Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne

communiqué de presse

Bruxelles, le 6 février 2013

Concentrations: la Commission autorise l’acquisition de l'activité «Mécanismes d'accès» de Valeo par l’équipementier japonais U-Shin

La Commission européenne a autorisé, en vertu du règlement sur les concentrations, le projet d’acquisition de l'activité «Mécanismes d'accès» (en anglais CAM - Comfort Access Mechanisms) de la société française Valeo SA par la société japonaise U-Shin Ltd. CAM produit et distribue des produits destinés à faciliter l'accès aux véhicules et à prévenir leur utilisation illicite, tels que des poignées ou des serrures. La Commission a conclu que l'opération envisagée ne posait aucun problème de concurrence, car elle ne modifierait pas sensiblement la structure du marché.

U-Shin est une multinationale spécialisée dans la conception, le développement, la production et la vente de systèmes divers et de machines de contrôle pour le secteur automobile, les machines industrielles et les systèmes de sécurité domestique. CAM est une activité de Valeo, entreprise spécialisée dans la fabrication et la distribution de pièces détachées pour automobiles. Elle fait partie du pôle «Systèmes de confort et d'aide à la conduite» de Valeo.

Les activités des parties à la concentration se chevauchent en ce qui concerne la vente et la fabrication de plusieurs pièces détachées pour automobiles. La Commission a examiné les effets potentiels du projet d’acquisition envisagé sur la fabrication et la vente de serrures, poignées, verrous, antivols de direction mécaniques et électroniques et autres articles de serrurerie. L'enquête de la Commission a confirmé que le projet d'acquisition ne soulevait pas de problèmes de concurrence parce que l'entité issue de la concentration continuerait à faire face à plusieurs concurrents puissants, tandis que ses clients sont, pour l'essentiel, de grands équipementiers de pointe, qui achètent leurs produits par voie d'appels d'offres hautement concurrentiels.

La Commission est donc parvenue à la conclusion que l’opération n’entraverait pas de manière significative le jeu d’une concurrence effective dans l’Espace économique européen (EEE) ou une partie substantielle de celui-ci.

L’opération a été notifiée à la Commission le 21 décembre 2012.

Règles et procédures en matière de contrôle des concentrations

La Commission a pour mission d'apprécier les fusions et les acquisitions entre entreprises dont le chiffre d'affaires dépasse certains seuils (voir l'article 1er du règlement sur les concentrations) et d’empêcher les concentrations qui entraveraient de manière significative l’exercice d’une concurrence effective dans l’EEE ou une partie substantielle de celui-ci.

La grande majorité des concentrations notifiées ne posent pas de problème de concurrence et sont autorisées après un examen de routine. À compter de la date de notification d’une opération, la Commission dispose en général d’un délai maximal de vingt-cinq jours ouvrables pour décider d’autoriser cette opération (phase I) ou d’ouvrir une enquête approfondie (phase II).

De plus amples informations sur cette affaire sont disponibles à l’adresse suivante:

http://ec.europa.eu/competition/elojade/isef/case_details.cfm?proc_code=2_M_6714

Contacts:

Antoine Colombani (+32 22974513)

Marisa Gonzalez Iglesias (+32 22951925)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website