Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 20 janvier 2014

L’UE renforce son soutien aux pays de son voisinage méridional afin de stimuler leur développement socio-économique

L’Union européenne (UE) a adopté récemment un programme d’aide d’un montant de 45 millions € pour soutenir le développement et la coopération avec un certain nombre de pays partenaires de son voisinage méridional. Le principal objectif de ce nouveau financement est d’agir sur les aspects socio-économiques jugés prioritaires par la population. Pour ce faire, des actions bilatérales concrètes seront menées en Jordanie, en Libye et en Tunisie; elles profiteront directement aux citoyens de ces pays et se traduiront par des résultats tangibles dans les domaines de l’agriculture, de l’environnement, des migrations et de l’éducation. En Jordanie, les fonds serviront également à atténuer les conséquences de la crise des réfugiés syriens dans ce pays.

M. Štefan Füle, membre de la Commission chargé de l’élargissement et de la politique européenne de voisinage, a déclaré à ce propos: «L’UE soutient particulièrement le développement socio-économique des pays de son voisinage méridional depuis 2011. Cette nouvelle enveloppe prouve que nous restons déterminés à œuvrer en ce sens. Elle montre aussi que l’UE est aux côtés de ses partenaires pour les aider à relever les défis que pose l’afflux incessant et croissant de migrants et de réfugiés provenant de pays de la région et extérieurs à celle-ci. L’UE peut jouer un rôle essentiel à cet égard, en partageant son expérience et en aidant ses voisins à améliorer les conditions de vie de leurs ressortissants comme des migrants et des réfugiés.»

Contexte

L’aide est fournie par l’intermédiaire de l’instrument européen de voisinage et de partenariat (IEVP) et soutiendra des projets dans les pays partenaires suivants du voisinage méridional:

  1. la Jordanie: l’UE soutiendra les secteurs de l’éducation et des eaux usées dans ce pays, pour un montant total de 20 millions €. Cette enveloppe s’inscrit dans le programme d'aide de 400 millions € visant à atténuer les effets de la crise syrienne annoncé précédemment par l’UE dans la communication conjointe du 24 juin 2013 et en cours de mise en œuvre dans la région. Un montant de 10 millions € sera consacré à la réduction de la pression exercée sur les services d’éducation locaux en raison du nombre croissant de réfugiés syriens qui s’installent dans le gouvernorat du Nord du pays. Les 10 millions € restants serviront à protéger les ressources en eau des communautés d’accueil jordaniennes afin de diminuer les risques sanitaires découlant du traitement inadéquat des eaux usées et de réduire les dépenses des ménages;

  • la Libye: avec 10 millions €, l’UE contribuera à la mise en place d’un système d’asile et de gestion des migrations fondé sur les droits de l’homme dans le pays. Ce programme répondra à la nécessité de renforcer les institutions publiques pour faire en sorte que les migrants soient traités dans le plein respect des droits de l’homme et de la dignité humaine et bénéficient d’une protection internationale. Il visera également à améliorer les conditions de vie des migrants dans les centres de rétention. Ce programme s’inscrit dans la droite ligne des efforts accrus déployés par l’UE pour coopérer avec les pays d’Afrique du Nord en matière de migrations, à la suite de la communication de décembre 2013 sur les migrations en Méditerranée;

  1. la Tunisie: l’UE consacrera 10 millions € au développement agricole et rural en Tunisie dans le cadre du programme de voisinage pour l’agriculture et le développement rural (ENPARD), dans le but de partager les bonnes pratiques de l’UE et de fournir aux agriculteurs et aux producteurs les compétences nécessaires pour participer activement à la réduction de la vulnérabilité des ménages pauvres et marginalisés.

    En outre, elle soutiendra à hauteur de 5 millions € les efforts consentis par les autorités tunisiennes en matière de gouvernance environnementale dans la région de Gabès. L’objectif du projet est de sensibiliser le grand public à la pollution dans la région et de contribuer à améliorer la gestion des déchets industriels, tout en renforçant la participation des acteurs locaux au processus de décision.

Pour en savoir plus

Voir:

Supporting human rights-based migration management and asylum system in Libya

MEMO/14/26

Additional €20 million to support Jordan in Syria refugee crisis

MEMO/14/27

L’Union européenne en faveur d’une meilleure gouvernance environnementale en Tunisie

MEMO/14/25

L’Union européenne soutient un développement agricole et rural plus efficace et inclusif en Tunisie

MEMO/14/28

Site web de la DG Développement et Coopération - EuropeAid:

http://ec.europa.eu/europeaid/where/neighbourhood/index_fr.htm

Site web du commissaire Štefan Füle:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/fule/index_en.htm

Soutien à la région couverte par la politique européenne de voisinage:

http://ec.europa.eu/europeaid/where/neighbourhood/index_fr.htm

Centre d’information pour le voisinage européen:

http://www.enpi-info.eu/index.php?lang_id=469

Contacts:

Peter Stano (+32 2 295 74 84)

Anca Paduraru (+32 2 296 64 30)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website