Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE IT PT LV

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 31 mars 2014

Forum des affaires UE-Afrique: œuvrer ensemble en faveur d’une croissance durable et de l’emploi

Le vice-président de la Commission européenne, M. Antonio Tajani, et le commissaire chargé du développement, M. Andris Piebalgs, participeront aujourd’hui au 5e forum des affaires UE-Afrique qui se tient à Bruxelles dans le but de promouvoir une croissance durable et inclusive tant en Afrique que dans l’Union européenne. L’événement rassemble plus de 500 représentants de haut niveau des entreprises, des sphères politiques et des institutions publiques européennes et africaines pour deux jours de discussions (le 31 mars et le 1er avril).

Les débats porteront sur les défis communs, liés entre autres au rôle des jeunes dans les économies d’aujourd’hui, à la contribution des banques à une croissance inclusive et aux problèmes de financement des petites et moyennes entreprises (PME), ainsi que sur des questions spécifiques telles que les matières premières, le capital-risque, l’énergie durable ou la coopération dans le domaine spatial. Avant le forum, le commissaire Piebalgs a également annoncé la mise en place de deux nouveaux programmes de l’UE pour soutenir le secteur privé en Afrique de l’Ouest et à Madagascar.

Le vice-président Tajani, qui est aussi le commissaire chargé de l’industrie et de l’entrepreneuriat, a déclaré en prélude à cet événement: «L’Afrique est en marche. L’accélération du développement industriel du continent est une réalité. Les régions et les pays en développement qui partagent les fruits de la mondialisation sont ceux qui connaissent une industrialisation rapide. L’Union européenne et l’Afrique ont réellement intérêt à accroître leurs échanges et leurs investissements bilatéraux et l’intégration de leurs marchés dans le cadre de relations qui leur profitent à toutes les deux, pour stimuler une croissance qui soit à la fois forte, durable et inclusive et pour créer des emplois.»

Le commissaire Piebalgs s’est, quant à lui, exprimé en ces termes: «Ces dix dernières années, l’Afrique est devenue l’une des régions du monde affichant la croissance la plus rapide, mais nous devons accélérer la création d’emplois décents et productifs pour faire en sorte que les bénéfices de cette croissance soient partagés de manière plus équitable. Le secteur privé a un rôle clé à jouer à cet égard, et la Commission présentera sous peu un document d’orientation sur la modernisation de l’appui de l’UE à l’expansion de ce secteur dans les pays en développement et sur le renforcement de son rôle dans la mise en place d’une croissance inclusive et durable là où le besoin est le plus criant.»

Un nouveau projet financé par l’UE qui vient d’être lancé à Madagascar permettra au secteur privé de contribuer davantage à une croissance inclusive et d’être plus compétitif sur les marchés nationaux, régionaux et internationaux. L’enveloppe de 8 millions € fournie par l’UE servira entre autres à la réalisation d’activités de soutien et de formation à l’intention des associations professionnelles (les chambres de commerce, par exemple), le but étant de leur fournir les connaissances nécessaires pour qu’elles accroissent la compétitivité de leurs membres et les aident à représenter les intérêts économiques dans le cadre des dialogues et des négociations entre les secteurs public et privé. Les micro, petites et moyennes entreprises bénéficieront d’un appui spécifique sous la forme d’une formation aux techniques de marketing et de gestion, d’une aide à l’accès au financement et de l’élaboration de plans d’affaires. Elles recevront également une aide pour améliorer la qualité de leurs produits et trouver des débouchés.

Un deuxième programme de l’UE vise à rendre les entreprises d’Afrique de l’Ouest plus compétitives et à contribuer à améliorer le climat des affaires et des investissements dans la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao). Il aidera notamment la région et les pays qui la composent à adopter des politiques susceptibles d’attirer des investissements. (Le financement apporté par l’UE s’élève à 20 millions €.)

L’accès durable aux matières premières et l’accès à des médicaments de qualité à un prix abordable seront au cœur des discussions que le vice-président Tajani mènera au cours du sommet. Il abordera également avec ses homologues les projets de coopération dans le domaine des technologies spatiales qui peuvent avoir une incidence positive sur le développement durable dans les pays en développement, en permettant des améliorations sur les plans de la sécurité alimentaire, de la santé et de l’éducation par exemple. En outre, il encouragera les entreprises africaines à profiter des nouvelles possibilités commerciales ouvertes par le programme Copernicus, qui permet l’accès à ses données satellitaires.

M. Tajani soulignera les avantages qu’offre l’utilisation de la navigation par satellite en Afrique dans le cadre du programme EGNOS de la Commission, qui contribuera à optimiser les opérations de transport grâce à l’utilisation de ladite navigation et accroîtra considérablement la sécurité aérienne en Afrique en guidant les avions vers les aéroports en toute sécurité via des routes régionales et internationales. Les avantages qui devraient découler de cette amélioration de la sécurité sur le continent sont estimés à plus de 1 100 millions €.

Contexte

Le 5e forum des affaires UE-Afrique a lieu à la veille du sommet UE-Afrique. Il sera ouvert conjointement par le président de la Commission européenne, M. José Manuel Barroso, et la présidente de la Commission de l’Union africaine, Mme Nkosazana Dlamini-Zuma. Le 1er avril, le commissaire européen chargé du commerce, M. Karel De Gucht, participera aux débats et le président du Conseil européen, M. Herman Van Rompuy, présentera ses conclusions.

Le 4e sommet UE-Afrique aura lieu à Bruxelles les 2 et 3 avril 2014. Il réunira les dirigeants africains et ceux de l’UE, ainsi que les hauts responsables des institutions de l’UE et de l’Union africaine. Rassemblés autour du thème «Investir dans les personnes, pour la prospérité et pour la paix», les participants discuteront de différents sujets, dont la paix, la sécurité, les investissements, le changement climatique et les migrations. Les sommets précédents se sont tenus au Caire (en 2000), à Lisbonne (en 2007) et à Tripoli (en 2010).

Les relations entre l’UE et l’Afrique sont en grande partie fondées sur la stratégie commune UE-Afrique, qui a été adoptée en 2007. Parallèlement à cette stratégie, un plan d’action pour la période 2011-2013 avait été approuvé lors du dernier sommet UE-Afrique de 2010; il fixait des objectifs concrets dans des domaines de coopération précis, tels que la paix et la sécurité, la gouvernance démocratique et les droits de l’homme.

Le sommet de 2014 sera l’occasion de jeter un regard neuf sur le partenariat UE‑Afrique, de mettre en relief certains des résultats obtenus et de réfléchir aux domaines de coopération future.

Pour de plus amples informations

Forum des affaires UE-Afrique: l’action de l’UE concernant le secteur privé en Afrique: MEMO/14/248

Site web de la direction générale du développement et de la coopération – EuropeAid:

http://ec.europa.eu/europeaid/index_fr.htm

Site web de M. Andris Piebalgs, commissaire européen chargé du développement:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/piebalgs/index_fr.htm

Site web de la direction générale des entreprises et de l’industrie:

http://ec.europa.eu/enterprise/index_fr.htm

Site web de M. Antonio Tajani, commissaire européen chargé de l’industrie et de l’entrepreneuriat:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/tajani/index_fr.htm

Site web du forum des affaires UE-Afrique:

http://www.euafrica-businessforum.eu/index.php/fr/

Site web du sommet UE-Afrique:

http://www.european-council.europa.eu/eu-africa-summit-2014?lang=fr

Contacts:

Alexandre Polack (+32 2 299 06 77)

Maria Sanchez Aponte (+32 2 298 10 35)

Pour le public: Europe Direct par téléphone au numéro 00 800 6 7 8 9 10 11 ou par courrier électronique


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website