Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 10 octobre 2014

Mégasemaine européenne du code

11 au 17 octobre 2014

@CodeWeekEU ¦ #CodeEU ¦ Page Facebook

Pour obtenir un entretien ou une déclaration, adressez-vous à votre ambassadeur de la semaine du code

Pour trouver une manifestation près de chez vous, consultez la Carte européenne des initiatives

La semaine européenne du code 2014 commence le 11 octobre: ce sont plus de 1 500 manifestations qui vont faire vivre le monde numérique, aux quatre coins de l'UE et jusqu'en Norvège et en Turquie.

Le code est sous les feux de l'actualité à l'heure où sept pays européens ont déjà fait de la programmation une matière obligatoire dans leurs programmes scolaires et où cinq autres la proposent comme option.

Cette mesure est particulièrement opportune car des études montrent qu'un million de postes de travail pourraient ne pas être pourvus en Europe faute de candidats possédant les compétences numériques requises.

Une grande plateforme web de programmation sera lancée le 14 octobre, à l'initiative des entreprises du secteur, pour promouvoir l'apprentissage et l'enseignement de la programmation et réaliser ainsi le dessein de la grande coalition en faveur des compétences et des emplois dans le secteur du numérique.

En outre, une nouvelle boîte à outils est à la disposition de tous les enfants, adultes, parents, enseignants et entrepreneurs qui souhaitent participer!

Alja Isakovic, organisatrice de la semaine du code et un des 90 ambassadeurs de l'initiative, a déclaré à ce sujet: «C'est extraordinaire de voir que cette initiative suscite tant d'enthousiasme partout en Europe! Le code est un outil ludique et créatif qui offre de nombreux débouchés de carrière, même pour ceux qui ne souhaitent pas devenir programmeurs à plein temps. Avec la semaine européenne du code, nous voulons créer une petite étincelle de sorte que les gens soient de plus en plus nombreux à faire de chaque semaine de l'année une semaine du code et qu'ils aient des solutions pour résoudre leurs problèmes».

La vice-présidente de la Commission européenne, Mme Neelie Kroes (@NeelieKroesEU), chargée de la stratégie numérique, a déclaré: «Savoir programmer, c'est comme savoir lire et écrire, c'est un ensemble fondamental de compétences, pour les filles comme pour les garçons. La programmation ne doit pas être synonyme de cours d'informatique ennuyeux, c'est un moyen de rendre toutes les matières plus intéressantes. Participez à une manifestation organisée près de chez vous et percez les secrets du monde numérique!»

Androulla Vassiliou, membre de la Commission européenne chargée de l'éducation, de la culture, du multilinguisme et de la jeunesse (@VassiliouEU) s'est, pour sa part, exprimée en ces termes: «Je suis très heureuse de voir la programmation commencer à figurer dans les programmes scolaires européens. Le mouvement doit désormais se poursuivre. Comme nous l'avons indiqué lors du lancement de l'initiative «Ouvrir l'éducation» l'année dernière, il faut aussi veiller à ce que les enseignants bénéficient d'un soutien suffisant.»

Quelles sont les manifestations qui seront organisées?

Les manifestations s'adresseront à tous les types de publics: des débutants aux programmeurs confirmés, des chômeurs cherchant à acquérir une nouvelle compétence aux amateurs de robotique et aux passionnées de code.

Les enfants pourront s'initier à la programmation et des entreprises proposeront des cours de programmation gratuits.

Filles ou garçons, tout le monde peut programmer, à l'école ou en dehors. Il faut briser les tabous liés à l'informatique et aux technologies de l'information, notamment lorsqu'il s'agit de la participation des parents et des enseignants.

Pourquoi apprendre à programmer?

Connaître la programmation aide à comprendre notre monde hyperconnecté et à saisir ce qui se passe derrière l'écran. La programmation est l'une des compétences numériques dont les jeunes ont besoin pour devenir des citoyens créatifs et autonomes, aptes à occuper les emplois de demain.

Quels sont les pays qui ont inscrit la programmation dans leurs programmes scolaires?

La programmation figure déjà dans les programmes de plusieurs États membres.

En tant que matière obligatoire: en Bulgarie, à Chypre, en Grèce, en Pologne, au Portugal, en République tchèque et au Royaume-Uni.

En tant qu'option: au Danemark, en Estonie, en Irlande, en Italie et en Lituanie.

Contexte

La semaine européenne du code est une initiative des jeunes conseillers de Mme Nellie Kroes, vice-présidente de la Commission. Elle a obtenu le soutien d'associations pour la programmation et l'éducation telles que CoderDojo et Rails Girls. Elle bénéficie aussi de l'appui de grandes sociétés du secteur des technologies de l'information telles que Facebook, Microsoft, Rovio, Google, SAP, Oracle et Liberty Global, ainsi que de celui de European Schoolnet et de la grande coalition en faveur des compétences et des emplois dans le secteur du numérique.

Liens utiles

Pour trouver une manifestation près de chez vous:

Pour obtenir des informations dans votre pays, adressez-vous à votre ambassadeur de la semaine du code

Le blog de la semaine européenne du code (en anglais)

L'initiative «Ouvrir l'éducation»

Vidéos:

Coding and Digital learning

Coding is fun avec les jeunes conseillers

Learn how to code with EU Code Week

Learning to code for your future and for Europe avec Mme Kroes

Contacts:

Courriel: comm-kroes@ec.europa.eu Tél: +32.229.57361, Twitter: @RyanHeathEU

Pour le grand public: Europe Direct par téléphone au 00 800 6 7 8 9 10 11 ou par courriel


Side Bar