Navigation path

Left navigation

Additional tools

«Let’s Clean Up Europe» - Le 10 mai, journée européenne de nettoyage

European Commission - IP/14/437   22/04/2014

Other available languages: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO GA HR

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 22 avril 2014

«Let’s Clean Up Europe» - Le 10 mai, journée européenne de nettoyage

Chaque année, en Europe, des millions de tonnes de déchets sauvages finissent dans les rues, dans les océans, sur les plages, dans les forêts et dans la nature. Et chaque année, des millions d’Européens vont nettoyer leur quartier dans le cadre d’actions de bénévolat. L’initiative «Let’s Clean up Europe» vise à promouvoir davantage ce type d’actions, à sensibiliser à l’ampleur du problème des déchets (sauvages) et à encourager un changement de comportement. Cet événement est coordonné par la semaine européenne de la réduction des déchets

M. Janez Potočnik, commissaire chargé de l’environnement, a déclaré: «Les initiatives de nettoyage prennent de l’ampleur en Europe et nous voulons qu’elles s’inscrivent dans le cadre d’un événement européen. Nous avons mis sur pied un réseau de points de contact nationaux dans 21 pays pour informer les citoyens de ce qui se passe dans leur quartier et de ce qu’ils peuvent faire pour aider. C’est une initiative participative. Allons donc enfiler nos bottes et nos gants! Nous voulons tous vivre dans des quartiers propres. Aussi, ensemble, nettoyons l’Europe!»

Plusieurs campagnes de nettoyage ont été organisées en Europe ces dernières années afin de remédier au problème des déchets sauvages. «Let’s Clean Up Europe!» regroupera ces initiatives dans un événement de nettoyage à l’échelle européenne qui aura lieu le même jour sur tout le continent et rassemblera le plus possible de citoyens.

«Let’s Clean Up Europe!» est un événement qui part réellement de la base et vise à informer les citoyens et à les encourager à nettoyer leur environnement pour leur propre bien. L’expérience montre que les citoyens sont souvent surpris de la quantité de déchets produits et déversés dans leur quartier. Il ne faut pas oublier non plus que les déchets sauvages peuvent avoir de la valeur. Le papier, le verre, le métal et le plastic peuvent être réutilisés ou recyclés s’ils sont collectés. Cela permet de réduire l’impact sur l’environnement, d’ouvrir des perspectives économiques et de créer des emplois, contribuant ainsi à entraîner l’Europe vers une économie plus circulaire. 

La Commission promeut l’événement, mais les nettoyages sont véritablement indépendants, se font au niveau local et sont organisés par des citoyens. Souvent, des autorités locales, des ONG, des entreprises et des écoles participent à des actions ou les coordonnent. Ils se déroulent dans 15 États membres de l’UE, ainsi qu’en Andorre, en Bosnie-Herzégovine, en Norvège, en Serbie et en Turquie. Pour trouver une action locale dans votre État membre, veuillez consulter le site web de l'organisateur national dans votre État membre.

Contexte

«Let’s Clean up Europe» est un projet LIFE coordonné par l’Association des cités et régions pour le recyclage et la gestion durable des ressources, l’organisation qui chapeaute également la semaine européenne de la réduction des déchets. Les organisateurs ont élaboré un ensemble d’outils de communication, qui seront mis à la disposition de l’ensemble des participants par l’intermédiaire des coordinateurs.

En 2012, le mouvement Let’s Do It! World, basé en Estonie, a coordonné l’action World Cleanup 2012, qui a mobilisé 7 millions de volontaires dans le cadre de 84 actions de nettoyage d’un jour en Asie, en Amérique du Nord, en Afrique du Sud et en Europe. Des activités similaires ont suivi en 2013. Les initiatives reposent principalement sur des volontaires regroupés en réseaux sociaux, ainsi que sur des levées de fonds et des parrainages.

Surfrider Foundation Europe (http://www.surfrider.eu/fr/presentation/notre-histoire.html) compte 1 500 bénévoles, 10 000 adhérents, environ 40 antennes locales et plus de 40 000 sympathisants. Ses actions de nettoyage ne sont désormais plus limitées aux plages, mais portent également sur les lacs et les rivières. Surfrider est née en 1984 à Malibu, en Californie, où des surfeurs voulaient protéger leurs spots favoris de la pollution locale. L’association est active en Europe depuis 1990. La Commission européenne estime que la sensibilisation du public et le changement d’attitude face aux déchets sont importants pour atteindre les objectifs fixés par la législation européenne sur les déchets. La prévention et la gestion des déchets sont des domaines sur lesquels se focalisera la Commission en 2014; cet été, celle-ci reverra d’ailleurs ses objectifs en matière de recyclage et de mise en décharge des déchets dans le cadre d’un plus vaste paquet «économie circulaire».

Pour de plus amples informations

Site web de Let’s Clean Up Europe:

http://www.letscleanupeurope.eu/

Fiche d’information sur l’événement:

http://www.ewwr.eu/sites/default/files/Factsheet%20-%20Let%27s%20Clean%20Up%20Europe.pdf

L’agence européenne pour l’environnement a également lancé une application sur les déchets marins, qui peut être téléchargée sur Google Play, voir: http://www.eea.europa.eu/themes/coast_sea/marine-litterwatch

Pour en savoir plus sur la législation de l’UE en matière de déchets, voir:

http://ec.europa.eu/environment/waste/index.htm

Contacts:

Pour la presse:

Joe Hennon (+32 22953593)

Andreja Skerl (+32 22951445)

Pour le public: Europe Direct par téléphone 00 800 6 7 8 9 10 11 ou par courrier électronique


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website