Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 4 avril 2014

Santé publique: la Commission souligne le besoin d’accroître l’efficacité, l’accessibilité et la capacité d’adaptation des systèmes de santé

Dans une communication adoptée aujourd’hui, la Commission expose une stratégie de l’UE visant à armer les systèmes de santé européens face aux problèmes et aux tensions qu’ils connaissent. Elle met en avant des initiatives que l’Union peut développer et utiliser pour aider les États membres à garantir aux citoyens qu’ils bénéficieront des soins de qualité auxquels ils aspirent. Elle privilégiera les méthodes et les outils qui permettront aux États membres d’accroître l’efficacité, l’accessibilité et la capacité d’adaptation de leurs systèmes de santé, conformément aux recommandations de réforme adressées aux États membres dans le cadre du semestre européen.

Les États membres sont aussi encouragés à recourir aux instruments de financement européens, tels que les Fonds structurels, pour mener à bien les réformes préconisées par ces recommandations.

Le commissaire européen à la santé, M. Tonio Borg, a déclaré: «Ces dernières années, au vu de la crise économique et à la demande des États membres, la Commission a scruté les questions de viabilité des systèmes de santé. Je suis sûr que les conclusions de ces études forment un ensemble cohérent de principes et d’instruments qui peuvent aider les États membres à construire des systèmes de santé efficaces, accessibles et capables de s’adapter, qui non seulement rajoutent des années à la vie, mais aussi plus de vie aux années.»

La communication recommande aux États membres, auxquels incombe au premier chef la responsabilité des systèmes de santé, de:

  • renforcer leur efficacité, sans perdre de vue que leur objectif premier est l’amélioration de la santé de la population. Pour ce faire, ils peuvent appliquer les conclusions de l’évaluation de leur efficacité, garantir la sécurité des patients et la qualité des soins et miser sur une conception intégrée des soins pour éviter de trop dépendre des soins en hôpitaux;

  • améliorer leur accessibilité, pour qu’ils dispensent des soins à toute la population. Ce résultat peut être atteint par une meilleure planification des besoins en personnel et un usage des médicaments plus rationnel. En outre, la directive sur les soins de santé transfrontaliers renforcera la transparence et améliorera l’accessibilité et la disponibilité des soins;

  • améliorer leur capacité d’adaptation à un contexte en mutation pour qu’ils soient en mesure de dégager des solutions innovantes. On peut y parvenir en choisissant des traitements plus efficaces et mieux adaptés aux besoins des patients. Il est aussi important d’assurer une diffusion efficace de l’information et de développer des technologies d’information et de communication innovantes dans le domaine de la santé.

Pourquoi maintenant? Replacer la communication dans le fil des événements

La communication expose le chemin parcouru avant elle:

  • 2006: Les États membres reconnaissent des valeurs et principes communs aux systèmes de santé de l’Union européenne.

  • 2011: Adoption de la directive 2011/24/UE sur les droits des patients en matière de soins de santé transfrontaliers.

  • 2011: Le Conseil des ministres de la santé met en place un processus de réflexion au niveau de l’UE pour aider les États membres à mettre en œuvre des systèmes de santé modernes, capables de s’adapter aux besoins et durables.

  • 2013: En décembre, le Conseil des ministres de la santé prend acte des progrès accomplis et appelle à la poursuite des travaux dans ses conclusions sur le processus de réflexion concernant des systèmes de santé modernes, capables de s’adapter aux besoins et durables.

  • 2014: L’examen annuel de la croissance souligne la nécessité d’améliorer l’efficience, l’efficacité et la viabilité financière des systèmes de santé pour atteindre l’objectif de développer la croissance et la compétitivité. Il mentionne aussi le rôle stratégique du secteur de la santé quand il s’agit de prendre des mesures pour faire face aux retombées sociales de la crise, en précisant que les services de santé généreront de nombreuses perspectives d’emploi dans les années à venir.

Études réalisées

La communication de la Commission est étayée par plusieurs études, notamment sur l’accès aux soins de santé, l’efficacité des systèmes de santé et les réformes du secteur hospitalier. Voici ce qui ressort par exemple de ces études:

  • L’évaluation de l’efficacité des systèmes de santé est un travail généralement complexe étant donné que les effets des mesures ne se manifestent qu’après de longues périodes et que la fiabilité et la comparabilité des données sont problématiques.

  • Le diagnostic précoce du cancer colorectal et des cancers du sein et du col de l’utérus, grâce à des programmes de dépistage fondés sur les paramètres démographiques, est un bon moyen pour le système de santé d’améliorer son efficacité.

  • L’accès aux soins est directement dépendant des modèles d’organisation et de gestion des systèmes de santé. Il est ainsi plus difficile pour les patients d’accéder aux soins dans un système de santé complexe et manquant de transparence.

Pour de plus amples informations:

http://ec.europa.eu/health/healthcare/health_systems_organisation/index_fr.htm

Site web de M. Borg:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/borg/index_en.htm

Suivez-nous sur Twitter: @EU_Health

Contacts:

Frédéric Vincent (+32 2 298 71 66)

Aikaterini Apostola (+32 2 298 76 24)

Pour le public: Europe Direct par téléphone au 00 800 6 7 8 9 10 11 ou par courriel


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website