Navigation path

Left navigation

Additional tools

UE-Géorgie: priorité absolue à la signature de l’accord d’association

European Commission - IP/14/484   25/04/2014

Other available languages: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Prague, le 25 avril 2014

UE-Géorgie: priorité absolue à la signature de l’accord d’association

M. Štefan Füle, commissaire chargé de l’élargissement et de la politique européenne de voisinage, a rencontré le président géorgien, M Giorgi Margvelashvili, à Prague ce vendredi.

Tous deux sont convenus que la signature, en juin, de l’accord d’association, qui prévoit notamment la création d'une zone de libre-échange approfondi et complet, constituait une priorité absolue.  Ils se sont concertés sur les moyens de faire en sorte que les citoyens géorgiens puissent ressentir dès que possible les bienfaits de l'accord d'association et de la zone de libre-échange. 

M. Füle a souligné que l'accord et la zone de libre-échange seraient des plus bénéfiques pour la Géorgie et amélioreraient sensiblement le quotidien des citoyens ordinaires. Ils contribueront à moderniser et à dynamiser l'économie, à stimuler la concurrence, à garantir une plus grande variété de produits et à offrir un meilleur accès au marché européen. Mais ce n'est pas tout: grâce aux normes européennes établies en matière de sécurité sanitaire et environnementale, ils seront également synonymes de prévisibilité et de sécurité. 

M. Füle a rappelé qu'en instaurant un environnement réglementaire sûr et prévisible, l'accord d’association et la zone de libre-échange renforceraient l'état de droit et consolideraient les institutions démocratiques du pays. Par conséquent, afin de profiter pleinement des avantages qu'ils procurent, la Géorgie doit prouver son engagement sincère à l'égard de tous les aspects de l’accord d’association, notamment des valeurs partagées.  Dans ce contexte, M. Füle a ajouté qu’il était extrêmement important que le gouvernement continue à œuvrer avec constance aux réformes politiques et mette l'accent sur le renforcement des institutions démocratiques et sur le respect du rôle de l'opposition. Il s'est félicité des conseils que M. Thomas Hammarberg, conseiller spécial de l'UE, a prodigués au gouvernement géorgien à cet égard.

M. Füle a aussi exprimé l’espoir que, pour progresser dans la libéralisation du régime de visas, la Géorgie adopte sans tarder la législation antidiscrimination qui est actuellement examinée par le Parlement. 

M. Füle a également attiré l'attention sur la rencontre, prévue en mai, entre le président Barroso et le Premier ministre Garibashvili, d'une part, et les principaux commissaires et ministres géorgiens, de l'autre.

Contacts:

Peter Stano (+32 22957484)

Anca Paduraru (+32 22966430)

Pour le grand public: Europe Direct par téléphone, au 00 800 6 7 8 9 10 11, ou par courriel


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website