Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Autres langues disponibles: EN DE LV

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 20 janvier 2014

L’UE annonce de futurs engagements en faveur de la coopération au développement avec l’Iraq

Une enveloppe de quelque 75 millions d’euros au titre de l'aide au développement sera mise à la disposition de l’Iraq pour la période 2014-2020, a annoncé aujourd’hui le commissaire européen au développement, M. Andris Piebalgs, au cours d’une réunion avec la délégation iraquienne conduite par le ministre des affaires étrangères, M. Hoshyar Zebari.

Trois grands domaines de coopération ont été proposés: l'État de droit et les droits de l’homme, le renforcement des capacités dans l’enseignement primaire et secondaire et l’énergie durable pour tous.

M. Piebalgs a déclaré à cet égard: «À l'avenir, l'UE s'attachera principalement à renforcer l'État de droit et continuera à soutenir la consolidation des institutions en Iraq, de façon à aider le pays à se reconstruire et à améliorer le bien-être de sa population. Elle le fera en coordination avec les États membres de l’UE et d’autres bailleurs de fonds, et en conformité avec les plans du gouvernement.»

Le pays doit relever un certain nombre de défis, et le commissaire a souligné, à ce sujet, qu'«au cours de ces derniers mois, l’escalade de la violence a compromis sa stabilité, mais [que] l’UE est convaincue que les autorités iraquiennes auront à cœur de veiller à la réussite de la transition vers la démocratie et à instaurer une stabilité à long terme au bénéfice de l’ensemble de la population iraquienne».

Depuis 2008, l’Union européenne a octroyé environ 157 millions d’euros à l’Iraq dans le cadre de la coopération bilatérale, dans des domaines tels que la gouvernance, l’État de droit, la santé, la gestion de l’eau et l’éducation.

Contexte

La coopération de l’UE avec l’Iraq est conforme aux principes établis dans le programme pour le changement, le projet de la Commission visant à orienter son aide au développement vers les pays qui en ont le plus besoin (par exemple, les pays les moins avancés) et les secteurs susceptibles d'enregistrer le plus de résultats.

C’est pour cette raison que la coopération bilatérale avec l’Iraq a diminué par rapport à l’exercice précédent (2008-2013). Selon la dernière classification de la Banque mondiale, l’Iraq est un pays «à revenu intermédiaire supérieur», avec un RNB par habitant s'élevant à 5 870 USD en 2012 (soit l'équivalent de 4 310 euros). Les principales difficultés rencontrées par l’Iraq ne proviennent pas d'un manque de ressources, mais plutôt de l’instabilité politique, de la faiblesse des capacités et d'une gouvernance inadaptée. L’aide de l’UE devrait donc agir comme un catalyseur permettant de transférer expertise et savoir-faire.

Les principaux volets de la coopération s'inscrivent dans le droit fil du plan national de développement de l'Iraq pour 2013-2017. L'UE soutiendra le gouvernement iraquien dans ses réformes concernant l'État de droit et les droits de l’homme, le renforcement des capacités dans l’enseignement primaire et secondaire et l’énergie durable pour tous.

La coopération régionale et thématique portera sur des domaines complémentaires comme la démocratie et les droits de l’homme, les organisations de la société civile et les autorités locales.

Exemples de projets financés par l’UE en Iraq

L’UE soutient en Iraq deux projets éducatifs qui devraient permettre de réduire les disparités en ce qui concerne l’accès à l’éducation et la qualité de celle-ci. À ce jour, des progrès ont été réalisés dans des domaines tels que les méthodes d’enseignement, la gestion des écoles et la participation communautaire, grâce à la formation d'un nombre considérable de membres du personnel et de partenaires de la société civile. Des normes adaptées aux enfants sont en place dans 1 200 écoles, et 600 000 enfants bénéficient désormais d’un environnement et de méthodes d’enseignement et d’apprentissage propices.

La société civile iraquienne s'est considérablement développée ces dernières années et se caractérise par son dynamisme et sa diversité. Un programme financé par l’UE contribue à améliorer les relations de travail entre les autorités publiques et la société civile. Des séances de sensibilisation ont été organisées, et 1 010 personnes issues de la société civile et des autorités publiques iraquiennes y ont participé.

Pour en savoir plus

Site web de M. Andris Piebalgs, commissaire européen chargé du développement:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/piebalgs/index_fr.htm

Site web de la DG Développement et coopération – EuropeAid – coopération avec l'Iraq:

http://ec.europa.eu/europeaid/where/gulf-region/country-cooperation/iraq/iraq_fr.htm

Site web de la délégation de l’UE en Iraq:

http://eeas.europa.eu/delegations/iraq/index_fr.htm

Contacts :

Alexandre Polack (+32 2 299 06 77)

Maria Sanchez Aponte (+32 2 298 10 35)

For the public: Europe Direct by phone 00 800 6 7 8 9 10 11 or by e-mail


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site