Navigation path

Left navigation

Additional tools

Prix «Femmes innovatrices» 2014: la Commission récompense des lauréates originaires d’Allemagne, des Pays-Bas et d’Espagne

European Commission - IP/14/225   07/03/2014

Other available languages: EN DE ES NL

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 7 mars 2014

Prix «Femmes innovatrices» 2014: la Commission récompense des lauréates originaires d’Allemagne, des Pays-Bas et d’Espagne

À la veille de la célébration de la Journée internationale de la Femme, la Commission européenne dévoile le nom des lauréates de l’édition 2014 du Prix de l'UE pour les femmes innovatrices. Il s'agit de Saskia Biskup (Allemagne, 1er prix), de Laura van 't Veer (Pays‑Bas, 2e prix) et d'Ana Maiques (Espagne, 3e prix). Ce concours récompense des femmes ayant associé excellence scientifique et esprit d'entreprendre pour créer des sociétés innovantes. Il est ouvert aux femmes qui ont bénéficié de programmes de recherche et d’innovation de l’UE. Les trois lauréates recevront leur prix des mains du président de la Commission européenne, M. José Manuel Barroso, lors de la cérémonie d’ouverture de la Convention de l’innovation 2014, le principal événement organisé par l'Union européenne dans le domaine de l’innovation, qui se tiendra à Bruxelles les 10 et 11 mars.

Le président de la Commission, M. Barroso, s'est exprimé en ces termes: «Je souhaite féliciter ces trois éminentes scientifiques et chefs d’entreprise pour leurs réalisations. Leur travail fait progresser la connaissance et contribue à la croissance économique et à la qualité de vie en Europe. Il est tout aussi important de souligner qu'elles constituent des exemples à suivre pour les femmes de tous les pays en leur montrant les possibilités passionnantes qui s’offrent à elles».

Mme Máire Geoghegan-Quinn, membre de la Commission européenne chargée de la recherche et de l’innovation, a déclaré ce qui suit: «En dépit de quelques progrès ces dernières années, les femmes demeurent minoritaires dans le domaine de la recherche et dans le monde de l'entreprise. Il s'agit d'un gaspillage de talents que nous ne pouvons pas nous permettre. Il faut promouvoir l’égalité hommesfemmes et également mettre en avant les femmes innovatrices dont les travaux sont couronnés de succès. C'est exactement ce en quoi consiste ce Prix.»

Les trois lauréates ont été sélectionnées par un jury d’experts indépendants parmi 67 candidatures. Ce concours fait suite au succès d’une édition pilote en 2011, et il est doté de 100 000 EUR pour le 1er prix, de 50 000 EUR pour le 2e prix et de 25 000 EUR pour le 3e prix.

Bien que le pourcentage de chercheuses soit en augmentation en Europe, la sous‑représentation des femmes dans les disciplines et carrières scientifiques perdure. Selon le rapport «She Figures» publié par la Commission européenne, les femmes ne représentent que 33 % des chercheurs européens, 20 % des professeurs titulaires et 15,5 % des directeurs d’établissements dans le secteur de l’enseignement supérieur. De même, les femmes représentent en moyenne 30 % des chefs d'entreprises dans l'UE, mais doivent souvent faire face à de plus grandes difficultés que les hommes pour créer leur entreprise et accéder à des financements et à des formations.

Quelques mots sur les lauréates

La première lauréate, Mme Saskia Biskup (Allemagne), a co-fondé CeGaT GmbH en 2009. En ses qualités de généticienne spécialiste de l'humain, de chercheuse et de bio‑informaticienne, elle se situe aux frontières du diagnostic, de la recherche et de la clinique. Mme Biskup a été la première à découvrir les variations du gène LRRK2, un gène impliqué dans la maladie de Parkinson. Son travail s’articule autour du développement de nouveaux marqueurs biologiques afin de permettre la prévision de maladies neurodégénératives.

La deuxième lauréate, Mme Laura van 't Veer (Pays-Bas), est co-fondatrice et directrice de recherche d'Agendia NV. Mme van 't Veer, biologiste moléculaire de renommée mondiale, a inventé le MammaPrint, un test de diagnostic permettant de prévoir le risque de récidive chez les patientes atteintes d’un cancer du sein. L’utilisation du MammaPrint chez les patientes diagnostiquées aujourd'hui permet de réduire jusqu'à 30 % les cas de recours excessif à la chimiothérapie.

La troisième lauréate, Mme Ana Maiques (Espagne), est PDG et fondatrice de Starlab, une entreprise de premier plan dans le domaine de la recherche et de l’innovation, spécialisée dans le secteur spatial et les neurosciences et dont le siège se situe à Barcelone. Ana Maiques a fait de Starlab une société de recherche de pointe en Espagne et, en 2010, son nom a été cité parmi les entrepreneurs de moins de 40 ans les plus influents.

Pour en savoir plus au sujet du prix de l’UE pour les femmes innovatrices:

http://ec.europa.eu/women-innovators

Personnes de contact:

Michael Jennings (+32 2 296 33 88) Twitter: @ECSpokesScience

Inmaculada Martinez Garcia (+32 2 298 73 03)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website