Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE PT

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 17 mars 2014

L’Union européenne confirme l’octroi d’un nouveau soutien en faveur du commerce en Afrique de l’Ouest

Les commissaires Andris Piebalgs et Karel De Gucht, chargés respectivement de la politique de développement et de la politique commerciale, se félicitent des conclusions adoptées aujourd’hui par le Conseil des affaires étrangères, confirmant l’octroi par l’UE d’un nouveau soutien d’au moins 6,5 milliards € au programme de l’accord de partenariat économique pour le développement (PAPED) en faveur de l’Afrique de l’Ouest1 pour la période 2015-2020. Ces fonds amélioreront considérablement les flux commerciaux et d’investissement vers les pays d’Afrique de l’Ouest, contribuant ainsi au développement, à la croissance durable et à la réduction de la pauvreté dans ces pays.

Le PAPED est un élément essentiel de l’accord de partenariat économique (APE) négocié avec l’Afrique de l’Ouest et financera des projets liés au commerce, à l’industrie, aux transports et à l’énergie dans la région, tout en apportant un soutien à la société civile.

Ce nouvel engagement substantiel de la part de la Commission européenne et des États membres de l’UE témoigne du soutien permanent de l’UE en faveur de l’intégration régionale en Afrique de l’Ouest, qui est la plus avancée du continent africain.

Le commissaire Piebalgs a déclaré à cet égard: «L’engagement de l’UE répond aux besoins exprimés par l’Afrique de l’Ouest et permettra à la région d’exploiter toutes les possibilités offertes par l’accord de partenariat économique. La mise en œuvre de l’APE contribuera à la création de conditions favorables permettant d’accroître les échanges dans la région et de stimuler la croissance et la création d’emplois. Le développement de la région contribuera également à renforcer de la paix et la stabilité en Afrique de l’Ouest.»

En 2010, l’UE s’était déjà engagée à fournir 6,5 milliards € de soutien au PAPED pour la période 2010-2014. Le montant de cet engagement a encore été augmenté, la valeur des projets financés par l’UE ayant finalement atteint 8.2 milliards € (par le biais des instruments européens, de la coopération bilatérale entre États membres et de la Banque européenne d’investissement).

Contexte

La région de l’Afrique de l’Ouest1 comprend le Bénin, le Burkina Faso, le Cap-Vert, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Liberia, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, la Sierra Leone, le Togo et la Mauritanie.

Dans ses conclusions adoptées aujourd’hui, le Conseil des affaires étrangères reconnaît l’importance du PAPED mis au point par l’Afrique de l’Ouest au cours des négociations en vue de la conclusion de l’APE entre les 16 États de la région et l’Union européenne.

Les cinq objectifs du PAPED sont les suivants:

• soutien à la diversification et à l’accroissement de la capacité de production

• développement des échanges commerciaux au sein de la région et amélioration de l’accès aux marchés intérieurs

• amélioration et renforcement les infrastructures régionales et nationales liées au commerce

• réformes budgétaires, sociales et économiques et autres questions liées au commerce

• mise en œuvre du suivi et de l’évaluation de l’APE

Le PAPED est une étape essentielle du processus conduisant à la mise en œuvre du futur APE. L’APE constitue un partenariat d’un nouveau genre entre l’Afrique de l’Ouest et l’UE dans la mesure où, bien qu’il s’agisse d’un accord commercial, le développement en est un objectif spécifique. L’APE vise à renforcer les économies de l’Afrique de l’Ouest en élargissant la gamme des biens produits et exportés et en renforçant les échanges commerciaux entre les pays de la région.

Les négociations en vue d’un accord de partenariat économique entre l’Afrique de l’Ouest et l’Union européenne ont abouti récemment et doivent être avalisées ultérieurement au niveau politique.

Les accords de partenariat économique sont des accords de commerce et de développement que l’UE a négocié avec des régions de l’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique qui se sont engagées sur la voie d’une intégration économique régionale. Les APE ont été mis en place afin d’aider les pays ACP à s’intégrer dans l’économie mondiale et à bénéficier des possibilités offertes par la mondialisation.

Autres informations utiles:

Conclusions du Conseil du 17 mars 2014

http://www.consilium.europa.eu

Site internet du commissaire Piebalgs:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/piebalgs/index_fr.htm

Contacts :

Alexandre Polack (+32 2 299 06 77)

Maria Sanchez Aponte (+32 2 298 10 35)

John Clancy (+32 2 295 37 73)

Helene Banner (+32 2 295 24 07)

For the public: Europe Direct by phone 00 800 6 7 8 9 10 11 or by e-mail


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website