Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne

Communiqué de presse

Fait à Bruxelles, le 24 octobre 2014

Environnement: douze villes se portent candidates pour le prix 2017 de la Capitale verte de l'Europe

Le délai de présentation des candidatures pour devenir la Capitale verte de l'Europe 2017 a maintenant expiré, et les villes ci-après sont en lice:

  • Bursa (Turquie)

  • Cascais (Portugal)

  • Cork (Irlande)

  • Essen (Allemagne)

  • ‘s-Hertogenbosch (Pays-Bas)

  • Istanbul (Turquie)

  • Lahti (Finlande)

  • Lisbonne (Portugal)

  • Nijmegen (Pays-Bas)

  • Pécs (Hongrie)

  • Porto (Portugal)

  • Umeå (Suède).

M. Janez Potočnik, membre de la Commission européenne chargé de l’environnement, a déclaré à ce propos: «Le prix de la "Capitale verte de l'Europe" est une marque d'excellence pour les villes privilégiant leur environnement. Nous en sommes déjà à la huitième édition de ce concours, et il est encourageant de voir de nombreuses grandes villes européennes se présenter, voire se représenter. Les villes lauréates ont jusqu'ici servi d'exemples à d'autres villes en matière d'évolution urbaine. J'adresse tous mes vœux de succès aux villes candidates au prix 2017!»

Le prix de la Capitale verte de l’Europe récompense les villes à l'avant-garde en matière de mode de vie urbain respectueux de l'environnement. Ces villes montrent l'exemple en définissant des normes élevées dans le domaine du développement urbain durable, en étant à l'écoute de leurs habitants et en proposant des solutions innovantes de pointe pour répondre aux défis environnementaux.

Un groupe d’experts internationaux effectuera à présent une évaluation technique de chaque candidature sur la base de 12 indicateurs concernant la qualité de l'air ambiant, l’atténuation du changement climatique et l’adaptation à ses effets, l’éco-innovation et l’emploi durable, la performance énergétique, les espaces verts urbains intégrant l’utilisation durable des sols, la gestion intégrée de l'environnement, le transport local, la nature et la diversité biologique, la qualité de l’environnement sonore, la production et la gestion des déchets, le traitement des eaux usées, et enfin, la gestion de l'eau. À l'issue de l'évaluation technique, un certain nombre de villes seront présélectionnées pour le titre 2017.

En juin 2015, les villes présélectionnées seront invitées à faire une présentation devant un jury international. Le jury évaluera leur engagement en faveur d'améliorations environnementales constantes, le degré d’ambition de leurs objectifs futurs, leurs actions de communication à destination des citoyens et la mesure dans laquelle elles pourraient servir de modèle et promouvoir les meilleures pratiques dans d'autres villes européennes. Outre le fait d'inspirer d'autres villes, la ville lauréate bénéficiera d’une plus grande visibilité et augmentera sa renommée en tant que lieu de visite, de travail, de divertissement et de vie.

Le nom de la ville lauréate sera annoncé en juin 2015 lors d'une cérémonie qui se tiendra à Bristol (Royaume-Uni), Capitale verte de l’Europe 2015.

Contexte

Le prix de la Capitale verte de l'Europe est le fruit d'une initiative prise par des villes ayant une approche écologique. Le concept a été créé à l'origine lors d'une réunion tenue à Tallinn, en Estonie, le 15 mai 2006, à l'initiative de M. Jüri Ratas, ancien maire de cette ville. À cette occasion, 15 villes européennes et l'association des villes estoniennes ont signé un protocole d'accord commun sur la création de ce prix.

Sept villes ont reçu le titre de Capitale verte de l’Europe depuis la création du prix en 2010. Stockholm, en Suède, a remporté le titre inaugural, suivie par Hambourg (Allemagne) en 2011, Vitoria-Gasteiz (Espagne) en 2012 et Nantes (France) en 2013. Le détenteur actuel du titre pour 2014 est la ville danoise de Copenhague. Bristol, au Royaume Uni, détiendra le titre en 2015, suivie par Ljubljana (Slovénie) en 2016.

Le jury est composé de représentants de la Commission européenne, du Parlement européen, du Comité des régions, de l’Agence européenne pour l’environnement, de l’ICLEI, regroupant des acteurs locaux du développement durable), du bureau de la Convention des maires et du Bureau européen de l’environnement.

L'Europe est désormais une société essentiellement urbaine, plus de deux citoyens européens sur trois vivant en ville. Les zones urbaines sont à l'origine d'un grand nombre des défis auxquels notre société est confrontée en matière d'environnement, mais ce sont précisément ces zones qui concentrent l'engagement et l'innovation nécessaires pour y faire face.

Pour plus d'informations:

Site web: www.europeangreencapital.eu

Facebook www.facebook.com/EuropeanGreenCapitalAward

Twitter @EU_GreenCapital

LinkedIn: Prix de la Capitale verte de l'Europe:

Contacts :

For the press:

Joe Hennon (+32 2 295 35 93)

Andreja Skerl (+32 2 295 14 45)

For the public: Europe Direct by phone 00 800 6 7 8 9 10 11 or by e­mail


Side Bar