Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 30 janvier 2014

La commissaire Vassiliou s’apprête à lancer Horizon 2020 au Royaume-Uni

Mme Androulla Vassiliou, commissaire européenne chargée de l’éducation, de la culture, du multilinguisme et de la jeunesse, participera au lancement, au Royaume-Uni, d’Horizon 2020, le nouveau programme de recherche et d’innovation de l’UE, doté d’une enveloppe budgétaire de 80 milliards €1, qui aura lieu à la Royal Society de Londres ce vendredi (le 31 janvier). La commissaire prononcera un discours (à 16 heures) sur les actions Marie Skłodowska-Curie et l’Institut européen d’innovation et de technologie, les deux volets du programme Horizon 2020 dont elle a la charge. Mme Máire Geoghegan-Quinn, commissaire européenne chargée de la recherche, de l’innovation et de la science, et M. David Willetts, ministre britannique des universités et des sciences, participeront également à l’événement. Dans la soirée, Mme Vassiliou prendra la parole devant l'European Society au King’s College de Londres (à 18 h 30).

Avec 6 milliards € reçus (4,9 milliards £), soit 16 % du montant total, le Royaume-Uni est actuellement le deuxième bénéficiaire, après l’Allemagne, des fonds de recherche de l’UE au titre du programme précédent, le 7e programme-cadre de recherche (PC7). Le Royaume-Uni était également le principal bénéficiaire des aides au titre des actions Marie Curie, avec plus de 965 millions € obtenus depuis 2007 pour la formation et l’évolution de carrière des chercheurs.

Les organisations britanniques sont également très présentes au sein de l’Institut européen d’innovation et de technologie (EIT), un réseau de partenariats internationaux public-privé appelés «communautés de la connaissance et de l’innovation» (CCI). L’objectif de ces CCI est de combler l’écart entre l’enseignement supérieur, la recherche et les entreprises, ainsi que de soutenir les jeunes pousses désireuses d’entreprendre et la post-formation. L’EIT a déjà établi trois CCI centrées sur le climat, les TIC et l’énergie et en lancera cinq autres au cours des sept prochaines années (voir ci-dessous). La CCI sur le climat a élu domicile à l’Imperial College London, qui vient de mettre sur pied un nouveau centre pour les laboratoires de TIC de l’EIT en partenariat, notamment, avec le University College London, Intel et BT.

Mme Vassiliou s’est exprimée en ces termes: «Je me réjouis de lancer le nouveau programme à Londres. Grâce aux actions Marie Skłodowska-Curie et à l’EIT, l’UE accroît significativement son investissement dans les chercheurs et les entrepreneurs de demain les plus talentueux. Le Royaume-Uni est l’un des principaux bénéficiaires des fonds de l’UE consacrés à la recherche. J’encourage les universités, les instituts de recherche et les entreprises à profiter au maximum des possibilités de financement disponibles au titre d’Horizon 2020.»

Contexte

Horizon 2020 est le plus grand programme de recherche mis sur pied par l’UE jusqu’ici et l’un des programmes qui reçoivent le plus de fonds publics dans le monde entier. Avec le nouveau programme de l’UE pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport, Erasmus+, il constitue l’un des quelques programmes de financement de l’UE qui ont vu leur enveloppe budgétaire fortement accrue (une hausse de près de 30 % en termes réels par rapport à son prédécesseur, le 7e programme-cadre).

Actions Marie Skłodowska-Curie de l’UE (AMSC)

Les actions Marie Skłodowska-Curie, du nom de la scientifique franco-polonaise double lauréate du prix Nobel, célèbre pour ses travaux sur la radioactivité, soutiennent les chercheurs à tous les stades de leur carrière, quelle que soit leur nationalité. Des chercheurs issus de toutes les disciplines, des soins vitaux à la recherche fondamentale, peuvent ainsi prétendre à un financement. Les AMSC soutiendront aussi les doctorats industriels, en combinant recherches universitaires et travail en entreprise, ainsi que d’autres formations innovantes renforçant l’employabilité et le développement de carrière.

Dotées d’une enveloppe de plus de 6 milliards € pour les sept années à venir, les AMSC représentent 8 % du budget d’Horizon 2020, soit une augmentation d’environ 30 % par rapport à la situation antérieure. Ces fonds permettront de soutenir plus de 65 000 chercheurs, les doctorants représentant près de 40 % des bénéficiaires. Des subventions peuvent déjà être demandées pour la première tranche de financement au titre des AMSC, 800 millions € étant disponibles en 2014.

Les AMSC soutiendront également des échanges européens de personnel dans les domaines de la recherche et de l’innovation, dans le cadre de partenariats incluant des universités et d’autres organisations, de même que des échanges mondiaux visant à renforcer la coopération internationale en matière de recherche et d’innovation. Grâce à l’instrument COFUND, ces actions viendront également compléter les programmes régionaux, nationaux et internationaux de formation à la recherche. Cet instrument sera également étendu aux chercheurs en début de carrière et favorisera la jonction avec les Fonds structurels et d’investissement de l’UE.

Dans le cadre des actions Marie Curie 2007-2013, le Royaume-Uni s’est vu octroyer plus de 965 millions € en subventions, près de 950 chercheurs britanniques ayant reçu une aide. Le programme a également financé près de 4 500 chercheurs étrangers travaillant au Royaume-Uni. Au total, 3 500 universités, instituts de recherche et entreprises britanniques, dont des PME, ont participé à 3 000 projets Marie Curie entre 2007 et 2013.

Institut européen d’innovation et de technologie

La principale mission de l’Institut européen d’innovation et de technologie, créé en 2008, est de promouvoir la compétitivité des États membres en rassemblant des établissements d’enseignement supérieur, des centres de recherche et des entreprises de très haut niveau pour se concentrer sur les grands enjeux de société. L’Institut a son siège à Budapest, tandis que les CCI sont réparties sur 17 sites dans toute l’Europe.

L’EIT recevra 2,7 milliards € sur la période 2014-2020, ce qui correspond à 3,5 % du budget total de l’UE en faveur de la recherche et de l’innovation. Il s’agit là d’une hausse sensible par rapport au budget d’origine de l’EIT, qui se situait aux alentours de 300 millions € pour la période 2008-2013. Ces fonds viendront renforcer les capacités de recherche et d’innovation de l’UE et soutiendront la création d’emplois et la croissance.

En plus des trois CCI existantes sur le climat, les TIC et l’énergie, l’EIT en lancera cinq nouvelles sur la période 2014-2020, qui auront trait à la vie en bonne santé et au vieillissement actif (2014), aux matières premières (2014), aux aliments du futur (2016), à la fabrication à forte valeur ajoutée (2016) et à la mobilité urbaine (2018).

Pour plus d’informations

Commission européenne: Éducation et formation

Site web de Mme Androulla Vassiliou

Suivez Mme Androulla Vassiliou sur Twitter: @VassiliouEU

Contacts :

Dennis Abbott (+32 2 295 92 58); Twitter: @DennisAbbott

Dina Avraam (+32 2 295 96 67)

1 :

Prix courants. Montant équivalent aux prix de 2011: 70 milliards €.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website