Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE EL

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 19 février 2014

Mme Vassiliou à Athènes: l'enseignement et la créativité sont essentiels pour l’innovation et l’emploi

L’avenir de l’enseignement en Grèce et en Europe et l’importance des secteurs de la culture et de la création pour l'emploi et la croissance seront au centre des discussions menées lors des réunions à haut niveau organisées demain (20 février) à Athènes. Mme Androulla Vassiliou, la commissaire européenne chargée de l’éducation, de la culture, du multilinguisme et de la jeunesse, participera à ces rencontres.

La commissaire discutera des politiques de l’UE en matière d’enseignement et des résultats des études internationales récentes sur l’enseignement et l'employabilité avec des représentants du réseau «Teachers for Europe».

Le système éducatif grec, comme de nombreux autres en Europe, est confronté à des défis considérables. À titre d'exemple, la dernière étude PISA (programme international pour le suivi des acquis des élèves) réalisée par l'OCDE pour évaluer les compétences des jeunes de 15 ans en mathématiques, science et lecture révèle que la Grèce est loin de remplir l'objectif, fixé par l'UE, d'abaisser à moins de 15 % le taux d'élèves ayant une maîtrise insuffisante des compétences d'ici à 2020: en Grèce, ce taux est de 22,6% pour la lecture et de 35,7% pour les mathématiques.

Une étude récente réalisée par McKinsey souligne qu'un manque de compétences appropriées est un des principaux obstacles à l'employabilité des jeunes en Europe. En Grèce, un chef d'entreprise sur deux estime que cela pose de sérieux problèmes pour sa société. En outre, moins d’un jeune sur trois considère que ses études supérieures lui ont permis d'améliorer ses chances d'obtenir un emploi.

La commissaire a déclaré à cet égard: «Les acteurs du système éducatif grec doivent se pencher d'urgence sur la façon dont ce dernier peut aider les jeunes à réussir leur passage à la vie active. Les niveaux élevés de chômage des jeunes nécessitent une amélioration immédiate de la coordination entre les écoles et le monde du travail. Je me réjouis de la participation de la Grèce à la deuxième phase de l’étude de l’OCDE sur les compétences des adultes, qui nous donnera de précieuses indications sur les compétences de la population grecque en âge de travailler. Notre nouveau programme pour l’éducation, la formation et la jeunesse, Erasmus+, peut également aider les jeunes à acquérir les compétences qui leur permettront d’améliorer leur employabilité.»

La Commission examine également avec les États membres les résultats de PISA 2012 et de l'enquête de l’OCDE sur les compétences des adultes (programme pour l'évaluation internationale des compétences des adultes, PIAAC) afin d’aider à recenser les mesures qui permettront de remédier à ces lacunes. Le prochain échange de vues aura lieu lors de la réunion des ministres de l’éducation de l’UE qui se déroulera le 24 février à Bruxelles. Les résultats de ces discussions seront pris en compte dans le prochain «Semestre européen» de la Commission, qui fournit des recommandations par pays dans des domaines tels que l'enseignement, la recherche et les compétences.

Plus tôt dans la journée (9h30), la commissaire interviendra également dans le cadre de la conférence «Financing Creativity», organisée par la présidence grecque du Conseil de l’UE. Cet événement, qui se tiendra au Palais de la Musique d'Athènes et rassemblera plus de 400 professionnels de la culture et responsables politiques, se concentrera sur ce que l’UE et ses États membres peuvent faire pour améliorer l’accès au financement des secteurs de la culture et de la création et sera l'occasion d'examiner d’autres mesures permettant d'améliorer les perspectives économiques de ces secteurs.

La commissaire mettra en valeur le nouveau programme Europe créative, qui vise à promouvoir la diversité culturelle et linguistique et à renforcer la compétitivité des secteurs de la culture et de la création. Dans le cadre de ce programme, un nouveau mécanisme de garantie de prêts sera lancé en 2016, qui vise à aider les entreprises et les organisations de ces secteurs à obtenir des conditions de financement avantageuses.

Contexte

PISA

L'enquête PISA est réalisée tous les trois ans depuis son lancement en 2000. Les 34 États membres de l'OCDE ainsi que 31 pays partenaires ont participé à PISA 2012, ce qui représente plus de 80 % de l'économie mondiale. Quelque 510 000 élèves âgés de 15 à 16 ans ont pris part aux tests, qui portaient sur les mathématiques, la lecture et les sciences, l'accent étant mis sur les mathématiques. Les données recueillies grâce à PISA permettent aux décideurs politiques et aux éducateurs de dégager les caractéristiques des systèmes éducatifs très performants et d'adapter leurs politiques.

Europe créative

Le programme «Europe créative» est entré en vigueur le 1er janvier 2014. Il s'appuie sur l'expérience et la réussite des programmes Culture et MEDIA, qui ont soutenu les secteurs de la culture et de l'audiovisuel pendant plus de 20 ans. Il reflète aussi la stratégie lancée en septembre 2012 par la Commission, visant à libérer tout le potentiel de ces secteurs en vue de stimuler la croissance et l’emploi (IP/12/1012).

«Europe créative» aidera les opérateurs de la culture à exploiter pleinement les opportunités créées par la mondialisation et le passage au numérique. Il leur permettra de surmonter les défis tels que la fragmentation du marché et l’accès au financement, et contribuera à l’amélioration de l’élaboration des politiques. Doté d’un budget de près de 1,5 milliard € sur sept ans - soit la durée du programme -, en augmentation de 9 % par rapport aux niveaux budgétaires précédents, Europe créative donnera une impulsion salutaire aux secteurs de la culture et de la création, qui constituent une source majeure d’emploi et de croissance en Europe.

Pour plus d’informations

Creative Europe et Erasmus+

PISA 2012: performances de l’UE et premières conclusions concernant les politiques d’éducation et de formation en Europe

PIAAC: conséquences sur les politiques d'éducation et de formation en Europe

Discours d'Androulla Vassiliou sur le rapport McKinsey

Commission européenne: Éducation et formation

Site web de Mme Androulla Vassiliou

Twitter: Androulla Vassiliou @VassiliouEU

Contacts:

Dennis Abbott (+32 2 295 92 58)

Dina Avraam (+32 2 295 96 67)

Pour le public: Europe Direct par téléphone 00 800 6 7 8 9 10 11 ou par courrier électronique


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website