électronique


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website