Navigation path

Left navigation

Additional tools

Nouvelle aide de l'UE au Sénégal en vue d'y renforcer la gouvernance, la sécurité alimentaire et l'accès à l'eau et à des installations sanitaires

European Commission - IP/14/128   12/02/2014

Other available languages: EN DE LV

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 12 février 2014

Nouvelle aide de l'UE au Sénégal en vue d'y renforcer la gouvernance, la sécurité alimentaire et l'accès à l'eau et à des installations sanitaires

M. Andris Piebalgs, commissaire européen chargé du développement, annoncera l'octroi d'une nouvelle aide de l'UE de 347 millions d'euros au Sénégal pour la période 2014-2020, au cours de sa visite dans le pays les 12 et 13 février prochains. En partenariat avec le gouvernement sénégalais, l'UE s'emploiera à renforcer la gouvernance démocratique, à promouvoir un développement agricole durable et la sécurité alimentaire, ainsi qu'à investir dans l'amélioration de l'eau et des conditions d'hygiène.

Avant son départ, M. Piebalgs s'est exprimé en ces termes: «Le Sénégal est un partenaire important de l'UE en Afrique de l'Ouest. Notre appui financier pour les sept ans à venir sera fonction des priorités stratégiques du gouvernement et permettra de conforter le pays sur la voie du développement durable et de la croissance. Nous contribuerons notamment à faire du secteur agricole un moteur de la croissance économique, tout en consolidant la stabilité politique, la justice et la sécurité

Un programme d'assainissement et de réhabilitation de la grande banlieue de Dakar, la capitale du pays, sera lancé à l'occasion de la visite du commissaire. Ce projet contribuera à améliorer le quotidien de 44 000 personnes vivant dans des quartiers connaissant une urbanisation rapide. Parmi les actions prévues figurent notamment la remise en état des routes et des infrastructures du service public (comme la distribution d'eau et d'électricité), la mise en place d'un réseau d'évacuation des eaux de ruissellement, d'installations sanitaires et d'infrastructures de traitement des eaux ménagères usées, ainsi que l'organisation d'un système de collecte des déchets solides.

Pendant son séjour au Sénégal, le commissaire rencontrera le président Macky Sall et plusieurs ministres, ainsi que des représentants du secteur privé et des membres de la société civile sénégalaise. Il se rendra également sur le site de plusieurs projets aboutis de la coopération UE-Sénégal dans les secteurs de la pêche, de l'eau et de l'assainissement.

Contexte

La nouvelle aide financière, d'un montant de 347 millions d'euros, sera mobilisée au titre du 11e Fonds européen de développement (FED), qui procure un soutien de l'UE aux pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique sur la période 2014-2020. Il succède au 10e FED (2008-2013), dans le cadre duquel le Sénégal s'est vu octroyer 317 millions d'euros, une aide axée sur deux domaines clefs: l'intégration commerciale/régionale et l'assainissement. Au total, 31 % du financement a pris la forme d'un appui budgétaire destiné à soutenir les efforts déployés par le pays pour générer une croissance à la fois forte et équilibrée, améliorer l'accès aux services sociaux de base, protéger les franges vulnérables de la population et promouvoir la bonne gouvernance et l'État de droit.

Au cours de cette même période, le Sénégal a aussi reçu une aide supplémentaire de 23 millions d'euros afin de pouvoir faire face à l'augmentation des prix des denrées alimentaires, aux effets néfastes de l'instabilité des recettes d'exportation et à la crise alimentaire. Une enveloppe supplémentaire de quelque 60 millions d'euros a été consacrée aux secteurs de l'eau, de l'énergie, de l'environnement, de la sécurité alimentaire, de la paix et de la sécurité, ainsi qu'au soutien à des groupes de la société civile et aux autorités locales.

Exemples de coopération de l'UE avec le Sénégal

Création d'un axe de transport côtier: sur la période 2000-2013, l'UE a financé la remise en état de 400 km de tronçons de corridors régionaux en Afrique de l'Ouest, ce qui a eu pour effet de réduire la durée des déplacements et le coût des transports, mais aussi de favoriser le commerce et la croissance grâce à des investissements dans les infrastructures. La Route Nationale (RN) 2 sénégalaise, qui longe la côte entre Dakar et le nord du pays, est un tronçon important du corridor côtier ouest-africain reliant Nouakchott (en Mauritanie) à Lagos (au Nigeria). Grâce au soutien de l'UE, un tronçon de 116 km a récemment été remis en état entre les villes de Saint-Louis et de Rosso, situées dans le nord du pays. Le projet a aussi permis la réhabilitation de 65 km de routes rurales et de 30 km de routes et de chemins urbains permettant de décongestionner Saint-Louis et Richard-Toll. Financé par 56 millions d'euros de fonds européens, le nouveau tronçon de la RN2 sera inauguré le 11 février.

Réalisation d'infrastructures sanitaires dans la ville de Mbour: le 13 février, M. Piebalgs se rendra à Mbour sur le site d'un important programme d'assainissement faisant bénéficier d'un système de gestion des eaux usées à 3 900 foyers représentant 27 000 personnes au total. Au nombre des infrastructures financées par l'UE figure l'installation de 52 km de collecteurs enterrés et la construction d'une station d'épuration pour la ville. Enfin, 134 toilettes seront installées dans des lieux publics et dans les écoles, au bénéfice de 30 000 élèves.

Pour plus d’informations

IP/13/1002: l'UE confirme son soutien au développement et à l'intégration de l'Afrique de l'Ouest (précédent communiqué de presse sur le financement destiné à l'Afrique de l'Ouest)

IP/14/124: M. Piebalgs se rend dans trois pays de l'Afrique de l'Ouest pour y débattre de l’avenir de la coopération au développement

Site web de la direction générale du développement et de la coopération EuropeAid:

http://ec.europa.eu/europeaid/index_fr.htm

Site web de M. Andris Piebalgs, commissaire européen chargé du développement:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/piebalgs/index_fr.htm

Contacts:

Alexandre Polack (+32 2 299 06 77)

Maria Sanchez Aponte (+32 2 298 10 35)

Pour le public: Europe Direct par téléphone 00 800 6 7 8 9 10 11 ou par courrier électronique


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website