Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 13 octobre 2014.

La Commission européenne et le secteur européen des données lancent un partenariat de 2,5 milliards d’euros pour la maîtrise des mégadonnées

La Commission européenne et le secteur européen des données se sont engagés à investir 2,5 milliards d’euros dans un partenariat public-privé (PPP) visant à renforcer ce secteur et à placer l’Europe en tête de la course mondiale aux données.

Avec la maîtrise des mégadonnées:

les fournisseurs européens pourraient conquérir jusqu’à 30 % du marché mondial des données;

100 000 nouveaux emplois pourraient être créés en Europe d’ici à 2020;

la consommation d’énergie pourrait diminuer de 10 %, les soins de santé s’améliorer, et l’appareil industriel devenir plus productif.

Un protocole d’accord pour la mise en place du PPP sur les mégadonnées sera signé aujourd’hui par Mme Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission européenne, et par M. Jan Sundelin, président de la Big Data Value Association, qui agit au nom de sociétés, parmi lesquelles ATOS, Nokia Solutions and Networks, Orange, SAP et Siemens, et d’organismes de recherche tels que Fraunhofer et le centre allemand de recherche sur l’intelligence artificielle. L’UE a prévu d’investir plus de 500 millions d’euros sur cinq ans (2016-2020) au titre du programme Horizon 2020, tandis que les partenaires privés devraient apporter une mise de fonds au moins quatre fois plus importante (soit 2 milliards d’euros).

Commentant la nouvelle, Neelie Kroes (@ NeelieKroesEU) a déclaré: «Les données seront le fondement et le moteur de l’économie de demain. Tout type d’organisation, de la ferme à l’usine, du laboratoire à l’atelier, doit pouvoir disposer des informations nécessaires pour doper ses performances.»

Le PPP aidera à concentrer les efforts du secteur public, du secteur privé et des universités sur la recherche d’idées révolutionnaires sur les mégadonnées et l’innovation en la matière, dans des secteurs tels que l’énergie, l’industrie manufacturière et la santé, pour fournir des services, par exemple, d’analyse prédictive, de logistique agroalimentaire et de médecine personnalisée. En mettant en œuvre son programme stratégique de recherche et d’innovation et en concentrant le soutien d’Horizon 2020 sur des priorités communes, le PPP renforcera la communauté européenne des mégadonnées et aidera à poser les fondations de l’économie prospère de demain, qui reposera sur les données. Le PPP apportera également son soutien à des «espaces d’innovation», qui offriront un environnement sécurisé pour l’expérimentation sur des données aussi bien privées qu’ouvertes. Ces espaces d’innovation feront aussi office de pépinières d’entreprises et de centres de développement des compétences et des bonnes pratiques.

Le PPP, qui devrait être lancé le 1er janvier 2015, est l’un des premiers résultats de la politique et du plan d’action récemment adoptés par la Commission européenne pour accélérer le développement d’une économie européenne reposant sur les données (voir IP/14/769 et MEMO/14/455).

Contexte

Chaque minute, le monde génère 1,7 million de milliards d’octets de données (soit le contenu de 360 000 DVD), ce qui représente plus de 6 mégaoctets de données par personne et par jour. Ces données proviennent de différentes sources (personnes, machines, capteurs...). Il peut s’agir d’informations climatiques, d’images satellite, de photos et de vidéos numériques, d’enregistrements de transactions ou de signaux GPS.

En conséquence, le secteur des données connaît une croissance de 40 % par an, sept fois plus rapide que celle du marché de l’information et des communications dans son ensemble. Les entreprises qui bâtissent leurs processus décisionnels sur des connaissances produites à partir de données voient leur productivité croître de 5 à 6 %. Les mégadonnées nous aident déjà à diagnostiquer plus vite les lésions cérébrales ou à prévoir les rendements agricoles dans les pays en développement. Dans les années à venir, les technologies et services mondiaux de mégadonnées créeront des centaines de milliers de nouveaux emplois.

Les mégadonnées représentent une formidable opportunité, mais aussi un défi: aujourd’hui, les ensembles de données sont si volumineux et demandent un traitement si complexe que le développement de nouveaux concepts, de nouveaux outils et de nouvelles infrastructures est une nécessité. Il faudra aussi mettre en place le cadre juridique, les systèmes et les solutions techniques requis pour garantir le respect de la vie privée et la sécurité.

Le PPP sur les mégadonnées vient compléter huit partenariats public-privé déjà constitués au titre d’Horizon 2020, notamment sur la photonique, la robotique, le calcul à haute performance, les réseaux 5G avancés pour l’internet du futur et les usines du futur. Tous ces partenariats public-privé portent sur des technologies stratégiques qui seront à la base de la croissance et de la création d’emplois dans les secteurs-clés d’une économie européenne de la connaissance, tout en ciblant des défis sociétaux importants.

Organisation du PPP

Le PPP sur les mégadonnées est un partenariat entre la Commission européenne et la Big Data Value Association, organisation à but non lucratif créée à l’initiative de l’industrie, dont les membres incluent ATC, IT Innovation, IBM, SINTEF, l’université de Bologne (CINI), l’université polytechnique de Madrid, Nokia Solutions and Networks, Thales, l’université de Duisbourg-Essen, Siemens, SAP Engineering, TIE Kintetx, ANSWARE, Software AG, Orange, Atos, Indra, ITI, VTT, Fraunhofer, le DERI et l’université technique de Berlin. L’association est ouverte à l’adhésion de nouveaux membres, qu’il s’agisse d’entreprises ou d’organismes de recherche.

Pour plus d’informations:

MEMO/14/583

Making Big Data Work for Europe (les mégadonnées au service de l’Europe)

Communication: «Vers une économie de la donnée prospère»

Sur Twitter, suivre: @EUDataEcosystem

Neelie Kroes Suivez Mme Kroes sur Twitter

Contacts:

Courriel: comm-kroes@ec.europa.eu, tél.: +32.229.57361, Twitter: @NeelieKroesEU

Pour le grand public: Europe Direct par téléphone au 00 800 6 7 8 9 10 11 ou par courriel


Side Bar