Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 11 mars 2014

L’UE accorde une aide de 4 millions € en faveur des réfugiés fuyant la violence en République centrafricaine

La Commission européenne va fournir une aide de survie à une centaine de milliers de personnes victimes de la violence en République centrafricaine (RCA) et contraintes de fuir vers le Tchad, la République démocratique du Congo et le Cameroun.

Les fonds proviennent de l'aide de 45 millions € accordée par la Commission à la RCA depuis l’escalade de la crise en décembre 2013. Ils contribueront à satisfaire les besoins humanitaires de base (logement, nourriture, santé, protection, eau, assainissement et hygiène) des personnes les plus vulnérables. La moitié des fonds sont destinés au Tchad, qui doit faire face à l'afflux de population le plus massif.

«Si tant est que les Centrafricains aient trouvé un peu de répit par rapport à l'effroyable violence régnant dans leur pays, leurs souffrances perdurent dans les pays voisins. Ils ont actuellement peu de chances de pouvoir rentrer chez eux et ont urgemment besoin de notre aide pour simplement survivre à la rude épreuve qu'ils traversent», a déclaré Mme Kristalina Georgieva, commissaire européenne chargée de la coopération internationale, de l’aide humanitaire et de la réaction aux crises.

«Avec l'arrivée de la saison des pluies, la situation humanitaire ne peut qu'empirer gravement sauf si la communauté internationale se mobilise davantage pour venir dès maintenant en aide à ces victimes innocentes. Et il est absolument essentiel que tous les Centrafricains forcés de fuir leur foyer se voient offrir une chance de le regagner en toute sécurité – en particulier les nombreux musulmans qui ont dû fuir la violence interreligieuse des derniers mois.»

La crise qui frappe actuellement la RCA a déjà contraint plus de 188 000 personnes à trouver refuge dans les pays voisins. Au moins 87 000 réfugiés et rapatriés sont arrivés au Tchad, 62 000 en République démocratique du Congo, 27 000 au Cameroun et 12 500 en République du Congo. Tous ont besoin d’aide humanitaire.

Contexte

La République centrafricaine compte parmi les pays les plus pauvres au monde et est en proie à un conflit armé vieux d'une décennie. La flambée de violence survenue en décembre 2013 a aggravé la situation et, aujourd'hui, plus de la moitié de la population de ce pays de 4,6 millions d'habitants a besoin d’une aide immédiate. Plus de 650 000 personnes ont été déplacées à l’intérieur du pays, dont 230 000 dans la seule capitale, Bangui.

L’UE est le premier pourvoyeur d’aide d’urgence en faveur du pays, avec un montant de 76 millions € en 2013. L’aide humanitaire de la Commission européenne a triplé l’année dernière, passant à 39 millions €. La Commission a organisé plusieurs ponts aériens humanitaires afin d'acheminer des produits de première nécessité et du personnel dans le pays. Une équipe d’experts humanitaires européens présente sur le terrain suit la situation et coopère étroitement avec les organisations partenaires afin de veiller à ce que l’aide parvienne à ceux qui en ont le plus besoin.

Pour plus d'informations

Fiche-info sur la République centrafricaine:

http://ec.europa.eu/echo/files/aid/countries/factsheets/car_fr.pdf

Aide humanitaire et protection civile de la Commission européenne:

http://ec.europa.eu/echo/index_fr.htm

Site web de Mme Georgieva:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/georgieva/index_fr.htm

Contacts :

David Sharrock (+32 2 296 89 09)

Irina Novakova (+32 2 295 75 17)

For the public: Europe Direct by phone 00 800 6 7 8 9 10 11 or by e-mail


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website