Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Koweït, le 13 janvier 2014

Conférence de presse de Mme Catherine Ashton, haute représentante/vice-présidente de l’UE, en visite dans les pays du Golfe, et de Cheikh Sabah Khalid Al-Sabah, ministre des affaires étrangères du Koweït

«Tout d’abord, permettez-moi de vous dire, Votre Altesse, que c’est un plaisir d’être au Koweït. J’ai eu le privilège de vous rencontrer et de débattre avec vous de nombreuses questions à diverses occasions, mais c’est la première fois que je vous rends visite dans votre pays.

Le Koweït est, de longue date, un partenaire majeur de l’Union européenne, avec laquelle il a noué des liens historiques. Nous soutenons fermement votre stabilité et votre intégrité territoriale. Le fait que dix-sept de nos États membres soient représentés ici prouve l’importance de notre relation.

Le Koweït montre également la voie en ce qui concerne de nombreuses avancées dans cette région. Je pense à votre parlement, le plus ancien parlement élu des pays du Golfe; nous avons suivi avec grand intérêt l’évolution de la situation politique du pays sous la sage direction de Son Altesse, Cheikh Sabah. Les élections de juin dernier ont attesté une nouvelle fois, selon nous, de la maturité du système koweïtien. Nous nous réjouissons par avance de voir votre parlement œuvrer pleinement pour l’avenir.

Ainsi que vous l’avez indiqué, Votre Altesse, l’occasion s’offrait ici à nous de partager nos points de vue sur un certain nombre de sujets. Je citerais en premier lieu l’importance des liens bilatéraux que nous avons noués et les manières dont nous pouvons les renforcer et les développer à terme. Nous avons aussi parlé des travaux du Conseil de coopération du Golfe, de la présidence de ce Conseil que le Koweït assurera, de la collaboration si importante entre deux groupes de nations qui trouvent des manières de coopérer sur les plans économique et politique; nous voulons que cette coopération se développe encore cette année.

Nous avons également abordé la question des défis posés à la région. En tant que voisins, nous voyons bien l’importance de notre coopération pour relever les défis auxquels nous sommes confrontés. J’ai été très heureuse de pouvoir vous faire un compte rendu plus détaillé des pourparlers du groupe des E3+3 que j’ai conduits avec l’Iran ainsi que de la mise en œuvre de l’accord auquel nous sommes parvenus en novembre. Je me réjouis vraiment par avance de poursuivre nos pourparlers avec l’Iran à l’avenir.

Nous avons examiné la situation en Syrie. Je tiens à vous rendre hommage, ainsi qu’au Koweït, pour le rôle que vous avez joué dans le soutien apporté au peuple syrien, par l’intermédiaire de l’aide humanitaire accordée et de la conférence que vous accueillerez ici, qui sera d’une importance capitale.

Nous avons également passé en revue nos actions conjointes en vue de soutenir les efforts déployés par John Kerry dans le cadre du processus de paix au Proche-Orient, ainsi que notre soutien visant à trouver une solution durable pour les peuples de cette région. Enfin, et surtout, nous avons discuté de notre collaboration sur toutes les questions d’importance mutuelle, allant du Yémen à la situation en Iraq en passant par la zone qui nous entoure directement et où certains défis pour l’avenir doivent être relevés.

J’espère que cette visite attestera une nouvelle fois des liens étroits qui nous unissent et je vous remercie à nouveau.»

Séance de questions-réponses:

Question sur l’Iran

Tout d’abord, j’ai lu avec intérêt l’invitation à me rendre à Téhéran et j’ai l’intention de le faire dans les prochaines semaines. Pour ce qui est de la mise en œuvre de l’accord, nous vérifierons les actions menées des deux côtés comme convenu. Il est capital que l’accord politique se traduise à présent en actions concrètes à mener. Les discussions techniques, nécessairement assez complexes, nous ont permis de définir ces actions. L’Agence internationale de l’énergie atomique sera chargée de les contrôler; elle connaît bien son mandat et remplira sa mission. Comme vous avez pu le constater, l’accord contient également des dispositions nous permettant de démontrer que, de part et d’autre, nous respecterons bien nos engagements. Il s’agit d’un accord important et j’espère que ce sera l’occasion d’aller de l’avant et d’envisager prochainement un accord plus global.

Questions relatives aux négociations sur le libre-échange avec le CCG

Je ne suis pas le commissaire chargé du commerce; vous comprendrez donc que mes propos restent plus généraux que ceux que pourraient tenir ledit commissaire et les parties directement concernées. J’ai toutefois assumé cette fonction par le passé. Nous avons vraiment résolu l’ensemble des problèmes qui se posaient. Un seul problème d’ordre économique demande encore à être résolu et j’espère que nos échanges ici seront l’occasion de voir si nous parvenons finalement à le résoudre lui aussi. Dans l’affirmative, nos chances à tous de bénéficier de ce partenariat d’un point de vue économique s’en trouveront augmentées. Je suis persuadée que nos relations d’ordre économique peuvent être améliorées; comme je l’ai indiqué à Son Altesse, j’espère par conséquent que, dans les prochains mois, nous aurons l’occasion de nous pencher à nouveau sur cette question économique et de tenter de la régler.

Questions relatives aux discussions sur les visas avec le Koweït

Je pense que Son Altesse a fait remarquer que le Koweït espérait présenter bientôt des propositions sur la question des visas. Nous nous en réjouissons par avance.

Question sur le Parlement koweïtien

Pour répondre à cette question, il faut probablement plus de temps que nous n’en disposons. Tout d’abord, je tiens à souligner que nous reconnaissons le rôle important du Parlement koweïtien. Ensuite, je tiens également à préciser que les liens entre le Parlement européen et le Parlement koweïtien sont étroits. Le président de votre parlement était dernièrement à Bruxelles et les différentes réunions auxquelles il a participé se sont avérées très fructueuses, ce qui est, selon moi, dans notre intérêt mutuel. Je suis d’avis que la possibilité qu’a le Parlement koweïtien de jouer un rôle important et actif dans la vie du pays saute aux yeux de tous. Je dirais donc qu’il s’agit d’un modèle très important et que le partenariat entre le Parlement européen et le Parlement koweïtien est satisfaisant et présente des avantages pour les deux parties.

Question sur la Syrie

Je pense que Son Altesse est davantage en mesure que moi de décrire l’importance de la conférence des donateurs et je rends hommage, une nouvelle fois, au Koweït pour les efforts constants déployés en vue de venir en aide au peuple syrien. L’Union européenne sera présente et disposée à continuer à jouer le rôle le plus important possible dans le soutien au peuple syrien. Nous avons une pensée, en cet hiver qui se poursuit, pour les nombreuses familles, et plus particulièrement pour les enfants, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays, qui sont confrontés à des circonstances incroyablement difficiles.

Pour la conférence «Genève 2», qui se tiendra la semaine prochaine, M. Lakhdar Brahimi a, je pense, précisé que l’objectif de cet événement était de passer en revue ce qui avait été convenu dans le cadre de «Genève 1» et de mettre cela en œuvre. Je lui souhaite toute la réussite possible à cet égard et nous serons là pour soutenir ces efforts. J’espère que cette conférence marquera le début d’un processus peut-être difficile, mais ô combien nécessaire, en vue de parvenir à la paix.

Question sur l’Égypte

Je suis très heureuse de voir que le référendum est désormais engagé; des observateurs de l’Union européenne contribuent à assurer la poursuite du processus. Il s’agit d’une partie importante de la feuille de route qui a été établie avec beaucoup d’attention et doit être suivie pour que l’Égypte puisse progresser sur la voie démocratique; je pense que vous en conviendrez comme moi. Nous attendons donc avec intérêt l’annonce des élections tant législatives que présidentielle, qui constituent un tournant important dans l’évolution de la situation. Je me suis rendue en Égypte à de multiples reprises, car il s’agit d’un pays et d’un peuple que nous souhaitons voir prospérer et avoir l’avenir qu’ils méritent.

La couverture audiovisuelle est disponible sur le site web d’EbS au moyen du lien suivant:

http://ec.europa.eu/avservices/ebs/schedule.cfm?&sitelang=fr

Contacts:

Michael Mann (+32 2 299 97 80)

Maja Kocijancic (+32 2 298 65 70)

Sebastien Brabant (+32 2 298 64 33)

Nabila Massrali (+32 2 296 92 18)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website