Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne

communiqué de presse

Bruxelles, le 20 février 2014.

Un changement de cap nécessaire pour préserver les mers et les océans d’Europe

Un nouveau rapport publié aujourd’hui dépeint l'état inquiétant des mers et des océans européens. L’analyse de la Commission, qui sera présentée lors de la conférence «Healthy Oceans – Productive Ecosystems» (HOPE) organisée à Bruxelles les 3 et 4 mars, indique que des efforts urgents sont nécessaires pour que le milieu marin retrouve un état satisfaisant d’ici à 2020.

M. Janez Potočnik, membre de la Commission européenne chargé de l'environnement, a déclaré à ce propos: «Le message est clair: les mers et les océans européens se trouvent dans un état préoccupant. Ils nous sont pourtant indispensables et nous devons parvenir à un équilibre. Nous devrons pour ce faire trouver des moyens de tirer pleinement parti de leur potentiel économique, sans accroître la pression qui pèse sur ce milieu déjà fragile, en créant de la croissance et des emplois pérennes sur le long terme.»

Le rapport, accompagné des «messages marins» de l’Agence européenne pour l’environnement également publiés aujourd’hui, offre la première vue d’ensemble jamais réalisée de l’état des mers et des océans de l’UE. Les États membres ont fait rapport sur la situation de leurs eaux marines, sur ce qu’ils considèrent être un «bon état écologique», ainsi que sur les objectifs qu’ils ont fixés pour atteindre cet état. Les constatations du rapport sont accompagnées de recommandations pour les quatre régions marines et pour les différents États membres. Il apparaît dans le rapport que:

  • grâce aux rapports complets des États membres, nous en savons aujourd’hui beaucoup plus sur les mers et les océans, sur les problèmes qui se posent, et sur les solutions possibles;

  • la plupart des indicateurs sont au rouge; on constate, par exemple, que 88 % des stocks halieutiques sont menacés en mer Méditerranée et en mer Noire. Néanmoins, les activités de capture deviennent plus durables, même si l'amélioration est lente;

  • l'UE devra consentir des efforts supplémentaires si elle veut atteindre l’objectif qu'elle s'est fixé de disposer de mers et d'océans sains et productifs en 2020;

  • le manque de coordination entre les États membres constitue un frein à l'amélioration de la situation: une coopération renforcée permettrait en effet de parvenir au bon état écologique plus facilement et à moindres frais.

Prochaines étapes

Ces constatations et la voie à suivre à l’avenir seront examinées les 3 et 4 mars prochains à la conférence HOPE («Healthy Oceans- Productive Ecosytems»), qui réunira à Bruxelles les gouvernements, les ONG, les acteurs du monde universitaire et d’autres parties prenantes qui travaillent avec le milieu marin ou en relation avec ce milieu. La conférence est retransmise en direct sur internet.

Contexte

Le rapport publié aujourd’hui a été rédigé six ans après l’adoption de la directive-cadre «stratégie pour le milieu marin». La directive vise à faire en sorte que les eaux marines de l’UE parviennent, d’ici à 2020, au statut de bon état écologique, ainsi qu’à protéger les ressources fondamentales dont dépendent les activités socio-économiques en rapport avec ces eaux marines. La directive adopte une approche fondée sur les écosystèmes pour la gestion de l’ensemble des activités humaines ayant une incidence sur le milieu marin, en intégrant les concepts de la protection de l’environnement et de l'utilisation durable de celui-ci.

Conformément à la directive, les États membres sont tenus d'élaborer des stratégies pour leurs eaux marines de façon à ce qu'elles parviennent à un bon état écologique. Ces stratégies doivent être mises à jour et révisées tous les six ans.

Pour plus d'informations:

Le rapport de la Commission européenne, qui contient des recommandations pour chaque région marine et chaque État membre côtier, ainsi qu'un aperçu du futur rapport de l’Agence européenne pour l’environnement sur l’état du milieu marin et une analyse approfondie des rapports des États membres, sont disponibles à l'adresse suivante:

http://ec.europa.eu/environment/marine/eu-coast-and-marine-policy/implementation/reports_en.htm

Les informations sur la conférence HOPE et sur les modalités pour s’enregistrer ou la visionner en direct sur internet:

http://ec.europa.eu/environment/marine/hope-conference/index.htm

Le rapport de l’Agence européenne pour l’environnement sur l’état des mers européennes:

http://www.eea.europa.eu/media/newsreleases/marine-messages-briefing

Voir également:

http://ec.europa.eu/environment/marine/index_en.htm

Contacts:

Pour la presse: Joe Hennon (+32 2 295 35 93)

Pour le public: Europe Direct par téléphone00 800 6 7 8 9 10 11 ou par courriel


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website