Navigation path

Left navigation

Additional tools

Prévention de collisions spatiales coûteuses: le Parlement européen approuve un programme de soutien à la surveillance de l'espace et au suivi des objets en orbite

European Commission - IP/14/364   02/04/2014

Other available languages: EN DE IT

Commission européenne

communiqué de presse

Bruxelles, le 2 avril 2014

Prévention de collisions spatiales coûteuses: le Parlement européen approuve un programme de soutien à la surveillance de l'espace et au suivi des objets en orbite

Étant donné la multiplication du nombre de satellites et de débris qui gravitent autour de notre planète, le risque de collision constitue une grave menace pour l’exploitation durable des infrastructures spatiales de l’UE. La Commission européenne se félicite aujourd'hui du vote du Parlement européen en faveur de la proposition relative à un programme de soutien à la surveillance de l’espace et au suivi des objets en orbite (SST). L’objectif du service SST est d’émettre des alertes afin d’aider à réduire les risques de collision entre véhicules spatiaux ou entre véhicules et débris spatiaux, ainsi que les collisions dues à la rentrée incontrôlée dans l’atmosphère terrestre de véhicules spatiaux non fonctionnels ou de gros débris. La proposition de la Commission a pour objectif d’encourager les États membres disposant de capacités de surveillance spatiale appropriées à coopérer et à mettre en commun leurs moyens pour fournir à l’UE des services de surveillance spatiale et de localisation des objets.

M. Antonio Tajani (@AntonioTajaniEU), vice-président de la Commission européenne et commissaire à l’industrie et à l’entrepreneuriat, a déclaré: «La proposition relative à la surveillance de l’espace et au suivi des objets prévoit la mise en commun des ressources pour protéger de tout dommage nos investissements dans l’infrastructure spatiale. La prévention des collisions dans l’espace pourrait permettre d’économiser jusqu’à 210 millions d’euros par an et éliminer une grave menace pesant sur les avantages économiques attendus des programmes spatiaux de l'UE. Je me félicite de l’approbation par le Parlement de la proposition de la Commission relative au service SST et j’espère qu’elle sera rapidement adoptée par le Conseil.»

Pour en savoir plus:

Lien vers la proposition sur le site Europa

L'espace sur Europa

Vidéo sur les débris spatiaux: http://ec.europa.eu/enterprise/newsroom/cf/itemdetail.cfm?item_id=6063&tpa=0&tk=&lang=fr

IP/13/172: Amélioration de la compétitivité de l’industrie spatiale européenne et prévention des collisions de satellites

MEMO/13/149: Prévention des dommages causés par les débris spatiaux - proposition relative à la surveillance de l’espace et au suivi des objets en orbite

La Commission propose de mettre en place un programme de soutien aux États membres disposant de radars et de télescopes capables de surveiller les satellites et les débris spatiaux, ou de centres de données appropriés, avec pour objectifs la mise en commun de leurs ressources et l’établissement du premier service européen de surveillance de l’espace et de suivi des objets en orbite.

Étapes suivantes

La proposition va maintenant être transmise au Conseil pour son approbation finale.

Contexte

Environ 16 000 objets en orbite autour de la terre mesurent plus de 10 cm et entre 300 000 et 600 000 dépassent 1 cm. La collision d’un satellite avec un objet de plus de 1 cm provoquera au minimum des dommages ou détruira des sous-systèmes ou des instruments embarqués et une collision avec un objet d’une dimension supérieure à 10 cm détruira le satellite. Les satellites inactifs et les débris de fusées qui rentrent dans l’atmosphère terrestre constituent également un risque pour les infrastructures au sol et la sécurité des citoyens.

Selon les estimations les plus prudentes, les opérateurs de satellites font face à des pertes économiques potentielles de 210 millions d’euros par an à cause de collisions (ou de manœuvres coûteuses et risquées visant à dévier la trajectoire de leurs satellites). Il est impossible de quantifier les pertes économiques générées par la perturbation des applications et des services au sol du fait de la non-transmission de données par des satellites perdus ou endommagés, mais elles correspondent vraisemblablement à un montant bien plus élevé.

Pour atténuer les risques de collisions et de rentrées incontrôlées dans l’atmosphère, il est nécessaire de surveiller les satellites et les débris spatiaux, de manière à ce que les opérateurs de satellites et les autorités publiques puissent être alertés en temps voulu.

Contacts:

Carlo Corazza (+32 2 295 17 52) @ECspokesCorazza

Sara Tironi (+32 2 299 04 03)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website