Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 13 mai 2014

SILC II constitue une possibilité de financement permettant à l’industrie européenne de faire face au défi climatique

La Commission européenne vient de lancer la deuxième édition de l’initiative pour une industrie durable à faibles émissions de carbone (SILC II), qui est dotée d’un budget de 20 millions d’euros. Cette nouvelle initiative, financée au titre d’Horizon 2020, vise à contribuer à la réalisation des objectifs rigoureux que s’est fixés l’UE en matière de climat et d’énergie, ainsi qu’à la décarbonisation de l’économie de l’UE sur le long terme. Plus particulièrement, dans le cadre des ambitions de décarbonisation de l’UE, il est important de trouver des solutions innovantes permettant une fabrication et une transformation avancées à faible intensité de carbone afin de maintenir la compétitivité des industries européennes.

L’initiative SILC II financera des projets consacrés au développement de solutions technologiques à faible intensité de carbone, qui accordent une attention particulière aux industries à forte consommation d’énergie, en vue de parvenir à une réduction considérable des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans l’industrie de l’UE. Dans la pratique, l’initiative SILC II soutiendra le développement de nouvelles technologies et leur mise en œuvre dans quelques installations industrielles «pilotes» en conditions de travail réelles, ce qui permettra de fabriquer des produits tout en réduisant considérablement les émissions de GES. Les secteurs du fer et de l’acier, des métaux non ferreux comme l’aluminium et le cuivre, du ciment, du verre, de la pâte à papier et du papier, des substances chimiques et de la céramique figurent notamment parmi les industries visées.

Michel Barnier, commissaire européen chargé de l’industrie et de l’entrepreneuriat faisant fonction, a déclaré: «Nous devons nous attaquer au problème du changement climatique, mais nous ne pouvons pas abandonner la production industrielle en Europe. L’appel à propositions entend dès lors aider l’industrie à s’adapter, à se moderniser, à utiliser l’énergie plus efficacement et à devenir plus compétitive sur les marchés mondiaux, ainsi qu’à préserver l’emploi dans l’UE. De plus, les projets renforceront la position de chef de file de l’Union européenne en ce qui concerne les technologies avancées de fabrication et à faible intensité carbone.»

L’innovation, un élément essentiel

L’innovation est essentielle pour faire de la fabrication et de la transformation à faible intensité de carbone une réalité. Le soutien des projets SILC II au titre d’Horizon 2020 permettra de combler l’écart entre la recherche et l’exploitation de ses résultats et de surmonter ce que l’on qualifie souvent de «vallée de la mort»1 en essayant de valider des technologies à faible intensité de carbone au moyen de programmes de démonstration avant que celles-ci ne soient mises en œuvre dans l’industrie.

L’industrie européenne doit, simultanément, se conformer à des politiques européennes ambitieuses en matière d’environnement et faire face à une forte concurrence mondiale. La possibilité de transférer les technologies relatives à des solutions innovantes développées et expérimentées dans le cadre de SILC II, qui est attendue dans les secteurs à forte intensité énergétique et au-delà, permettra aux entreprises de l’UE de réduire leurs coûts de conformité avec le système d’échange de quotas d’émission de l’Union européenne (SEQE-UE) et d’améliorer leur compétitivité.

Les candidats potentiels sont invités à soumettre leurs propositions relatives à SILC II pour le 2 septembre 2014 au plus tard. Pour de plus amples informations, veuillez consulter l’appel à propositions H2020-SILC II-2014 publié sur le portail des participants.

Contexte

À plus long terme, l’initiative SILC II servira également à déterminer s’il y a lieu d’élaborer un plan de financement de l’UE plus vaste en faveur des technologies à faible intensité de carbone, et sur quelle base.

Pour de plus amples informations

Site d’Horizon 2020

Portail des participants

Contacts:

Carlo Corazza (+32 22951752) Twitter: @ECspokesCorazza

Sara Tironi (+32 22990403)

1 :

Tant les innovateurs que les investisseurs avancent régulièrement qu’il existe un déficit de financement ou «Vallée de la mort» entre la recherche fondamentale et la commercialisation d’un nouveau produit.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website