Navigation path

Left navigation

Additional tools

Observation de la Terre: un satellite Copernicus prêt à être lancé

European Commission - IP/14/357   03/04/2014

Other available languages: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO HR

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 3 avril 2014

Observation de la Terre: un satellite Copernicus prêt à être lancé

La Commission européenne attend avec intérêt le lancement aujourd'hui depuis le centre spatial européen en Guyane française, du premier satellite dédié à Copernicus, Sentinelle 1A. Le décollage est prévu à 23 h 02, heure de Bruxelles. Le lancement pourra être suivi en directe: http://www.esa.int/spaceinvideos/ESA_Live.

Copernicus, le programme européen d’observation de la Terre, assurera l’observation et la surveillance constantes des sous-systèmes terrestres, de l’atmosphère, des océans et des surfaces continentales; il fournira des informations fiables, validées et certifiées à l’appui d’applications et de décisions nombreuses et variées en matière d’environnement et de sécurité (MÉMO/14/251). Ce lancement marque une étape déterminante pour Copernicus. Des données spécifiques d’observation de la Terre vont être immédiatement disponibles pour les services opérationnels.

Copernicus viendra soutenir les tâches vitales de surveillance de notre environnement et de notre sécurité en fournissant des données d’observation de la Terre. Les données envoyées par ce satellite permettront d’améliorer considérablement la sécurité maritime, le suivi du changement climatique et l’assistance dans les situations d’urgence ou de crise.

M. Antonio Tajani (@AntonioTajaniEU), vice-président de la Commission européenne chargé de l’industrie et de l’entrepreneuriat, a déclaré: «L’espace est une priorité pour l’Union; le budget pour les deux programmes spatiaux phares de l’Europe, Copernicus et Galileo, est entériné pour les sept prochaines années. Près de 12 milliards d’euros seront investis dans les technologies spatiales. Ma priorité est de m’assurer que ce budget multipliera les bénéfices que tirent les citoyens européens de nos programmes spatiaux.»

Sentinelle 1

Sentinelle 1 est la première des six missions prévues dans le cadre de l’initiative Copernicus. La mission Sentinelle 1 se compose d’une constellation de deux satellites en orbite polaire, Sentinelle 1A et Sentinelle 1B, qui partagent le même plan d’orbite et opèrent jour et nuit pour obtenir des images par radar à synthèse d’ouverture (RSO).

Le satellite Sentinelle 1A est exploité en quatre modes d’imagerie de différentes résolutions (allant jusqu’à une précision de 10 m) et couvertures (pouvant atteindre 250 km), qui permettent une surveillance fiable et répétée de zones très étendues. Il est conçu pour fonctionner sur un mode préprogrammé, non conflictuel, permettant des prises de vues en haute résolution de toutes les masses continentales, zones côtières et routes maritimes, couvrant l’ensemble des océans planétaires. Cela garantit la fiabilité nécessaire aux services opérationnels ainsi que la constitution d’archives de données cohérentes sur le long terme pour les applications fondées sur des séries chronologiques longues.

Les services offerts par le satellite Sentinelle 1A incluent les applications suivantes:

Surveillance des zones de glace et de l’environnement arctique

Surveillance de l’environnement marin, y compris le contrôle des déversements d’hydrocarbures et la détection des navires à des fins de sécurité maritime

Surveillance des risques de mouvements de terrains

Cartographie des terres émergées: forêts, eaux et sols, agriculture durable

Cartographie facilitant l’aide humanitaire dans les situations de crise

Suivi du climat

Le règlement Copernicus

Le règlement Copernicus, sur lequel un accord politique est déjà intervenu entre le Conseil des ministres de l’UE et le Parlement européen, définit les objectifs, la gouvernance et le financement de Copernicus (quelque 4,3 milliards d’euros) pour la période 2014-2020.

Copernicus ouvre de nouvelles perspectives commerciales

Copernicus aidera également les entreprises européennes à créer des emplois et des débouchés, notamment dans les services de production et de diffusion de données environnementales et dans l’industrie spatiale proprement dite. De nombreux autres secteurs économiques, tels que les transports, l’industrie pétrolière et gazière, les assurances ou encore l’agriculture, profiteront indirectement de données d’observation de la Terre précises et fiables.

Selon plusieurs études, Copernicus pourrait générer des avantages financiers de l’ordre de 30 milliards d’euros et créer près de 50 000 emplois en Europe d’ici à 2030. En outre, le régime de libre diffusion des données de Copernicus et des informations de ses services aideront les citoyens, entreprises, chercheurs et responsables politiques à intégrer une dimension environnementale dans toutes leurs activités et tous leurs processus décisionnels.

Les activités spatiales favorisent dès à présent le développement d’un marché de produits et de services satellitaires, fournissant ainsi à notre industrie les emplois hautement qualifiés dont elle aura besoin pour prospérer, aujourd’hui comme demain.

Pour plus d’informations:

IP/14/78 Eurobaromètre sur l'attitude des Européens vis-à-vis des activités spatiales

http://copernicus.eu

Copernicus sur Europa

Contacts:

Carlo Corazza (+32 2 295 17 52) Twitter: @ECspokesCorazza

Sara Tironi (+32 2 299 04 03)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website